Eco-fourrière des Quarante Sous

  • Type de bâtiment : Autre bâtiment
  • Année de construction : 2020
  • Année de livraison : 2022
  • Adresse : 31 Rte de Quarante Sous 78300 POISSY, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 1 185 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 4 100 000 €
  • Coût/m² : 3459.92 €/m2

Proposé par :

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    71 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Le projet a pour objectif la relocalisation de la fourrière automobile et animale de POISSY, (gérée par Le Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples de Saint-Germain-en-Laye) et d'en faire un projet éco-responsable en prenant en compte la question de la biodiversité présente sur site, le site étant classé "écosensible", soit aux antipodes d'un programme de fourrière. La première des démarches a été la recherche d'un impact minimal sur l'environnement du site en conservant certains espaces dans leur topographie, leur état naturel et leur vocation. Dans la continuité de l'impact minimal, nous avons mis en place un processus de réemploi de matériaux, de mobilier et de divers équipements techniques lors de la déconstruction de l'ancien site

Le site est divisé en trois secteurs. Le secteur CENTRE organise l'accès depuis la route départementale RD113 et préserve une zone naturelle de biodiversité. Le secteur OUEST regroupe l'accueil de la fourrière automobile et de la fourrière animale ainsi que l'aire de stockage des véhicules. Enfin, le secteur EST regroupe deux aires de dépôt et une aire pour les véhicules légers ainsi qu'une aire de stationnement à longue durée pour les poids lourds et les véhicules de tourisme. Ces secteurs sont reliés par un jeu de bassins de rétention des eaux pluviales. Ces espaces ont pour but de créer à la fois des zones tampons entre le projet et l'extérieur, mais également d'obtenir des zones paysagères qualitatives importantes favorisant la biodiversité

Le projet inclut deux bâtiments, l'un destiné à l'accueil du public, accompagné de bureaux, de locaux pour le personnel et d'une partie d'atelier et de hangars. Le second comporte un chenil pour les chiens, deux chatteries, un laboratoire vétérinaire, un atelier et un espace de stockage. 

Opinion des occupants

Des espaces de travails plus adaptés, le cadre dans un milieu naturel, des bâtiments jolis et une belle esthétique pour un programme de fourrière.

Et si c'était à refaire ?

Impliquer l'ensemble des acteurs du projet et du chantier dans une démarche de réemploi et de circularité. Inscrire dans le marché la notion de réemploi et la nécessité d'y recourir dès que c'est possible. Sélectionner des entreprises sensibles au réemploi avec un critère qui rentre dans la notation pour les appels d'offres. Car en cours de chantier nous avons dû faire appel à une nouvelle entreprises pour poser les feuilles de décors de cinéma, engagent des frais supplémentaires et impactant le phasage ainsi que les délais de réalisation.

Plus de détails sur ce projet

 https://www.atelierchoiseul.com/fourriere-de-poissy/
 https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/impact/impact-la-ressourcerie-du-cinema-recycle-les-decors-par-rebecca-blanc-lellouch-26-01_VN-202201260079.html

Crédits photo

Atelier Choiseul

Maître d'ouvrage

    Unilys - Syndicats Intercommunaux Boucles des Yvelines

    Audrey MILLEVILLE - audrey.milleville[a]unilys.fr

Maître d'œuvre

    Atelier Choiseul

    valentin.mention[a]atelierchoiseul.com

Intervenants

    Assistance à Maîtrise d'ouvrage

    Cycle Up

    Assistance à la Maitrise d'ouvrage Réemploi


    Bureau d'études autre

    ALBERT & CO

    Assistance à la Maitrise d'ouvrage


    Maître d'œuvre

    LAND'ACT

    Paysagiste


    Bureau d'étude thermique

    GINKO & ASSOCIES

    BET


    Entreprise

    La Ressourcerie du Cinéma

    Ressourcerie


    Entreprise

    Eiffage Route - Ouest Normandie

    Lot 01 - VRD


    Entreprise

    SOMMA FRERES

    Lot 03 - FONDATIONS GROS OEUVRE


    Entreprise

    LES CHARPENTIERS DE L'ATLANTIQUE

    Lot 04 - CHARPENTE - OSSATURE - BARDAGE


    Bureau d'études autre

    INGETEC

    Bureau étude VRD


    Entreprise

    GENERAL METAL EDITION

    Lot 4C - MENUISERIE SERRURRERIE EXTERIEURE

Mode contractuel

Lots séparés

Consommation énergétique

  • 71,00 kWhep/m2.an
  • 117,00 kWhep/m2.an
  • RT 2012

    Bâtiment 1 : Fourrière
    Poste : Energie finale ; Energie primaire
    Chauf. : 20,800 ; 21,000
    Refroid. : 0,000 ; 0,000
    Ecs : 0,900 ; 2,200
    Eclair. : 10,400 ; 26,800
    Aux.dist. : 0,500 ; 1,200
    Aux.vent. : 3,100 ; 8,100

    Bâtiment 2 : Accueil
    Poste : Energie finale ; Energie primaire
    Chauf. 25,200 ; 25,300
    Refroid. 0,000 ; 0,000
    Ecs 5,100 ; 13,200
    Eclair. 7,500 ; 19,300
    Aux.dist. 0,400 ; 1,000
    Aux.vent. 4,400 ; 11,400

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,19 W.m-2.K-1
  • Composition de l'enveloppe principale - MUR EXT BARDAGE :
    Bardage bois + laine METISSE + PV + doublage laine METISSE + BA13 /panneau bois

Systèmes

    • Chaufferie gaz
    • Radiateur à eau
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Aucun système de climatisation
    • VMC autoréglable
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

Emissions de GES

  • 6,00 KgCO2/m2/an

Qualité de l'air intérieur

    Utilisation de plaques de pâtre "PREGYROC AIR" pour les cloisonnement verticaux et faux plafonds, produit qui assainit l'air en absorbe environ 80% des formaldéhydes (composés organiques volatils).

Solution

    Métisse

    LE RELAIS

    metisse[a]lerelais.org

    Second œuvre / Cloisons, isolation

    Métisse® est une gamme d'isolation thermique & acoustique en coton recyclé pour le bâtiment. Il isole contre le froid et la chaleur, mais aussi du bruit. Il possède des propriétés acoustiques exceptionnelles grâce au coton qui le compose. De part, le cycle court de production, des matériaux issus de la filière française et la qualité de fabrication, les isolants Métisse ® sont les 1ers isolants biosourcés en coton recyclé à obtenir le « Label Produit Biosourcé – Filière Française ».

    Caractéristiques techniques :
    ʎ = 0,039 W/mk
    100 % reprise épaisseur
    Cp = 1 600 J/kg.K
    Déphasage = 6 à 8 h (sur une épaisseur de 200mm)
    Absorption jusqu’à 95% des sons
    Affaiblissement supérieur à 68 dB pour une cloison SAD180 avec parements BA13

    Prix de l'isolant Métisse est entre 10 - 25€ HT/m² en fonction de l'épaisseur.

    Pas d'observation particulière, facilité de mise en œuvre comme une laine de bois ou une laine de verre.

Coûts de construction & exploitation

  • 4 100 000
  • Le choix d'une ossature en bois a engendré un surcoût comparé aux alternatives traditionnelles en acier et béton généralement utilisée pour ce type de bâtiments. De plus, la mauvaise qualité du sol du site a demandé d'investir des efforts supplémentaires dans la préparation du sol et les fondations.

Environnement urbain

Le projet se trouve dans la commune de Poissy dans le département des Yvelines (78), au nord-ouest de Paris et au sud de la boucle de la Seine de Carrières-sous-Poissy.

L'assiette du projet couvre une superficie d'environ 4 hectares. Il est inscrit dans un secteur fortement lié à l'eau grâce à la proximité de la Seine, mais aussi proche d'axes routiers importants. En effet, le projet est au croisement de deux routes départementales RD113 et RD30 au sud et à l'est, et de l'autoroute A14 au Nord. 

Le projet s'implante sur un espace naturel, dit écosensible avec des espaces de biodiversité qui ont été préservés.  

Surface du terrain

33 110,00 m2

Surface au sol construite

2,45 %

Espaces verts communs

19 800,00

Parking

16 places de stationnement visiteurs
200 places pour les véhicules en fourrière
15 places pour les véhicules de loisirs
6 places pour les poids lourds

Qualité environnementale du bâti

  • Biodiversité
  • Chantier (incluant déchets)
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

Réemploi (même usage) / Réutilisation (changement d'usage)

    • Serrurerie-Metallerie
    • Menuiseries intérieures
    • Aménagements extérieurs

    Menuiseries intérieures :

    • Panneau bois pour habillage intérieur : 400m²

    Serrurerie-Metallerie :

    • Porte extérieure grillagé acier : 40 unités
    • Grille en acier : 20 unités
    • Trappe en acier : 20 unités
    • Garde-corps : 6 mL
    • Chatterie : 2 unités

    Aménagements extérieurs :

    • Gabion : 8 unités
    • Terre des déblais : 100%
    • Terre végétale : 1300 m3

    Panneaux de CP bois (feuille de décor) :

    • achetés à La Ressourcerie de Cinéma et issus d'un plateau de tournage des studios de la Montjoie à Saint-Denis, réutilisés pour de l'habillage intérieur. 

    Serrurerie-Metallerie :

    • Portes extérieures grillagées : issues de la déconstruction de l'ancienne Fourrière, réemployées et réutilisé en cloisons grillagés
    • Grilles en acier : issues de la déconstruction de l'ancienne Fourrière, réemployées
    • Trappes en acier : issues de la déconstruction de l'ancienne Fourrière, réemployées
    • Garde-corps : issus d'un don de l'entreprise GME, provenant d'un chantier à Montreuil (déconstruction), réutilisation de huisseries et de serrureries métalliques diverses. 

    Aménagements extérieurs :

    • Gabions : issus de la déconstruction de l'ancienne Fourrière, réemployées
    • Terre des déblais : 100% remblayé sur site
    • Terre végétale : 1300 m3 traité et trié sur place et réemployé dans les espaces verts. 

Eco-conception

    Panneaux de CP bois (feuille de décors) achetés à La Ressourcerie de Cinéma, entreprise engagée dans la valorisation des décors de cinéma. Les feuilles de décors sont issues du plateau de tournage du prochain film "Jeff Panacloc begins", directement récupérées aux studios de la Montjoie à Saint-Denis et de l'entrepôt de la ressourcerie à Mozinor à Montreuil. L'objectif a été de remplacer l'habillage des garages initialement prévu en plaques de plâtre sur ossatures métalliques par des feuilles de décors soit des planches de contreplaqués de 8 mm sur des montants de bois 20mm/70mm, de différentes dimensions avec plusieurs textures et revêtements. Pour créer un assemblage hétérogène inspiré du patchwork. Le montage est réalisé par une entreprise TCE tiers à l'aide de chevilles directement fixées sur l'ossature bois du bâtiment. Sans autre mise en œuvre importante grâce à la bonne qualité de la matière première, n'ayant servi qu'une seule fois pour une durée très limitée (2 à 6 semaines). Véritable expérience, la Fourrière de Poissy est l’un des premiers projets de marché public à utiliser cette ressource. (Reportage de France 3 sur la Ressourcerie du cinéma sur le chantier du projet : https://www.youtube.com/watch?v=DtGRcSNsm0w).

    Dorénavant cette solution de feuilles de décors pour substituer un habillage intérieur bois ou plâtre sera proposée dès la phase d'étude pour des projets qui pourraient en bénéficier. Le proposer au client et le sensibiliser sur ce choix du réemploi pour le mettre en option dans le marché travaux et trouver/retenir dès l'appel d'offre des entreprises capable de répondre à cette demande du réemploi. C'est ce qui a été très compliqué lors de ce chantier - de trouver l'entreprise en capacité (technique, assurance...) et motivé à innover pour réaliser la pose. 

    Autre reportage - BFM Business: https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/impact/impact-la-ressourcerie-du-cinema-recycle-les-decors-par-rebecca-blanc-lellouch-26-01_VN-202201260079.html

     

    Ce projet est avant tout la relocalisation de la fourrière animale et automobile du SIVOM, au profit du nouveau centre de formation et d'entrainement du PSG. L'ancienne fourrière a fait l'objet d'un diagnostic ressource afin de réduire l'impact environnemental et notamment en minimisant la production de déchets et en visant le réemploi in-situ et ex-situ. Il a notamment été relevé la possibilité de réemployer les portes extérieures grillagées, les trappes et les grilles en acier de la partie fourrière animale. Ainsi, le réemploi de ces éléments a été pris en compte dès la phase conception pour les futurs boxs des chiens et ils ont pu être intégrés dans le marché travaux. La déconstruction, la collecte et la pose ont été réalisé par les entreprises Général Métal Edition et Travail et vie, entreprises qui travaillent à la réinsertion professionnelle et sociale de personnes temporairement écartées du monde du travail et vivant dans une situation de précarité. La mise en œuvre a nécessité une révision des différents mécanismes et fermetures, des réparations ponctuelles (soudures) et des adaptations un peu plus complexes. 

    Les trappes, les grilles et 19 des portes ont été réemployées, les 21 portes restantes ont été réutilisées en cloisons grillagés ou panneaux fixes. Le réemploi de serrurerie et de menuiserie nécessite un relevé précis et minutieux de chaque élément, ainsi qu’une meilleure synthèse entre les intervenants, ce qui a malheureusement péché lors de ce chantier engendrant des frais supplémentaires lors de l'exécution. 

    Bâtiment isolé par du "Métisse" : isolant biosourcé thermo-acoustique en coton recyclé issue d'effiloché de coton collecté exclusivement au travers de la filière française du Relais (collecte, tri, effilochage des jeans en fin de vie). 

    La conception en plan libre permet pour un des bâtiment le réaménagement et le changement de position de certaines cloisons. 

    Bâtiment isolé par du "Métisse" : isolant biosourcé thermo-acoustique en coton recyclé issue d'effiloché de coton collecté exclusivement au travers de la filière française du Relais (collecte, tri, effilochage des jeans en fin de vie). 

    Utilisation de plaques de plâtre "PREGYROC AIR" pour les cloisonnements verticaux et faux plafonds, produit qui assainit l'air en absorbant environ 80% des formaldéhydes (composés organiques volatils)

Bilan environnemental

     

    Catégories

    CO2 évité (kg) 

    Consommation Eau évité (m3)

    Déchets évités (kg)

     

    Aménagements extérieurs

    7354,916172

    183,8308802

    7328,419765

     

    Aménagements extérieurs / Serrurerie - Métallerie

    0

    0

    0

     

    Charpente

    0

    0

    0

     

    Cloisons

    0

    0

    0

     

    Couverture

    127,1462266

    0,608561893

    3,558622349

     

    Couverture / Aménagements extérieurs

    0

    0

    0

     

    Eclairages

    0

    0

    0

     

    Eclairages sécurité

    0

    0

    0

     

    Equipements de génie climatique

    0

    0

    0

     

    Equipements électriques

    0

    0

    0

     

    Façades

    3961,30991

    1135,613523

    3487,186127

     

    Faux plafonds

    0

    0

    0

     

    Faux planchers

    0

    0

    0

     

    Faux-plafonds

    0

    0

    0

     

    Gros-œuvre

    17086,9166

    35,1456092

    14608,9866

     

    Installations sanitaires

    0

    0

    0

     

    Isolation

    0

    0

    0

     

    Menuiserie ext

    13389,75

    132,363

    9929,374868

     

    Menuiseries intérieures

    0

    0

    0

     

    Mobilier

    314,7768669

    6,632090108

    570,3222792

     

    Peinture

    0

    0

    0

     

    Plomberie

    0

    0

    0

     

    Revêtements de sols

    0

    0

    0

     

    Revêtements de sols ou muraux

    12,3726

    0,027064

    156,7511017

     

    Revêtements muraux

    0

    0

    0

     

    Sécurité du bâtiment

    0

    0

    0

     

    Serrurerie - métallerie

    3476,582159

    22,02291944

    3968,781944

     

    VRD

    0

    0

    0

     
             
     

    CO2 évité (kg) 

    Consommation Eau évité (m3)

    Déchets évités (kg)

     

    TOTAL

    45723,77053

    1516,243648

    40053,38131

     
             
     

    Km en petite voiture

    Nb de Baignoires rectangulaires

    nb d'années de déchets ménagers d'un français

     

    Equivalent 

    365790

    10108

    80

     
             

    Equivalent trajet Paris- Nice

    416,0

       

     

    L'opération de réemploi a économisé l'équivalent de 365790 kilomètres parcourus par une petite voiture, soit 416 trajets Paris-Nice, 10108 baignoires rectangulaires remplies d'eau et 80 années de déchets ménagers d'un français

     

     

     

Réplicabilité et Innovation

    Le processus d'intégration du réemploi a commencé in-situ avec la présence d'une AMO réemploi qui a réalisé un diagnostic ressources dans le but de référencer les matériaux jugés propices au réemploi qui sont concernés par les travaux. Cet inventaire a permis à la Maitrise d'ouvrage de prendre connaissance et d'estimer la valeur de son gisement. La Maîtrise d'œuvre a ainsi pu, en accord avec la MOA, intégrer dès la phase conception les matériaux et équipements réemployables et réutilisables en adéquation avec le projet. Le stockage et la logistique a été facilité par le fait que la nouvelle fourrière se faisait sur un autre site à moins de 2 km. Ce sont les entreprises elles-mêmes qui se sont chargées de prélever et d'acheminer les matériaux / équipements correspondant à leur lot. 

    En ce qui concerne le réemploi ex-situ, il s'est organisé au fil du chantier et à travers les rencontres entre acteurs. L'entreprise en charge du lot menuiseries extérieures avait l'habitude de faire appel à des sourceurs et des ressourceries pour se fournir en matériaux de seconde main pour réaliser des portes et des protections de chantier provisoires. La MOE a donc rencontré par l'intermédiaire de cette entreprise des sourceurs dont "la Ressourcerie du Cinéma" avec laquelle nous avons étudié la possibilité de remplacer l'habillage intérieur des ateliers et garages prévu en plaque de plâtre (BA13) sur ossature métallique en feuille de décors de cinéma (CP 8mm + montant bois 20x70 mm). Après avoir trouvé une entreprise capable de nous faire la pose, La Ressourcerie du Cinéma a sourcé 400m² de feuilles de décors sur des studios de tournage de la région parisienne. L'acheminement s'est fait en une seule fois après un dernier tournage de film (Saint Denis - 93) où les feuilles décors ont été directement livrées sur le chantier avec celles auparavant prélevées (stockées à l'entrepôt de la Ressourcerie du Cinéma à Montreuil-93). Le clos-couvert étant fini et disposant de grands espaces, le stockage sur site n'a pas été un problème. La mise en œuvre a nécessité un décalage du planning travaux pour respecter le phasage (plus le temps du "sourcing"), retard qui a pu être en partie absorbé par la suite. 

    Un premier partage d'expérience a pu être possible avec deux reportages réalisés par France 3 IDF et BFM Business sur le réemploi possible dans le bâtiment des matériaux issus du cinéma. 

    Le stockage des matériaux à réemployer ou à réutiliser in-situ a été facilité par le fait que la construction neuve était sur un site à proximité. Ainsi que par la conservation de l'exploitation du site existant pendant une grande partie du chantier. Les derniers matériaux ont été prélevés juste avant la démolition finale et entreposés sur le nouveau site du chantier. 

Bilan économique

  • 27 000
  • 1 %

Economie sociale et solidaire

    L'entreprise "Travail et Vie" a été missionnée pour le prélèvement, le transport et la pose des matériaux réemployés et réutilisés pour le lot Menuiseries extérieures, en sous-traitante de l'entreprise GME en charge de ce lot. "Travail et Vie" vise à la réinsertion professionnelle et sociale de personnes temporairement écartées du monde du travail et vivant dans une situation de précarité. 

    L'isolant thermo-acoustique Métisse a été utilisé pour isoler l'ensemble des parois verticales et des doublages des cloisons (1 900m²). En plus d'être un matériau issu du recyclage de vêtements, c'est isolant qui est produit par l'entreprise LE RELAIS qui agit elle aussi pour l’insertion de personnes en situation d’exclusion (membre d'Emmaüs France) à travers la collecte / valorisation du textile. 

Raisons de la candidature au(x) concours

L'Eco-fourrière de Poissy est un projet ambitieux du point de vue environnemental. Il inclut la prise en compte de l'écosystème et de la biodiversité existante, une démarche d'insertion par le travail, et une recherche sur le réemploi de matériaux de construction et d'équipements de sa conception à sa réalisation.

Un premier travail de réemploi in-situ, sur l'ancienne fourrière, a été réalisé avec une AMO réemploi ce qui a permis d'identifier les ressources disponibles et valorisables. Mais aussi ex-situ avec la recherche de nouveaux partenaires "sourceurs" qui a débouchée sur une initiative innovante en allongeant la durée de vie des matériaux issus du cinéma, valorisable dans le milieu du BTP, permettant ainsi de limiter le bilan carbone du projet.

Ce projet nous permet également de montrer les possibilités des ressources issues du réemploi, de faire connaitre cette filière et de nouveaux sourceurs, à l'image de "La ressourcerie du Cinéma" auprès des acteurs du BTP. Mais aussi de démocratiser et d'inciter à l'innovation pour une nouvelle façon de construire. 

Concourir à ce trophée est également une façon de valoriser le travail effectué, face aux difficultés rencontrées, d'apporter notre reconnaissance à tous les acteurs du projet qui ont démontré que c'était possible. 

Batiment candidat dans la catégorie

Prix hors-cadre

Prix hors-cadre

Trophées Bâtiments Circulaires 2022

 Trophées Bâtiments Circulaires 2022
 réemploi
 économie circulaire
 matériaux et solutions
 bois
 déchet
 recyclage
 biodiversité
 nature en ville

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Trophées Bâtiments Circulaires 2022