BIOTOPE

Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Immeuble de bureaux
  • Année de construction : 2018
  • Année de livraison : 2019
  • Adresse : 94 boulevard des Cités Unies 59000 LILLE, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 31 723 m2
  • Coût de construction : 91 000 000 €
  • Coût/m² : 2868.58 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    76.1 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

BIOTOPE est un projet exemplaire, avec un niveau environnemental très performant. Cette volonté de créer un bâtiment durable et résilient a été appuyée par l’attribution de 5 certifications durables des plus exigeantes : BREEAM Excellent, WELL Gold, BiodiverCity, WiredScore et E+C-. 

2 axes forts du projet : 

Energie

Le faible impact carbone et la performance énergétique du projet ont été valorisés par un label français avant-gardiste et préfigurant de la prochaine réglementation thermique française: l’E+C-. La façade double peau du BIOTOPE participe à la conception bioclimatique du bâtiment ; son raccordement au réseau de chaleur de la ville, sa géothermie sur nappe pour le chauffage et le refroidissement par géocooling participe à l’excellence énergétique. De nombreuses simulations thermiques dynamiques ont été réalisées afin de justifier cette conception de haute performance. Elles ont permis d’obtenir des subventions de l’ADEME, agence française de la transition écologique.

Biodiversité

La biodiversité est le marqueur fort du projet BIOTOPE, le bâtiment propose une incroyable diversité d’habitats et une biophilie omniprésente : 7 toitures terrasses, 2 passerelles végétalisées, 30 m² de potager, 3 000 m² d’espaces vert, des points d’eau, des balcons et un parvis végétalisé. La végétalisation des espaces extérieurs est l’aboutissement d’une réflexion qui a été menée dès la conception du bâtiment et l’est encore aujourd’hui grâce un plan de gestion de la biodiversité sur les 5 premières années d’exploitation du bâtiment.

 

Plus de détails sur ce projet

 https://www.lillemetropole.fr/votre-metropole/grands-projets/grands-projets-dequipements/biotope-le-siege-de-la-metropole

Fiabilité des données

Expert

Crédits photo

Alan Bragado, Martin Sénéchal, BBNE

Maître d'ouvrage

    Linkcity

    William Delmas

Maître d'œuvre

    Henning Larsen

    Søren Øllgaard

Intervenants

    Constructeur

    Bouygues Bâtiment Nord Est

    Philippe Poustoly


    Certificateur

    ELAN

    Alan Bragado

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

D’abord imaginé dans le cadre de la candidature lilloise à l’accueil de l’Agence Européenne des Médicaments, BIOTOPE a été conçu avec les meilleures pratiques actuelles pour accueillir de nombreux collaborateurs. 

 

L’ambition environnementale était élevée. L’équipe projet constituée notamment de Bouygues Bâtiment Nord-Est pour son client Linkcity a eu cette ambition en amont de la construction, afin de garantir une performance environnementale de qualité.

 

Valorisation des énergies renouvelables (géothermie et réseau de chaleur), mise en place d'une conception passive, contrôle de la qualité de l'air composée d'un débit 36 m3/h/pers et prise en compte de la gestions des transports doux situés à proximité : telles sont les actions clés du projet.

 

Biotope, c’est l'aboutissement de nombreux objectifs : 

  • un service de connectivité qui se démarque par l'excellente qualité de son infrastructure filaire atténuant les risques de défaillance des services télécoms et améliorant la résilience du bâtiment. 
  • une performance énergétique et carbone via ses qualités en énergies renouvelables et son réseau de chaleur. L’obtention du label E+C- a permis au Biotope d’être un véritable bâtiment pionnier, le label préfigurant la nouvelle réglementation environnementale de 2020.
  • une qualité d'usage du bâtiment grâce aux aménagements biomimétique et de haute qualité écologique ; et la garantie du confort thermique (via une STD), du confort lumineux (via une FLJ) et du confort acoustique (via une étude de bruit ambiant et d’isolation phonique).

Après 1 année de développement et 19 mois de travaux, le BIOTOPE est un succès étant un bâtiment résilient, créateur de valeur pour ses usagers et l'environnement. 

Description architecturale

Nouvelle icône de la skyline Lilloise, le BIOTOPE dessine une silhouette qui est reconnue dans le paysage urbain de Lille. Plusieurs choix architecturaux y ont contribué en faisant du BIOTOPE un nouveau signal urbain. 

 

Optimisation du volume : 

Le volume est coupé, par deux fois, pour permettre une utilisation optimisée de la lumière du jour dans le bâtiment. Ces dispositifs permettent également d’instaurer une dichotomie dans l’écriture  des  façades,  rompant  ainsi  avec  l’effet  de  longueur  et  la  monotonie  que  pourraient  inspirer  un  bâtiment de bureaux traditionnel. Les échancrures dessinent quelques courbes dans le volume, propices à créer un microclimat et à  favoriser la végétation sur les balcons protégés des vents d’Ouest.

 

Des toitures actives :

Le jeu des terrasses, au niveau des différentes toitures du BIOTOPE, offre aux bureaux des vues dégagées et un accès à des espaces plantés extérieurs. Le projet développe ainsi une façade urbaine et crée un effet de façade végétalisée.

 

Continuité verte :

Les espaces verts commencent dès le parvis jusqu'aux différentes terrasses et balcons en passant par l'atrium du BIOTOPE. Cette continuité verte offre aux visiteurs et aux  employés un lien direct et unique à la nature, à l’intérieur comme à l’extérieur, unifiant l’ensemble architectural au sein d’un espace public harmonieux.

 

Enveloppe : 

La façade du bâtiment est un concept de panneaux respirant à double paroi constitués de deux châssis de fenêtres consécutives. Ce produit de haute technologie est parmi les  systèmes de façades les plus modernes et performants aujourd’hui. Ces avantages sont un montage très rapide et de haute précision, et également de hautes performances thermiques (une STD a démontrée un gain de 11% sur les consommations énergétiques grâce à cette façade double peau en comparaison à un double vitrage classique). L’enveloppe protège le bâtiment des variations climatiques saisonnières : Protectrice en été (brise soleil et ventilation naturelle dans les caissons), comme en hiver (espace tampon, apports solaires). Elle permet de contribuer à la régulation thermique de l’intérieur du bâtiment. 

 

Matériaux:

L'ensemble des matériaux utilisés possèdent une étiquette A ou A+ indiquant une faible émission de polluants volatils dans l'air intérieur du BIOTOPE.

Consommation énergétique

  • 76,10 kWhep/m2.an
  • 122,70 kWhep/m2.an
  • RT 2012

    Cep chauffage 17.10 kWhep/m²
    Cep refroid. 8.20 kWhep/m²
    Cep ECS 7.00 kWhep/m²
    Cep éclairage 13.60 kWhep/m²
    Cep auxiliaires 30.20 kWhep/m²

Performance énergétique de l'enveloppe

Systèmes

    • Réseau de chauffage urbain
    • Pompe à chaleur géothermique
    • Plafond rayonnant
    • Réseau urbain
    • Groupe de Production d'eau glacée
    • Pompe à chaleur géothermique
    • Plafond rayonnant
    • Double flux avec échangeur thermique
    • PAC géothermique sur nappe

Bâtiment intelligent

    GTB et compteurs communicants via un plan de comptage par usage et zone.
    Bâtiment prêt à accueillir tout type de système connecté grâce à son architecture réseau optimisé dans le cadre du label WiredScore.

Emissions de GES

    Dans le cadre du label E+C-

Analyse du Cycle de Vie :

    Score E2C1

Gestion de l'eau

  • 32 855,00 m3
  • Système hydro-économe mis en place, avec faibles débits

Qualité de l'air intérieur

    Un ensemble de mesure des polluants a été réalisé afin de respecter les seuils exigeants du label WELL. L’ensemble des systèmes de ventilation répondent aux meilleures pratiques actuelles : haut rendement de récupération de chaleur, filtration performante de l’air extérieur et un dimensionnement permettant d’améliorer la qualité d’air pour les usagers avec un débit de 36 m3/h/personne. A noter également : la rédaction d’un Plan de qualité de l’air intérieur, d’une charte chantier propre, l'utilisation de matériaux non polluants (étiquette A+), interdiction de fumer sur les terrasses, interdiction des pesticides, aucune combustion sur site,...

Santé & Confort

    Le Biotope améliore la qualité d’usage du bâtiment grâce aux aménagements biomimétique et de haute qualité écologique. Plusieurs dispositions ont ainsi été créées pour faire de la biodiversité un axe fort du bien-être des utilisateurs : terrasses  pour se ressourcer ou travailler, espèces d’arbres fruitiers, création d’un potager avec mise à disposition d’outils, zones humides pour la création d’ilot de fraicheur et un parcours pédagogique sur le thème de la biodiversité

    De nombreuses études techniques ont également été réalisées afin de garantir aux utilisateurs : un confort thermique (via une STD), un confort lumineux (via une FLJ) et un confort acoustique (via une étude de bruit ambiant et d’isolation phonique). Le bâtiment a été optimisé suite à ces études pour répondre à l’ensemble de ces enjeux de confort. 

    Présence de sondes C02 dans les espaces de réunion afin de moduler le débit de ventilation et de conserver un taux de dioxyde de carbone inférieur à 800 ppm.

    Indices PMV/PPD en accord avec la norme EN 15251:2007, catégorie II

    Les bruits provenant de l’extérieur ou la répétition de bruit peut être une source de stress, en particulier dans les zones urbaines. Prévenir le bruit provenant de l’extérieur et l’empêcher de pénétrer à l'intérieur des bâtiments peut aider à améliorer le bien-être des occupants et de confort : 

    • Des études acoustiques ont été réalisées dès la phase conception par un acousticien. Plusieurs mesures ont été réalisées par l’IWBI (organisme certificateur WELL), en termes d’intrusion du bruit extérieur. Le niveau de pression acoustique moyen provoqué par l’extérieur ne dépasse pas 50 dBA.
    Les systèmes de CVC et les occupants sont les principales sources de bruit à l'intérieur. Comme les bureaux et les espaces de travail sont de plus en plus conçus pour promouvoir l'interaction des employés, le confort acoustique peut être amené à diminuer, en particulier lorsque différents types d'utilisateurs partagent l'espace : 
    • Des études acoustiques ont été réalisées dès la phase conception par un acousticien. Les niveaux sonores des équipements CVC ont été mesurés par l’acousticien du projet et l’IWBI afin de vérifier les différents seuils du référentiel WELL.

    FLJ respecté dans le cadre du BREEAM / Autonomie lumineuse respectée dans le cadre du WELL

Solution

    Sanitaires préfabriqués

    Ossabois

    Second œuvre / Plomberie, sanitaire 

    L'une des innovations du projet a été la création de blocs sanitaires préfabriqués. Les 76 blocs sanitaires ont été réalisés hors site et sont arrivés avec toutes leurs finitions (faïences, vasques, miroir, sèche-main,…) et équipements sanitaires. Seul le raccordement fût nécessaire. Cette innovation chantier a permis de réduire les déchets, d’optimiser le planning travaux et d’abaisser l’impact carbone.

    Très bien accepté. Gain de temps sur le planning chantier.

Environnement urbain

BIOTOPE est un nouveau signal urbain et jouit d’une localisation lui octroyant une position symbolique avec des marqueurs forts : 

•commercial : au cœur du 3ème quartier d’affaire de France, Euralille 

•historique et événementiel : accolé au Grand Palais

•institutionnel : accolé à l’Hotel des régions

Parfaitement implanté au cœur de Lille, le BIOTOPE favorise la mobilité douce en ville en étant proche des gares TGV, du métro et des lignes de bus. Des dispositions, comme un local vélo de xx m² sur 2 étages, des bornes de recharges électriques et la création d’une piste cyclable favorisent également une mobilité moins carbonée. 

Surface du terrain

10 404,00 m2

Espaces verts communs

3 000,00

Parking

300 places de parking

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Biodiversité
  • Chantier (incluant déchets)
  • concertation - participation
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion du bâtiment, maintenance
  • mobilité
La conception et la réalisation du projet BIOTOPE ont été menées en suivant une stratégie de résilience face au changement climatique d’atténuation et d’adaptation. 
 
L’atténuation contribuant à la lutte contre le changement climatique en limitant ses émissions carbone :
 
BIOTOPE est un bâtiment à haute efficacité énergétique limitant ses consommations grâce à une conception bioclimatique (orientation, façade double peau ayant un rôle tampon, brise soleil). Cette conception vertueuse est couplée à des systèmes énergétiques très performants basés sur des énergies renouvelables (géothermie sur nappe, géocooling, raccordement au réseau de chaleur avec un mix énergétique prochainement à 50% d’EnR). L’ensemble de cette démarche a été valorisé par le label E+C- (E2C1), préfigurant la future réglementation environnementale 2020.
 
Grâce notamment à sa structure poteaux/poutres, BIOTOPE a été pensé comme un bâtiment modulable et adaptable améliorant sa durabilité. Un changement d’usage du bâtiment nécessiterait donc moins de travaux générateurs des déchets et émetteurs de carbone.  
 
Biotope contribue également à limiter l’impact des vagues de chaleur en créant un effet d’îlot de fraicheur à l’échelle du bâtiment mais également du quartier. L’incroyable densité biophilique du projet participera à la réduction des pics de température grâce notamment aux 3000 m² d’espace vert, à ses points d’eau au niveau des terrasses et ses balcons végétalisés.
 
 
Un bâtiment adapté anticipant les futurs effets du changement climatique pour être plus résilient :
 
BIOTOPE assure le confort thermique de ces occupants. Une simulation thermique dynamique a pu le démontrer dès la phase conception et a été confirmée par des tests réalisés par un organisme tiers à la livraison du bâtiment. Afin de garantir ce confort thermique tout au long du cycle de vie du bâtiment, ces simulations réalisées ont pris en compte un fichier météorologique d’anticipation climatique à horizon 2050. Le confort thermique a ainsi été validé grâce aux indices des certifications environnementales visées.
 
Les larges zones végétalisées du projet, en plus des bénéfices déjà évoqués et de l’amélioration de l’inertie du bâtiment, permet de faciliter la gestion des eaux pluviales en limiter les débits rejetées (évaporation notamment).
 
La structure du bâtiment a également été pensée pour répondre au mieux aux aléas climatiques (neige, vent), de séisme et de températures extrêmes.
 
BIOTOPE assure une résilience numérique grâce à la redondance et à la qualité de ses services connectés, vérifiées par le label WiredScore. 
 

Catégories du concours

Santé & Confort

Santé & Confort

Green Solutions Awards 2020-2021 / France

 santé et confort
 WELL
 GOLD
 biodiversité
 végétalisation
 performances énergétiques
 bioclimatisme

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France