CFA BTP à Blois

Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Ecole, collège, lycée ou université
  • Année de construction : 2016
  • Année de livraison : 2016
  • Adresse : 34 Rue Bernard Darada 41000 BLOIS, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 9 570 m2
  • Coût de construction : 14 000 000 €
  • Coût/m² : 1462.9 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    52 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Le bois est le point d’ancrage écologique du projet. Il représente 100% de la superstructure et constitue à la fois la structure porteuse, l’enveloppe protectrice, la gestion de la lumière naturelle et l’architecture intérieure.

  • Conception bioclimatique > patios, orientation, protection aux vents dominants, grandes ouverture.
  • Revêtements de façades pérennes, à faible entretien > bois, zinc, fibre minérale, béton préfabriqué.
  • Ventilation naturelle grâce aux patios.
  • Toiture végétalisée semi intensive (15cm d’épaisseur de substrat).
  • Infiltration des eaux pluviales à la parcelle, zéro rejet aux réseaux publics.
  • Aire d’évolution sportive infiltrante. Parkings végétalisés infiltrants.
  • Récupération des EP pour la maintenance et le nettoyage.
  • Gestion de la lumière naturelle.
  • Traitement passif de l’acoustique (activités bruyantes éloignées des lieux calmes)
  • EnR > chaufferie bois, solaire thermique, éolienne, photovoltaïque.
  • Bâtiment Passif.Consommation d’énergie primaire inférieure à 15kWhep/m2.an
  • Bâtiment Bas Carbone. 173 kg CO2/m2 d’émission pour la construction de l’enveloppe et 1,25 kgepCO2/m2.an.

Plus de détails sur ce projet

 http://btpcfa-centre.fr/index.php/accueil-loir-et-cher

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Maître d'ouvrage

    BTP CFA CENTRE

Maître d'œuvre

    CRR

    JEAN-PIERRE RAMBOURDIN jp.rambourdin@crr-architecture.com

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Le bois est le point d’ancrage écologique du projet. Il représente 100% de la superstructure et constitue à la fois la structure porteuse, l’enveloppe protectrice, la gestion de la lumière naturelle et l’architecture intérieure.

Le bâti de l’enseignement technique constitue des volumes majeurs pourvus d’un bardage constitué de chevrons verticaux saillants produisant un jeu, évoluant avec la lumière du jour en offrant mouvement et rythme aux façades tout en apportant la protection solaire.

Le « tout bois visible » apporte également une dimension pédagogique et écologique pour les apprenants. Il se révèle et s’expose de façon démonstrative.

Le bois permet l’utilisation de la filière sèche avantageuse dans la gestion des délais et la qualité d’exécution. Elle permet également une mise en œuvre optimum de l’isolation thermique, sans pont thermique, avec une étanchéité performante.

  • Conception bioclimatique > patios, orientation, protection aux vents dominants, grandes ouverture.
  • Revêtements de façades pérennes, à faible entretien > bois, zinc, fibre minérale, béton préfabriqué.
  • Ventilation naturelle grâce aux patios.
  • Toiture végétalisée semi intensive (15cm d’épaisseur de substrat).
  • Infiltration des eaux pluviales à la parcelle, zéro rejet aux réseaux publics.
  • Aire d’évolution sportive infiltrante. Parkings végétalisés infiltrants.
  • Récupération des EP pour la maintenance et le nettoyage.
  • Gestion de la lumière naturelle.
  • Traitement passif de l’acoustique (activités bruyantes éloignées des lieux calmes)
  • EnR > chaufferie bois, solaire thermique
  • Bâtiment Passif. Consommation d’énergie primaire inférieure à 15kWhep/m2.an
  • Bâtiment Bas Carbone. 173 kg CO2/m2 d’émission pour la construction de l’enveloppe  et 1,25 kgepCO2/m2.an.

Description architecturale

Le MOA a voulu un bâtimentinnovant, communiquant, largement ouvert sur son territoire. 30000m2de terrain sont aménagés entre le paysage, l’organisation des flux et l’exploitationtechnique des locaux.

Depuis la rue, les espacesde communication et ceux de vie se développent le long du parvis grâce à desvolumes dédiés proposant une séquence architecturale offrant un accueilqualitatif. Le bâti offre une relation forte entre les différentes entités parune organisation transversale et concentrique permettant de connecterl’ensemble.

Les espaces fonctionnelssont implantés autour de 2 patios dédiés à l’expression du savoir faire desapprenants. Ils apportent lumière naturelle et paysage en creux, au cœur de lanappe du volume bâti. En fait l’architecture propose un juste équilibre entrel’expression technique de la fonctionnalité, le paysage et la réponseenvironnementale.

Consommation énergétique

  • 52,00 kWhep/m2.an
  • 55,00 kWhep/m2.an
  • RT 2012

  • 26,80 kWhef/m2.an
  • energie primaire:
    chauff: 10,6
    ECS: 1,3
    Eclairage: 20,6
    Ventilation: 20

Performance énergétique de l'enveloppe

    ossature bois

Systèmes

    • Radiateur à eau
    • Plafond rayonnant
    • Chaudière/poële bois
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Solaire thermique
    • Aucun système de climatisation
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Solaire thermique
    • Chaudière-poele bois

    EnR > chaufferie bois, solaire thermique, éolienne, photovoltaïque.

Emissions de GES

Analyse du Cycle de Vie :

Solution

    PIGMENTO®

    VMZINC

    http://www.vmzinc.fr/nous-contacter.html

    Second œuvre / Peinture, revêtements muraux

    PIGMENTO® est une gamme d’aspects de surface colorés préservant la trame naturelle du zinc pré-patiné.
    Il est réalisé à partir du substrat QUARTZ-ZINC auquel sont ajoutés des pigments minéraux.


    SOPRANATURE®

    SOPREMA

    https://www.soprema.fr/fr/contact

    SOPRANATURE® est un procédé de végétalisation des toitures-terrasses, qui met en oeuvre un complexe végétal, composé de matériaux de culture et de végétaux, combinés à un complexe d'étanchéité antiracine spécifique, conformément aux Règles Professionnelles en vigueur.

Coûts de construction & exploitation

  • 15 000 000

Environnement urbain

Le MOA a voulu un bâtiment innovant, communiquant, largement ouvert sur son territoire.30 000m² de terrain sont aménagés entre le paysage, l’organisation des flux et l’exploitation technique des locaux.

Depuis la rue, les espaces de communication et ceux de vie se développent le long du parvis grâce à des volumes dédiés proposant une séquence architecturale offrant un accueil qualitatif. Le bâti offre une relation forte entre les différentes entités par une organisation transversale et concentrique permettant de connecter l’ensemble.

Surface du terrain

30 000,00 m2

Qualité environnementale du bâti

  • Biodiversité
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion de l'eau
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie

Le MOA a voulu un bâtiment innovant, communiquant, largement ouvert sur son territoire. 30000m2de terrain sont aménagés entre le paysage, l’organisation des flux et l’exploitation technique des locaux.

Depuis la rue, les espaces de communication et ceux de vie se développent le long du parvis grâce à des volumes dédiés proposant une séquence architecturale offrant un accueil qualitatif. Le bâti offre une relation forte entre les différentes entités par une organisation transversale et concentrique permettant de connecter l’ensemble.

Les espaces fonctionnels sont implantés autour de 2 patios dédiés à l’expression du savoir faire des apprenants. Ils apportent lumière naturelle et paysage en creux, au cœur de la nappe du volume bâti. En fait l’architecture propose un juste équilibre entre l’expression technique de la fonctionnalité, le paysage et la réponse environnementale.

 

 

 

Le bois est le point d’ancrage écologique du projet. Il représente 100% de la superstructure et constitue à la fois la structure porteuse, l’enveloppe protectrice, la gestion de la lumière naturelle et l’architecture intérieure.

Le bâti de l’enseignement technique constitue des volumes majeurs pourvus d’un bardage constitué de chevrons verticaux saillants produisant un jeu, évoluant avec la lumière du jour en offrant mouvement et rythme aux façades tout en apportant la protection solaire.

Le « tout bois visible » apporte également une dimension pédagogique et écologique pour les apprenants. Il se révèle et s’expose de façon démonstrative.

Le bois permet l’utilisation de la filière sèche avantageuse dans la gestion des délais et la qualité d’exécution. Elle permet également une mise en œuvre optimum de l’isolation thermique, sans pont thermique, avec une étanchéité performante.

 

Conception bioclimatique > patios, orientation, protection aux vents dominants, grandes ouverture.

Revêtements de façades pérennes, à faible entretien > bois, zinc, fibre minérale, béton préfabriqué.

Ventilation naturelle grâce aux patios.

Toiture végétalisée semi intensive (15cm d’épaisseur de substrat).

Infiltration des eaux pluviales à la parcelle, zéro rejet aux réseaux publics.

Aire d’évolution sportive infiltrante. Parkings végétalisés infiltrants.

Récupération des EP pour la maintenance et le nettoyage.

Gestion de la lumière naturelle.

Traitement passif de l’acoustique (activités bruyantes éloignées des lieux calmes)

EnR > chaufferie bois, solaire thermique, éolienne, photovoltaïque.

Bâtiment Passif.Consommation d’énergie primaire inférieure à 15kWhep/m2.an

Bâtiment Bas Carbone. 173 kg CO2/m2 d’émission pour la construction de l’enveloppe

et 1,25 kgepCO2/m2.an.

 


 Lauréat Green Solutions Awards
 Prix Bas Carbone
 

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus