CNSD - Centre National des Sports de la Défense

  • Type de bâtiment : Autre bâtiment
  • Année de construction : 2012
  • Année de livraison : 2014
  • Adresse : Camp Guynemer, Rue des Archives 77305 FONTAINEBLEAU, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 40 000 m2
  • Coût de construction : 5 185 000 €
  • Coût/m² : 129.63 €/m2

Proposé par :

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    50.16 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2005 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Le Centre National des Sports de la Défense au cœur du site d’exception de la forêt de Fontainebleau a été rénové et étendu par ADIM Paris Ile-de-France, dans le cadre d’un contrat de Partenariat Public-Privé (PPP), d’une durée de 30 ans pour le compte du Ministère de la Défense. La ligne directrice de ce projet fut son insertion réfléchie dans le site environnant de la forêt de Fontainebleau afin de lui conférer une identité forte et respectueuse de la biodiversité locale.

Les travaux, réalisés en site occupé, comprenaient la réhabilitation de 5 bâtiments d’hébergement, la réalisation de 2 halles sportives et d’un mur artificiel d’escalade de grande envergure, d’un immeuble de bureaux et d’un pavillon d’accueil d’une surface totalisant 40 000 m² soit seulement 7 % de bâti sur l’espace disponible. D’autre part, chaque aménagement effectué est pensé dans l’optique de valoriser le site environnant. Le projet porte ainsi des réflexions sur la protection et la conservation de la faune et de la flore existante, la protection des sols, la gestion des eaux pluviales à la parcelle, le recyclage des matériaux et l’utilisation raisonnée de l’espace disponible sur site.

Les particularités de ce projet de renouvellement des bâtis et de conservation du patrimoine environnemental sont les suivantes : 

 

· Insertion des locaux dans l’environnement unique et exceptionnel de la forêt de Fontainebleau dans le respect constant de la biodiversité et du site par le biais notamment d’une convention d’étude avec le Museum National d’Histoire Naturelle 

· Aménagement du site dans l'esprit d'une grande clairière avec les installations et les espaces de vie concentrés au cœur et un minimum d’espaces bâtis. Le projet affiche en effet la volonté forte de construire un lieu de référence en termes de qualité environnementale et paysagère -

· Mise à disposition du Ministère de la Défense d’un package complet de services notamment la gestion des espaces verts

· Prise en charge de l’ouverture du site au public dans un cadre agréable et verdoyant en dehors des créneaux réservés aux militaires

 Certifications : HQE® (Bureaux), PEQA (espaces sportifs), PH&E (certification pour les hébergements et démarche pour les logements)

Labels : BBC Energie Neuf (Bâtiments tertiaire), THPE (équipements sportifs) et BBC Rénovation (logements)

Le coût travaux de ce projet global est de 45 millions d'euros et le coût des espaces verts de 981 000 €. Au vu du site unique qui héberge le projet, la démarche de développement durable ne représente pas une part majeure de l’investissement financier mais surtout une implication et une adaptation permanente en synergie avec l’ensemble des intervenants.

Plus de détails sur ce projet

 http://www.adim.fr/france/adim/minisites.nsf/975F540AA2A966CBC1257BDC00774968/$FILE/FICHE%20REFERENCE%20ADIM%20PIDF.pdf
 https://www.construction21.org/france/city/fr/centre-national-des-sports-du-ministere-de-la-defense.html

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Maître d'ouvrage

    ADIM Paris Ile de France

Maître d'œuvre

    Barthélémy-Griño Architectes

Intervenants

    Constructeur

    GTM Bâtiment

    Entreprise générale de construction


    Autre intervenant

    D'ici là Paysages & Territoires

    Paysagiste


    Autres

    Museum National d’Histoire Naturelle

    Expert biodiversité


    Autres

    TP Goulard (Eurovia)

    Entreprise de VRD


    Bureau d'études autre

    RFR Eléments

    Bureau d'études environnement


    Bureau d'études autre

    SNC Lavalin

    Bureau d'études fluides


    Bureau d'études structures

    T/E/S/S Atelier d’ingénierie


    Autre intervenant

    Oasiis

    MOA HQE


    Maître d'ouvrage

    Ministère de la Défense

Mode contractuel

Partenariat Public Privé

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Le site de la forêt de Fontainebleau, où ADIM Paris Ile-de-France a proposé une réelle stratégie de respect du site via une convention d’étude avec le Museum National d’Histoire Naturelle, est classé Natura 2000. L’expertise du Museum a été mise à profit dans la dynamique de préservation des espèces faunistiques locales, de la flore environnante et du développement d’une vie durable.

Face à l’unique et fragile écosystème de la forêt de Fontainebleau les acteurs ont menés une politique de développement durable dès la conception, et à tous les niveaux, en minimisant l’impact de l’opération et en favorisant le respect et l’insertion de la biodiversité environnante dans le projet d’aménagement. De nombreuses démarches ont été faites, tant en conception (conception des VRD pour minimiser l’impact sur les racines ; choix des luminaires pour éviter la pollution lumineuse nocturne, réintroduction de certaines espèces, mesures pour éviter la proliférations d’espèces invasives...…) qu’en chantier (forte sensibilisation, nombreux audits spécifiques avec le Museum, phasage du chantier spécifique pour ne pas déranger les cycles de reproduction/hibernation des populations locales) qu’en exploitation avec de nombreuses préconisations adaptées voire même des gestions différenciées afin de pérenniser nos actions.

Le projet a également mis en œuvre une triple certification environnementale (HQE®, PH&E et PEQA) pour répondre à la diversité des usages.

Enfin, le vrai point fort de ce projet a été le partenariat que nous avons spécialement initié avec le Museum National d’Histoire Naturelle, afin d’appréhender au mieux les enjeux liés à la Biodiversité exceptionnelle présente sur le site (forêt de fontainebleau et zone Natura 2000).

Description architecturale

L'axe principal de la démarche architecturale est de limiter la dispersion des constructions, de restructurer le site et de mettre en évidence ses qualités intrinsèques en redonnant une large place à l'atmosphère de forêt. La volonté d'inscrire ce projet dans cette perspective se traduit par la mise en œuvre notamment des actions suivantes :

  • Intégration des bâtiments dans le site et le paysage forestier :

La hauteur des arbres conditionne l’écriture architecturale et la conception des bâtiments en limitant leur hauteur afin qu’ils n’émergent pas de la forêt. Les architectes ont aussi épuré le campus afin de réduire l'empreinte du bâti et d’aménager des réserves foncières paysagères pour retrouver une ambiance de clairière et une atmosphère de cœur de forêt. Seule une faible proportion du site est bâtie et les limites entre les activités sont repensées. Le site offre de beaux dégagements sur les lisières de la forêt adjacente, et des zones de sous-bois plantées principalement d’espèces typiques de la forêt sont aménagées. Les espaces boisés sont densifiés, de nouveaux bosquets crées, et des noues plantées permettent de stocker l’eau de ruissellement et de créer des masses arborées. Les espaces de vie sont également agrémentés d’arbres de hautes tiges.

Moins de 3% des arbres existants sur site sont abattus et 500 nouveaux arbres sont plantés.

  • Préservation de la biodiversité existante et respect du cycle de vie des différentes espèces :

Tout au long de la phase chantier des études d’impact sur la biodiversité locale sont menées et les travaux sont phasés selon les cycles de vie des espèces présentes. Ainsi, lors des démolitions, le cycle de vie des animaux présents dans les bâtis en sous-bois (période de nidification) est scrupuleusement respecté et les bâtis ne sont démolis que sur la période possible sans nuisance soit d’août à septembre. Des zones d’espaces verts à gestion différenciée sont également créees. Ces « prairies hautes » possèdent une qualité de paysage et réduisent le nombre de tontes permettant d’en renforcer l’aspect naturel. Les espèces plantées permettent notamment de lutter contre des plantes invasives présentes sur site. Enfin des équipements tels que les luminaires extérieurs, sont intégralement modifiés pour éviter la pollution lumineuse et orienter le flux uniquement vers les cheminements piéton. 

  • Mobilité :

L'usage de déplacements doux est favorisé par la présence notamment d’un mail piéton.

Et si c'était à refaire?

La démarche mise en place est propre au site d'exception qu'est la forêt de Fontainebleau. Néanmoins, tout site de cette envergure peut évidemment faire l'objet d'une stratégie environnementale et durable de ce type.

Consommation énergétique

  • 50,16 kWhep/m2.an
  • 103,07 kWhep/m2.an
  • RT 2005

    Chaud : 16.72 Kwhef/m².anVentilation : 7 Kwhef/m².anEclairage : 6 Kwhef/m².an

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,61 W.m-2.K-1
  • L'enveloppe du bâtiment largement vitrée capte l'énergie solaire en hiver tout en évitant l'éblouissement et la pénétration solaire directe en période chaude grâce à la mise en place de stores screen extérieurs dans les bureaux. Ainsi l'enveloppe performante valorise l'apport solaire en hiver et favorise la lutte contre les surchauffes d'été. Une quantité d'ouvrants généreuse permet une ventilation naturelle traversante efficace.

Systèmes

    • Pompe à chaleur
    • Radiateur à eau
    • Plancher chauffant basse température
    • Plafond rayonnant
    • Autre système d'eau chaude sanitaire
    • Aucun système de climatisation
    • -----
    • Pompe à chaleur

    Une ventilation double-flux avec un échangeur à roue de rendement supérieur a 80% est également mis en place.

Bâtiment intelligent

    Régulation numérique du circuit de chauffage selon la température extérieure dans les logements

Emissions de GES

  • 4,00 KgCO2/m2/an
  • label BBC et THPE

  • 100,00 an(s)

Analyse du Cycle de Vie :

    Utilisation de matériaux biosourcés :

    Le bois utilisé en façade est durable et pérenne. Les essences locales sont privilégiées ou dans le cas où la ressource locale n’est pas adapté ou inexistante, des bois provenant d’exploitations durablement gérées (label FSC et PEFC) sont utilisés.

    COV :

    Les revêtements intérieurs et produits de finitions sont systématiquement sélectionnés pour leur faible émissivité avec étiquetage A+ .

    Recyclage des produits de démolition via des filiales spécialisées en phase chantier

    Pour limiter l’impact de l’opération sur l’environnement, les produits de démolition sont valorisés par réemploi et recyclage sur site pour la réalisation des VRD. Ainsi les déchets de chantiers sont concassés en béton recyclé puis utilisés notamment pour les voiries.

Gestion de l'eau

    Des noues naturelles sont créées pour récupérer les eaux de pluies et ainsi reformer la nappe phréatique présente sous le site. Cela permet l’alimentation du site en eau potable. Le système d’assainissement prévu est de type séparatif : un réseau d’eaux pluviales pour les espaces extérieurs et en toitures, et un réseau d’eaux usées. Le réservoir de récupération situé sur le toit permet le nettoyage des voiries ou l’arrosage des espaces verts. Les surfaces imperméabilisées sont optimisées et des végétaux robustes nécessitant peu d’arrosage sont également mis en place.

Qualité de l'air intérieur

    Ventilation naturelle des bâtiments privilégiée

    Matériaux à faible émissivité en COV (étiquetage A+ systématique pour les revêtements intérieurs) et en agents chimiques (CMR)

Santé & Confort

    Confort visuel : site à forte densité d’espaces verts, éclairage naturel des locaux optimal

    Confort d'usage : projet situé en cœur de forêt dans un cadre verdoyant où les espaces verts communs sont fortement développés et en parfaite insertion dans le site

    Confort thermique : les panneaux rayonnants, le renouvellement de l'air et les ouvrants permettant une ventilation naturelle assurent le maintien des températures de confort en été comme en hiver. Le chauffage et la déshumidification du hall bassin est assuré par un système thermodynamique à eau glacée et un système de modulation d'air neuf. Enfin, les facteurs solaires dans la zone tertiaire sont très inférieures à ceux fixés par la réglementation pour obtenir un confort maximum en été sans avoir recours à la climatisation.

    Localisation stratégique des parkings et des équipements techniques.

    Traitement spécifique des matériaux notamment dans les halles sportives pour éviter les réverbérations sonores.

Solution

    Recyclage des produits de démolition en béton concassé sur site

    MEL Eurovia

    https://www.eurovia.fr/agences/4272-m-e-l

    Aménagement extérieurs / VRD, assainissement 

    Le site initial présente un certain nombre de bâtiments vétustes et inemployés qui furent démolis. Les déchets de démolition sont alors concassés directement sur le site puis réutilisés au sein du lot VRD notamment pour les voiries et les noues filtrantes.

Coûts de construction & exploitation

  • 5 185 000

Environnement urbain

Le site du CNSD dispose de 50 hectares situés au cœur de la forêt de Fontainebleau. Le massif de Fontainebleau, site emblématique à bien des égards, a rejoint le réseau européen des sites Natura 2000 car il abrite une faune et une flore particulièrement riches et diversifiées, au point que certains scientifiques considèrent la forêt comme la plus riche d’Europe de l’Ouest. Elle abrite la faune d'arthropodes la plus riche d'Europe (3.300 espèces de coléoptères, 1.200 de lépidoptères) ainsi qu'une soixantaine d'espèces végétales protégées.

Située à 60 km au Sud de Paris, à 40 minutes en train de la Gare de Lyon et à  1 heure en voiture de la Porte d'Orléans, cette région touristique de grande renommée constitue un atour majeur pour l'organisation de tout événement sportif. 

Surface du terrain

500 000,00 m2

Surface au sol construite

40 000,00 %

Parking

L’emplacement des parkings au niveau des bâtis permet de faciliter les déplacements doux, à pied ou à vélo, qui sont matérialisés par un cheminement clair. La présence d’un mail piéton délimitant la partie centrale du site participe également à la réduction des déplacements des véhicules sur site.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Biodiversité
  • Chantier (incluant déchets)
  • concertation - participation
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion des déchets
  • gestion de l'eau
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • gestion des espaces, intégration dans le site

​​Point remarquable : Ambition forte et challenge des équipes pour intégrer le respect et le renouvellement de la faune et de la flore environnante depuis la conception jusqu'à la réalisation.

Catégories du concours

Santé & Confort

Santé & Confort

Coup de Cœur des Internautes

Coup de Cœur des Internautes

Prix des Etudiants

Prix des Etudiants

Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments

 Prix Santé & Confort
 Lauréat Green Solutions Awards

Auteur de la page

  • Clémence Le Van

    Chargée de Projets Principale

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments