Ecole Maternelle de Grézieu-la-Varenne

  • Type de bâtiment : Ecole maternelle, crèche, garderie
  • Année de construction : 2018
  • Année de livraison : 2018
  • Adresse : 69290 GREZIEU LA VARENNE, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 1 810 m2
  • Coût de construction : 3 697 000 €
  • Coût/m² : 2042.54 €/m2

Proposé par :

  • Consommation d’énergie primaire :
    73.5 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Le bâtiment s’implante de manière à être au plus près des axes structurants du site et proposer une façade «forte et signifiante» en terme d’image, s’ouvrir au sud sur la cour, en arc de cercle, pour profiter de l’orientation bioclimatique, pour l’optimisation des apports solaires, la protection contre les vents du nord des espaces de récréations, une inscription dans la veine des vents nord-sud pour la ventilation naturelle traversante, le confort en saison chaude, et des vues sur le grand paysage, préserver un espace pour agrandir l’école à l’ouest et mettre en scène le bâtiment dans un «écrin» végétal installé dans les retraits réglementaires au nord et d’aménagement d’un corridor écologique à l’est.

Le projet articule les deux grandes entités fonctionnelles du programme en deux corps de bâtiments, qui viennent dans la continuité l’un de l’autre sur un arc de cercle : l’école (10 salles de classe, 2 salles de motricité, auditorium, bureaux )et la cuisine avec la salle de restauration.

Un axe sud-ouest/nord-est rayonnant supporte un large mail piéton, souligné par la toiture du préau, reliant la nouvelle rue et les stationnements au hall d’accueil traversant de l’école, qui débouche au nord à la croisée de la voie Verte (pour favoriser et encourager ce type de déplacement écoresponsable. ) avec la rue d’accès.

Cette colonne vertébrale du projet génère une co-visibilité par sa transparence permettant d’unifier l’équipement, à la fois tourné sur le « cœur d’ilot » au sud, mais aussi ouvert sur sa façade nord-est, cette dernière n’étant pas qu’une façade arrière, mais bien une élévation de représentation de l’institution dans le tissu villageois, une façade «urbaine».

Le concept général d’un équipement rayonnant cherche à créer un «dedans» autour du mail principal d’accès, pour «un village-école», composé de petits volumes à l’échelle humaine.

Ce parti architectural fractionné permet une appréhension du bâtiment comme une suite de pavillons installés organiquement dans un continuum naturel, autant côté nord que côté sud. Il propose une architecture à l’échelle des enfants, tout en restant compact au niveau de l’enveloppe pour être performant énergétiquement et économique.

L’organisation intérieure est simple et se développe autour d’une circulation centrale en arc de cercle qui dessert: côté sud, les espaces de vie et côté nord, les espaces servants. Cette circulation se dilate au niveau des entrées de classes, pour former des zones vestiaires bien dimensionnées et hors du flux passant.

Salles largement éclairé naturellement avec protections solaires modulables (BSO)

Le travail fait sur l’enveloppe thermique du bâtiment a permis de réduire les besoins énergétiques de chauffage et d’éclairage pour répondre aux enjeux du bâtiment passif.

Niveau passif atteint pour la partie scolaire : besoins de chauffage < 15kWh/m2.an

Plus de détails sur ce projet

 http://www.tekhne-architectes.com/projet_archi/ecole-communale-de-grezieu-la-varenne/?cat=Enseignement

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Maître d'ouvrage

    VILLE DE GREZIEU-LA-VARENNE

    services.techniques@mairie-grezieulavarenne.fr, 04 78 57 84 54

Maître d'œuvre

    TEKHNÊ architectes

    Sarah MOLLE, s.molle@tekhne-architectes.com, 04 72 78 80 83

Intervenants

    Bureau d'études autre

    TRIBU

    Sarah GIRAUD, lyon@tribu-concevoirdurable.fr, 04 26 03 48 20

    bureau d'études qualité environnementale


    Bureau d'études structures

    ARBORESCENCE

    Pierre BREGEON, bet.arborescence@orange.fr, 04 79 07 96 54

    bureau d'études structure bois


    Bureau d'études autre

    Echo Energies Solutions

    Geoffrey MENARD, gmenard@energies-ees.fr

    bureau d'études thermique et fluides


    Bureau d'études structures

    DPI

    Didier PIERRON, secretariat@dpistructure.com, 04 78 53 00 84

    bureau d'études structure béton


    Bureau d'études autre

    ACI

    Alain CLEMENT, aci.clement@gmail.com, 04 72 12 00 28

    bureau d'études cuisine


    Bureau d'études autre

    DENIZOU

    Stephane NARDY, cbt.denizou@denizou.fr, 04 78 84 44 71

    Economiste de la construction


    Assistance à Maîtrise d'ouvrage

    EEGENIE

    Philippe VAUFREY, p.vaufrey@eegenie.com,04 78 74 41 58

    AMO qualité environnementale


    Assistance à Maîtrise d'ouvrage

    SEDL

    Jérôme DUMAS, jerome.dumas@sedl.fr

    AMO opérationnel


    Assistance à Maîtrise d'ouvrage

    INITIAL CONSULTANT

    Stéphane Coche

    programmiste


    Entreprise

    SDCC

    David BOSCH, dbosch@sdcc.fr

    entreprise lot structure bois

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Le maître d'ouvrage attache une très grande importance à la qualité environnementale de cette opération, qui va au delà des simples niveaux réglementaires pour un grand nombre de composantes. Il n'envisage toutefois pas une certification HQE® car il préfère une démarche environnementale qui réponde au plus juste aux enjeux qu'il a identifiés et limite les lourdeurs administratives.

Description architecturale

Le concept général d’un équipement rayonnant cherche à créer un «dedans» autour du mail principal d’accès, pour «un village-école», composé de petit volumes à l’échelle humaine.

Ce parti architectural fractionné permet une appréhension du bâtiment comme une suite de pavillons installés organiquement dans un continuum naturel, autant côté nord que côté sud. Il propose une architecture à l’échelle des enfants, tout en restant compact au niveau de l’enveloppe pour être performant énergétiquement et économique.

L'organisation intérieure est simple et se développe autour d’une circulation centrale en arc de cercle qui dessert:

- côté sud, les espaces de vie : les salles de classes, - côté nord, les espaces servants : salles d’activité, salles de propreté, bureaux et salles de réunion, locaux techniques. Cette circulation se dilate en plusieurs points : - au niveau du hall d’entrée placé au centre de cette distribution, - au niveau des entrées de classes, pour former des zone vestiaires bien dimensionnées et hors du flux passant.

L'écriture des deux élévations principales est différenciée suivant les orientations : - au sud, de larges baies mettant à profit l’ensoleillement et le paysage, sont équipées de grands cadres débordants qui permettent une protection solaire en période estivale (compléter par des stores). Les façades des volumes sont habillées de panneaux sombres qui contrastent avec l’habillage en bois de l’intérieur des cadres, ainsi protégé contre le vieillissement différencié.

- au nord, des baies plus mesurées rythment la façade de « représentation » le long de la voie Verte et le chemin des Voyageurs; cette dernière est habillée de tasseaux verticaux en bois, qui sont peints sur leur tranche rentrante: ce traitement procure une perception dynamique et changeante des volumes, fonction de la marche de l’observateur. Les couleurs qui s’enchaînent ne sont jamais perceptibles dans leur globalité mais toujours dans un enchaînement de dégradés étudiés selon un nuancier. Se faisant, on offre une façade «vivante» et cinétique de l’équipement le long du parcours des nombreux visiteurs empruntant ses voies, à la fois ludique, joyeuse mais rafinée. Au niveau de la cuisine/restaurant, les deux écritures se rejoignent, donnant à ce corps de bâtiment la fonction de signal d’entrée du site. 

Opinion des occupants

Le bâtiment est tout juste livré. Les occupants ne sont pas encore rentrés dans le bâtiment.

Consommation énergétique

  • 73,50 kWhep/m2.an
  • 98,73 kWhep/m2.an
  • RT 2012

  • 83,00 kWhef/m2.an
  • Calcul de consommation réelle énergie finale (kWhEF/m2SDO.an)besoins de chauffage 11,76consommations chauffage 15,5besoins ECS 0,24consommations ECS 0,24consommations ventilation DF 7,05consommations auxiliaires 0,20consommations éclairage 4,19consommations bureautique 3,16besoins ECS cuisine/restauration 18,42consos ECS cuisine/restauration 24,23consommations électriques cuisine 19,12consommations ventilation cuisine/restaurant 1besoins chauffage cuisine/restauration 5,65consommations chauffage cuisine/restauration 7,4consommations éclairage 1,2TOTAL Enseignement 30,3TOTAL Restauration 53 TOTAL scolaire + restauration 83,3Calcul RT en kWhep/m2.anChauffage : 22,60Refroidissement : 0ECS : 21,00Eclairage : 6,30Auxiliaires : 23,60

    Pour l'instant il n'y pas de facture.Il est prévu une analyse sur les deux ans par l'AMO QEB afin de relever des problèmes éventuels et effectuer les mesures correctives le cas échéant.

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,25 W.m-2.K-1
  • Voir pièce jointe

  • 0,89
  • n50

  • 0,60

Systèmes

    • Radiateur à eau
    • Plancher chauffant basse température
    • Chaudière/poële bois
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Chaudière à bois
    • Aucun système de climatisation
    • Surventilation nocturne (naturelle)
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Chaudière-poele bois
  • 56,00 %
  • Ventilation double flux haut rendement avec échangeur à plaques partie enseignementVentilation double flux haut rendement avec échangeur rotatif partie enseignementVentilation double flux haut rendement avec échangeur à plaques partie cuisine2 chaudières bois en cascadeBrasseurs d'air dans les salles de classe et motricité pour rafraîchissement (ressenti de -3/4° )ECS par chaufferie bois pour la partie cuisine

    La chaufferie bois volume tout béton se trouve pour faciliter la livraison depuis le chemin des voyageurs.

    Ouvrants spécifiques de ventilation naturelle protégés de la pluie et l’intrusion/ Récupération de chaleur par l’échangeur de la double flux / 54% de vitrage sud

Bâtiment intelligent

    Un système de GTC a été mis en oeuvre. Il reste simple d'usage - Relevé des compteurs énergétiques(EF/ chauffage/ électrique)- Gestion système/ débit de fuite EF- Relevé informations CTA/ chaudière- Gestion chauffage- Gestion fine par pièce du plancher chauffant- Gestion délestage du site

     mission de suivi des consommations du bâtiment pendant 2 ans

    Les utilisateurs ne sont pas installés

Emissions de GES

    Les émissions n'ont pas été calculées pendant les études mais sont en cours de calcul car le projet fait parti des des sélectionnés pour l'expérimentation Objectif Bâtiment Energie Carbone Rhône Alpes pour préparer la nouvelle réglementation E+C-.

Analyse du Cycle de Vie :

    Structure : ossature bois - dalle béton

     Façade : bois et arment fibre-ciment type EternitIsolation murs : ouate de cellulose et laine de verreIsolation toiture : polyuréthane et laine de rocheIsolation plancher : polyuréthaneRevêtement de sol : linoléum et carrelagevolume bois 192 dm3/m2chaufferie bois

Qualité de l'air intérieur

    Les choix des matériaux a été faits en prenant en compte les critères de santé de façon à limiter les sources de pollution intérieures. Notamment les peintures, vernis et colles, bois font l’objet d’un label environnemental de type ECO LABEL européen, A+, EC1+, E1.

    Une ventilation efficace avec un débit de 25 m3/h.pers, une filtration par la ventilation DF et une ventilation sur programmation horaire 1h avant l’arrivée et 1h après le départ des élèves

Santé & Confort

    Confort d’été : brise soleil orientable, ventilation naturelle nocturne par ouvrants spécifiques, inertie de la dalle, brasseur d’air

    Pas de mesures prise pour l'infant

    Le bâtiment se trouve dans un environnement sans nuisance sonore extérieure.

    Les épaisseurs de cloisons ont été différenciées selon le type de local pour répondre notamment à l'isolation acoustique.Des traitement acoustiques différenciés ont été prévus selon le type de local pour l'absorption des sons de la pièce (plafonds platre perforé + habillage mural plaire perforé dans salles de classe et salles de motricité, Habillage mural et plafond en tasseaux bois + isolant dans le hall et les vestiaires, plafond plaire perforé dans les circulations, plafond ecophon DS + habillage mural dans le restaurant). Durée réverbération Tr sabine : classe 0,7motricité 0,6restaurant 0,5.Le traitement acoustique dans le restaurant est maximiser car nous remarquons qu'il y a très souvent une source d'inconfort avec niveau réglementaire.

Solution

    brasseurs d'air Hunter Industrie 2

    ALDES

    M. Thorez vincent.thorez@aldes.com

    Génie climatique, électricité / Ventilation, rafraîchissement

    Brasseur d'air à 3 vitesses.
    Les brasseurs d'air permettent d'atteindre la température souhaitée avec un abaissement de la température de -3 ou 4 degré. Avec un travail sur l'enveloppe pour le confort d'été c'est une bonne alternative à la climatisation. Le modèle prescrit et posé avait une exigence acoustique.
    Dimaètre 132 cm
    Débit de vitesse 5134/ 7524/ 8902 m3/h selon vitesse
    acoustique 26,3/ 32,8/ 39 dB(A) selon vitesse
    prix fourni posé 350 €HT

    Ce produit a été proposé par la maitrise d'oeuvre pour atteindre la température souhaitée en période chaude.La maitrise d'ouvrage a accepté cette solution permettant de rester dans un système passif.
    Les utilisateurs n'ont pas encore pris possession des locaux mais nous avons un très bon retour de la part d'utilisateurs d'autres bâtiments où nous avons prescrit de tel produits.

Coûts de construction & exploitation

  • 8 918 180,00
  • 41 784,00

Facture énergétique

  • 1 069 110,00

Environnement urbain

Le projet vient s’implanter dans l’angle nord-est de la parcelle pour :

  • être au plus près des axes structurants du site (chemin des Voyageur et voie Verte) et proposer une façade «forte et signifiante» en terme d’image,
  • s’ouvrir au sud sur la cour, en arc de cercle, pour profiter de l’orientation bioclimatique et des vues sur le grand paysage,
  • préserver un espace pour agrandir l’école à l’ouest,
  • mettre en scène le bâtiment dans un «écrin» végétal installé dans les retraits réglementaires au nord et d’aménagement du corridor écologique à l’est,
  • accéder principalement à l’équipement par le sud, depuis la nouvelle rue est-ouest piquée sur le chemin des Voyageurs, qui irrigue le stationnement et les autres parcelles, ou par des cheminements piétons venant de la voie Verte.

L’implantation en arc de cercle permet de proposer une réponse simple et bioclimatique:

  • orientation sud/sud-ouest de toutes les classes (à l’exception d’une classe élémentaire) pour un confort optimal des lieux de vie,
  • protection contre le vent du nord des espaces de récréation,
  • inscription dans la veine des vents nord-sud pour la ventilation naturelle traversante et le confort en saison chaude.

Un axe sud-ouest/nord-est rayonnant supporte un large mail piéton reliant la nouvelle rue et les stationnements au hall d’accueil traversant de l’école, qui débouche au nord à la croisée de la voie Verte et du chemin des Voyageurs.

Ce hall traversant laisse la possibilité d’accèder directement depuis la voie verte à l’école, pour les usagers venant du village en mode doux (pédibus, vélo...), et cela pour favoriser et encourager ce type de déplacement écoresponsable. Cependant un cheminement en limite ouest de la parcelle permet aussi de revenir au plus court vers le sud, dans le cas où une seule entrée à l’école par le mail est souhaitée.

Le corridor écologique est le lieu d’expression et de développement de la biodiversité. Les terres végétales issues des décapages y sont déposées afin de créer de micro-reliefs permettant de varier les expositions, l’ensoleillement et ainsi de développer une palette végétale complexe et diversifiée.

L’emploi des différentes strates (mucinales/herbacées/arbustives/ligneuses) permet de cadrer les vues vers et depuis le groupe scolaire et assure l’animation des parcours le long de la piste cyclable.

La gestion alternative des eaux pluviales, élément structurant du projet, est aussi un supports essentiel de la biodiversité végétale et animale.

Au delà des enjeux techniques, économiques et environnementaux, elle permet la mise en place d’un paysage complexe et pluriel accueillant le groupe scolaire. La gestion est envisagée selon deux principes:

  • la réduction des eaux de ruissellement par la mise en place de toitures végétalisées et la limitation des surfaces imperméables,
  • la gestion proprement dite, par la mise en place d’espaces végétalisées assurant la collecte et le stockage des eaux pluviales: Les eaux de toitures sont collectées en pied de façades dans un système de noues, puis achemi- nées en aérien vers un systèmes de bassins de rétention qui se déversent les uns dans les autres suivant le pendage du terrain avant d’être rejeté au réseau en débit limité.

L’aire de stationnement est entièrement intégrée dans l’aménagement paysager. Dans un soucis d’impact environnemental et de qualité des paysages, celle-ci est traitée avec des matériaux poreux  en dehors des chaussées. Afin d’assurer la sécurité des piétons les traversées de voies sont clairement identifiées.

Dans sa conception le parking intègre une réflexion urbaine plus large, anticipant le développement futur de la zone :

  • la voirie pourra être continuée pour assurer la desserte de la future zone d’activité,
  • les poches de stationnements pourront également être étendues vers le sud, en lien avec le futur équipement public.

Les espaces de proximité du groupe scolaire (cours de récréation, jardins pédagogiques, espaces de collecte des eaux pluviales) sont entièrement conçus dans une réflexion intérieur / extérieur et constituent le ‘’jardin’’ du groupe scolaire.

Surface du terrain

10 280,00 m2

Surface au sol construite

21,00 %

Espaces verts communs

4 025,00

Parking

Parking en surface : 42 places + stationnement bus
local vélo sécurisé : 12 m2

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Biodiversité
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion de l'eau
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • fin de vie du bâtiment
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • produits et matériaux de construction

​NIVEAU PASSIF besoin chauffage < 15kWh/m2.an

Catégories du concours

Energie & Climats Tempérés

Energie & Climats Tempérés

Coup de Cœur des Internautes

Coup de Cœur des Internautes

Prix des Etudiants

Prix des Etudiants

Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments


Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments