Au coeur du bois

  • Type de bâtiment : Immeuble de bureaux
  • Année de construction : 1978
  • Année de livraison : 2018
  • Adresse : 9 rue de suède 35200 RENNES, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 160 m2
  • Coût de construction : 98 995 €
  • Coût/m² : 618.72 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Conscient des retombées positives de bureaux durables, exemplaires et inspirants, Abibois a fait du projet Au Coeur du Bois un outil stratégique et managérial. L'aménagement choisi reflète la culture interne de l'association et la fait évoluer vers moins de hiérarchie, plus de transversalité, plus d'espaces collaboratifs, plus d'écoute et de co-construction, plus d'innovation.

Ce projet n'est pas qu'un espace de travail optimisé. C'est aussi la vitrine régionale de la filière, de ses valeurs, de sa culture, de son positionnement dans une logique de développement durable, de ses métiers et de ses savoir-faire. Qu'ils soient esthétiques, techniques ou pratiques, les choix opérés dans ce projet illustrent l'étonnante capacité du matériau bois à répondre à des besoins fonctionnels et sensoriels, gage d'attractivité et de bien-être au travail. En entrant, le visiteur se confronte à une double rupture : 
> rupture visuelle entre le bâtiment, d'apparence classique et situé dans un quartier populaire, qui ne dit rien de l'aménagement intérieur,
> rupture olfactive et tactile avec, dans le couloir d'exposition, un panorama de textures, de couleurs et de typologies d'essences où le bois s'affirme et invite au toucher.

Tout au long du projet, l'équipe Atelier MOS/La Tricoterie et Abibois ont cherché à maîtriser les coûts afin d'illustrer le caractère reproductible de ce type d'agencement.
L'objectif a été de construire une méthodologie loin des standards pour favoriser la filière bois et les pratiques collaboratives : faire avec une partie des éléments existants, avec les dynamiques de coopération, et faire avec les opportunités locales en termes d'essences de bois et de compétences. La déconstruction sélective de "l'ancien" Abibois s'est traduite par un tri scrupuleux des matériaux et des produits (récupération, réutilisation, revalorisation). Pour les matériaux et les produits entrants, l'écoconception, l'économie et le confort ont prévalu.

Plus de détails sur ce projet

 https://my.matterport.com/show/?m=71CGkkevpjJ&lang=fr
 https://abibois.com/images/IMAGES_DOC/Actus/2019/Ouvrage_Au_Coeur_du_Bois_VD_Web.pdf
 https://www.panoramabois.fr/projets/4177

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Crédits photo

Jérôme Bachet

Maître d'ouvrage

    Abibois

    Marylou Mongin 0299277922 mission[a]abibois.com

Maître d'œuvre

    Atelier MOS / La Tricoterie (architecte - designer)

    Nathalie Duez contact[a]ateliermos.fr et Hélène Salahun contact[a]la-tricoterie.com

Intervenants

    Bureau d'études autre

    EVEA (analyse environnementale)

    contact[a]evea-conseil.com

    Analyse environnementale


    Bureau d'études acoustique

    Polyexpert Environnement

    Sandrine Debelle s.debelle[a]polyexpert.fr

    Acousticien


    Maître d'œuvre

    Fédération régionale du Bâtiment/Drone View

    frbpdl[a]paysloire.ffbatiment.fr


    Entreprise

    Véolia

    Déconstruction : recyclage et valorisation des déchets


    Entreprise

    Elan Bâtisseur (coopérative d'activités et d'emploi)

    contact[a]elanbatisseur.coop

    Déconstruction, plomberie, électricité, sols, peinture


    Entreprise

    Environnement Bois Construction

    Colin Vernet contact[a]ebc56.fr

    Charpentier


    Entreprise

    Maison et Perfection

    Igor JASCHINSKI maisonetperfection[a]gmail.com

    Menuisier


    Entreprise

    Culaud Moulures

    Olivier Bouchet obouchet[a]culaud.fr

    A raboté 226 ml de chevrons d’épicéa de Sitka.


    Entreprise

    Jouen Frères - Thermo Color Bois

    Stéphane Jouen contact[a]jouen-freres.fr

    Fourniture des éléments en bois traité à haute température (THT), en bois brûlé et en peuplier pour le couloir des sens et le mur acoustique.

    Panaget

    Jean-Marie Touze info[a]panaget.com

    Fourniture de 47 m2 de parquet et réalisé une œuvre unique pour le sol du sas d’entrée.


    Entreprise

    Rahuel Bois

    Joakim Rahuel rahuelbois[a]rahuelbois.com

    L’entreprise a usiné et fourni 62 ml de tablettes en châtaignier.


    Entreprise

    Scierie Hamon

    Michel Hamon contact[a]hamon-ets.fr

    L’entreprise a fourni 1 m3 de débits rabotés et séchés en épicéa de Sitka, ainsi que des débits en pin maritime séché.


    Entreprise

    Scierie Josso

    Sarah Bakhtous sarah.bakhtous[a]josso.com

    Fourniture de 10 m³ de planches d’épicéa de sitka pour la fabrication des murs en CLT.

    Tanguy Bois et Matériaux

    Laurence Mehallel laurence.mehallel[a]tanguy.fr

    L’entreprise a usiné 110 m3 de panneaux CLT et 230 ml de solivettes en lamellé-collé.


    Entreprise

    Drouin

    Hervé Drouin sadrouin[a]drouin.fr

    Fourniture de panneaux en contreplaqué de peuplier pour les salles de convivialité et de réunion (pegboard, tables, bureaux, étagères) et de peuplier déroulé pour les luminaires.


    Entreprise

    Protac

    contact[a]protacfrance.com

    Fourniture des lames de bardage dans le couloir des sens.


    Entreprise

    Scierie des Cèdres

    Jean-Marie Grau scieriedescedres[a]laposte.net


    Entreprise

    Silverwood

    Magalie Pouclet magalie.pouclet[a]groupe-isb.fr

    Fourniture des lames de bardage dans le couloir des sens.


    Fabricant

    Lycée Frédéric Ozanam

    secretariat[a]lse35.fr

    Fabrication sur mesure des tables


    Entreprise

    Daney Factory

    Philippe Daney phildaney[a]gmail.com

    Designer spécialiste de la lumière

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Déconstruction sélective, éco-matériaux et matériaux biosourcés ont été au cœur du projet et des choix réalisés. Face à l'urgence climatique, Au Cœur du Bois crée le cercle vertueux de l'aménagement écoresponsable. Les aménagements réalisés présentent une diminution de l'impact environnemental de plus de 30% par rapport à un aménagement standard. Par ailleurs, 13 m³ de bois locaux (équivalent à 13 tonnes de CO2 stockés) ont été valorisé sur ce plateau de 160m² : autant que dans une maison ossature bois de 100m².
Le cahier des charges fonctionnel, rédigé par Abibois, a défini les besoins analysés et exprimés par l'équipe. Il a aussi décrit l'état de l'offre produits régionale et insisté sur la nécessité de la relier au projet d'aménagement. 
La plupart des produits mis en œuvre ont été réalisés sur mesure conformément aux esquisses, descriptifs et consignes des équipes Atelier MOS / La Tricoterie, au fait de l’offre bretonne en termes de compétences, de savoir-faire et de produits disponibles. La particularité d'Abibois a été de tisser une relation étroite avec la ressource forestière locale, encore peu investie dans ce domaine et avec une offre produits mal formalisée et pas du tout standardisée. Abibois entend approfondir ce lien pour de futurs projets afin de poursuivre la démonstration que l'aménagement intérieur peut être source de développement pour la filière régionale forêt-bois.

Concernant la déconstruction : le plateau initial, standard et très cloisonné (cloisons en BA13) a été intégralement mis à nu. Un recensement précis des matériaux déposés a été réalisé tout au long de l'opération de déconstruction et l'équipe de MOS/La Tricoterie a pris en compte la liste des produits déconstruits dans le dessin final de l'aménagement. Les entreprises de mise en oeuvre, quant à elles, ont été accompagnées afin qu'elles prennent en charge ces produits. Une étape rendue complexe car les professionnels du secteur ne sont que peu ou pas connectés avec les acteurs du réemploi qui eux-mêmes sont encore insuffisamment organisés et structurés.

Description architecturale

Tout en finalisant le projet, les équipes de Atelier MOS/La Tricoterie ont mobilisé les talents et les synergies nécessaires à sa bonne conduite. Abibois a contribué au choix des produits bois, facilité l'approvisionnement en matière première auprès de ses adhérents et alerté son réseau pour que se manifestent les corps d'état complémentaires (démolition, plomberie, électricité...). Dans le domaine complexe et peu représenté du démantèlement, la réponse la plus pertinente est venue d'Elan Bâtisseur, SCOP adhérente, qui regroupe la totalité du spectre de compétences en matière de déconstrucion sélective, de construction et de revalorisation. Une fois le plateau mis à nu, la phase chantier a été lancée. Les différents corps de métier se sont succédés entre avril et août 2018, rejoints par l'équipe Abibois en septembre 2018.

Conscient des retombées positives de bureaux durables, exemplaires et inspirants, Abibois a fait d'Au Cœur du Bois un outil stratégique et managérial. La création d'un plateau fonctionnel, organise rationnellement espaces autonomes et espaces partagés, facilite les échanges et répond aux multiples situations de travail auxquelles l'équipe est confrontée. Qu'ils soient esthétiques, techniques ou pratiques, les choix opérés dans ce projet illustrent l'étonnante capacité du matériau bois à répondre à des besoins fonctionnels et sensoriels, gages d'attractivité et de bien-être au travail.
Au Coeur du Bois est un outil de démonstration de la valorisation des essences bretonnes en construction et aménagement intérieur. Vitrine régionale de la filière en terme de produits, d'essences de bois et de savoir-faire, les aménagements réalisés répondent au besoin des collaborateurs en terme d'usage mais traduisent aussi les métiers du bois : charpente avec les structures bois qui servent de cloisonnements, de calepinage au plafond ou de ratelier. Menuiserie avec le mobilier, les techniques de parquets ou les aménagements périphériques. L'emballage avec les luminaires en cagette.
Ainsi, le bois est un instrument de différenciation qui confère aux projets une histoire unique, empreinte de valeurs (chaleur, lien à la nature, confort..). Pour un espace de travail, le matériau bois propose un cadre propice à la sérénité et à la concentration. Pour un espace de vie, il crée un environnement favorable à la détente et à la quiétude.

Et si c'était à refaire?

De manière générale, aucun problème en particulier n'est à souligner quant à la réalisation du projet, et également après 3 ans dans les locaux. Quelques points d'améliorations peuvent néanmoins être soulignés : l'ajout d'un système de tri des déchets plus pratiques que les poubelles actuelles (peu fonctionnelles), et le manque d'un espace clos supplémentaire (petite salle de réunion, l'équipe s'agrandissant) mais cela est du à la surface du local en elle-même.

Opinion des occupants

L'objectif de l'association était de maintenir son équilibre humain et financier. La création d'un plateau fonctionnel, qui organise rationnellement espaces autonomes et espaces partagés, facilite les échanges et répond parfaitement aux multiples situations de travail auxquelles l'équipe est confrontée. La configuration du plateau tient compte des activités quotidiennes (travail collaboratif, formation, réunions, accueil des professionnels du réseau, etc). Le dialogue et les coopérations entre les membres de l'équipe, habitués à interagir sont privilégiés. La salle de réunion, pleinement ouverte aux collaborateurs, aux adhérents et aux partenaires de l'association, est un lieu confortable pour les réunions réseau, les formations en groupes de taille moyenne et les rencontres organisées par les adhérents. La salle de convivialité, prioritairement destinée à l'équipe, apporte un espace supplémentaire pour les séances de travail ou des RDV en comité restreint. Ainsi de manière générale, les collaborateurs Abibois sont très satisfaits de la configuration des bureaux, chaleureux et confortables.

Systèmes

    • Réseau de chauffage urbain
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Aucun système de climatisation
    • VMC autoréglable
    • Chaufferie biomasse

Emissions de GES

  • 15,00 KgCO2/m2/an
  • Diagnostic de performance énergétique

Analyse du Cycle de Vie :

    La rénovation des bureaux représente un volume de 13 mètres cube de bois.

    Les panneaux acoustiques : fonds acoustiques (intérieur des rateliers), fonds de bureaux et stores, fabriqués à partir de panneaux de Métisse.

    La moquette : cette option a fait l'objet de nombreux échanges entre l'équipe Atelier MOS/La Tricoterie et les collaborateurs de l'association. L'analyse environnementale a en effet mis en avant le risque d'un impact négatif noon négligeable d'une moquette standard comparée à d'autres revêtements de sols. Malgré tout, le confort acoustique apporté par une moquette a été jugé prioritaire. Les dalles Biosfera Elevation III, de la marque Interface, ont été choisies pour leurs caractéristiques environnementales intéressantes et leur résistance. 

    Concernant les finitions, le boit brut des plans de travail des bureaux, les tablettes basses périphériques et les tables de réunion, ont été protégés à l'aide d'une huile de lin (Rubio Monocoat) composée d'ingrédients 100% naturels et exemptes de COV, afin de faciliter l'entretien courant et garantir une évolution satisfaisante des produits dans le temps. 
    Les surfaces verticales ont été maintenues dans un état brut.

Gestion de l'eau

  • Pas de compteur individuel.

Qualité de l'air intérieur

    Concernant la concentration en CO2 mesurée, les valeurs sont entre 400 ppm et 800 ppm dans l'open space, et entre 400 ppm et 1500 ppm dans la salle de réunion selon l'occupation et la ventilation.

    L'utilisation du matériau tel que le bois permet justement d'améliorer la qualité de l'air intérieur notamment puisqu'il emmagasine le CO2. De plus, une attention particulière a été portée sur l'utilisation de matériaux respectueux de l'environnement et le moins polluants possibles (Métisse, Rubio, dalles du revêtement de sol). Le graphique ci-joint à létude concernant les impacts environnementaux des matériaux choisis dans l'aménagement par type d'indicateurs permet de synthétiser cette volonté d'utiliser des produits respectueux. 

    Le cabinet EVEA a facilité l'évaluation comparative et le choix des matériaux neufs à déployer pour le réaménagement. 

    Précisions sur le fort impact environnemental du revêtement de sol : ce résultat ne tient pas compte des caractéristiques de la moquette Interface dont Abibois a fait le choix. Les dalles sont produites à partir de films de protection de pare-brises recyclés, réduisant de 80% de l'impact carbone. Ce produit n'étant pas référencé dans la base Inies (pas de Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire), ce gain environnemental n'a donc pas pu être pris en compte.
     

Santé & Confort

    De manière générale, le bois apporte une ambiance chaleureuse et conviviale au sein des bureaux. 

    - La lumière naturelle est garantie tout au long de la journée par les grandes ouvertures grâce aux fenêtres exposées sud, sud-ouest, et nord (pour la salle de convivialité). Les stores acoustiques suspendus aux ouvertures vitrées servent de brise-soleil et apportent une alternance colorée qui vient structurer l'espace. Le tissu qui les recouvre apporte de manière complémentaire une texture et une chaleur qui ajoutent au confort du lieu.

    - Les bureaux et sièges ajustables : les bureaux des collaborateurs de l’association sont des modèles uniques conçus à partir de plan de bureau libre de droit adapté au cahier des charges exprimé par les collaborateurs de l’association. Surface avec amplitude d’ajustement de la hauteur du plateau, ergonomie, connectique (emplacements et typologies de matériels à connecter), passage des câbles, stabilisation par un contreventement. Les sièges sont également réglables.

    - Les écrans de travail réglables : le travail en double écran et l'ajustement de leur hauteur permet un confort au niveau de la posture et de la vision.

    Le confort acoustique est également à souligner.

    Concernant les COV, l'utilisation de produits qui peuvent en contenir a été très limitée. Par exemple, seul le plafond des bureaux, et les murs et sols des sanitaires ont été repeints. De plus, les collaborateurs Abibois ont l'habitude d'aérer toutes les pièces à leur arrivée et tout au long de la journée afin de renouveler l'air intérieur.

     

     

     

    Entre 400 et 800 ppm dans l'open space et entre 400 et 1500 ppm dans la salle de réunion selon l'occupation et la ventilation

    Le confort acoustique des bureaux a été une des priorités dans le cahier des charges du projet, qui se traduit notamment par : 
    - Le pegboard dans la salle de convivialité (18 m²) : constitué d’un ensemble de panneaux en contreplaqué de peuplier de 36 mm d’épaisseur, fixés sur des chevrons de 45 mm, entre lesquels ont été intégrés des panneaux de Métisse®, un isolant thermique et acoustique en coton recyclé (épaisseur 45 mm - 45 kg/m3 ). L’efficacité acoustique du pegboard est donc la première de ses qualités. Elle est obtenue grâce une perforation des panneaux en contreplaqué en autant de « jours » qui font alterner pleins et vides.

    - Le parquet : posé dans plusieurs espaces d’Au Cœur du Bois, y compris dans la cuisine, pièce d’eau, la bonne mise en œuvre du parquet garantissant sa durabilité. Le produit retenu est du parquet contrecollé. Il a été collé en plein afin de limiter la résonance et augmenter le confort acoustique.

    - Les panneaux acoustiques : pour l’espace ouvert de travail, l’équipe Atelier MOS / La Tricoterie, associée à l’équipe d’Abibois, a réfléchi à la fabrication d’éléments acoustiques et fonctionnels.

    Trois types d’éléments ont été conçus :

    ▶ des fonds acoustiques disposés à l’intérieur des râteliers, réalisés à partir de panneaux de Métisse ® de 45 mm d’épaisseur et d’une densité de 45 kg/ m2. Recouverts d’un tissu, ces panneaux habillent les fonds de râteliers tout en absorbant les bruits.

    ▶ des fonds de bureaux, conçus suivant le même concept, avec une fonction d’occultation qui s’ajoute à celle de l’acoustique. Ces fonds permettent d’isoler les collaborateurs à leur poste de travail.

    ▶ des stores acoustiques suspendus aux ouvertures vitrées, adoptant le même principe de conception. Avec une épaisseur réduite à 25 mm, les 30 panneaux coulissants ainsi positionnés servent de brise-soleil et apportent une alternance colorée qui vient structurer plus fortement l’espace. L’effet acoustique des stores a été pleinement ressenti par l’équipe. 

    - Isolation de la salle de réunion par le mur acoustique (et esthétique) caractérisé par un complexe de cubes multi-essences (pin maritime, chataigner, peuplier) et de Métisse, réalisé par les élèves du Lycée Ozanam. L'absorption acoustique est gérée par une alternance plein-vide-plein. Un voile acoustique a recouvert l'ensemble puis un habillage en contreplaqué évidé sur un tiers a été positionné, sur lequel ont été fixés les 1000 dés de bois taillés en biseau (12°). Le respect d'un tiers de plein a été nécessaire pour obtenir l'efficacité d'absorption acoustique attendue. La société Polyexpert Environnement a analysé les points phoniques et la durée de réverbération. Les préconisations ont permis d'agir sur des points singuliers et d'adapter la conception et lamise en oeuvre du mur acoustique.

    - La moquette : le confort acoustique apporté par une moquette a été jugé prioritaire. Les dalles Biosfera Elevation III, de la marque Interface ®, ont été choisies pour leurs caractéristiques environnementales intéressantes, ainsi que pour leur résistance.

    - Les panneaux de liège : pour le confort acoustique dans les sanitaires et la salle d'eau.

Coûts de construction & exploitation

  • 600,00
  • 30 221
  • 141 409
  • 76 226
  • Coût total de volume de bois : 54655€ H.T

Facture énergétique

  • 1 832,00

Environnement urbain

L’immeuble du 9 rue de Suède est implanté dans une zone urbaine où l’aménagement extérieur est réduit à des zones vertes « coincées » entre des emplacements de parking et des voies de circulation. Le bois est très peu employé dans ces espaces. Abibois a souhaité créer un trait d’union entre l’extérieur et l’intérieur en se réappropriant des équipements existants, en « habillant » les murets extérieurs en béton par du bois (produits de bardage et terrasse). Une petite terrasse a également été aménagée à côté de la salle de convialité.
Situé à 1min de la station de métro et de bus Henri Fréville.
Des commerces et restaurants sont situés juste en face en traversant la rue.
Les espaces verts du Parc de Bréquigny sont situés à 10min à pied.

Parking

Parking souterrain (un seul niveau) avec des places réservées pour Abibois.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Chantier (incluant déchets)
  • concertation - participation
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion des déchets
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

Réemploi (même usage) / Réutilisation (changement d'usage)

    • Menuiseries intérieures
    • Cloisons
    • Electricité
    • autres..

     DescriptifRéemploi
    Plafond3 signalétiques lumineuses de sortieRéemployé
    Cloisons et menuiseries1 élément vitré de 97x108,5Réemployé
    Electricité1 Baie de brassageRéemployé
     1 Compteur électriqueRéemployé
     Câbles électriques (100 ml)Réemployé
     1 ensemble de 58 prises et 14 interrupteursRéemployé en partie

     

    Cf le tableau ci-dessus.

    Les matériaux donnés et/ou réemployés provenaient de l'ancien bureau Rue de Suède puisqu'il s'agit d'une rénovation, et certains matériaux viennent également des anciens bureaux Abibois. 

    Dans leur majorité, les éléments ont été récupérés par les collaborateurs de l'association pour leur usage personnel, notamment les sols PVC, les placards et les portes, ce qui a permis de réduire d'un tiers l'impact environnemental de la dépose par rapport à une évacuation sèche.
    Le reste des produits réutilisables a été soit réemployé (câblage et boîtiers électriques), soit donné à deux opérateurs identifiés par Abibois et les équipes MOS/La Tricoterie : La Belle Déchette (www.labelledechette.com) et Bâti Récup' (www.batirecup.com).
     

    Le cabinet EVEA, spécialiste de l'écoconstruction venu renforcer la maîtrise d'oeuvre, a réalisé une analyse comparative entre la déconstruction sélective opérée par l'association et celle couramment pratiquée aujourd'hui sur les chantiers.
    La récupération de matériaux a permis de réduire d'un tiers l'impact environnemental de la dépose par rapport à une solution courante.

Eco-conception

    Les matériaux non utilisés (rails métalliques des cloisons notamment) ont été donnés à deux opérateurs identifiés par Abibois et les équipes MOS/La Tricoterie : La Belle Déchette (www.labelledechette.com) et Bâti Récup' (www.batirecup.com).
    Plusieurs matériaux ont été recyclés et revalorisés via la filière des déchets industriels banals : les cloisons plâtre, de l'isolant, du revêtement PVC, du bois, des rails métalliques, un bloc WC et un évier et d'autres (liste non exhaustive), pour un total de 4,46 tonnes de déchets recyclés.

    Oui, le nombre de bureaux est évolutif en fonction du nombre de personnes en poste, jusqu'à 12 personnes peuvent y travailler.

    L'arrête centrale (les râteliers) a été dessinée au coeur du plateau pour, d'un côté, créer un couloir de circulation, de l'autre offrir une aire de rangement. Les râteliers ont été suspendus au plafond par des solivettes, donnant ainsi une impression de légereté. La structure a cependant été traitée comme un véritable ouvrage de charpente avec des assemblages empruntés à la construction (boulonnage). Ainsi, les solivettes ont plusieurs rôles : structurel (soutien des râteliers), fonctionnel (dissimulation des arrivées électriques et alignement des lampes suspendues), technique (support de fixation des tablettes hautes), et esthétique (habillage du plafond).
    Le couloir d'essences et des sens, vitrine des produits, essences et finitions, est un couloir d'exposition qui habille les faces visibles des rateliers. Celles-ci ont été habillées de planches de différentes essences pour donner à la finition un vrai cachet : hêtre traité haute température (THT), douglas brûlé (Shou Sugi Ban), châtaignier ("Déjà gris"), peuplier, bois peint ou encore autoclavé... Le couloir qui dessert les parties techniques (local de reprographie, sanitaires...) sert aussi de lieu d'exposition et a été baptisé "Couloir des sens" (= d'essences).


    De plus, le SAS d'entrée est un lien entre l'extérieur et l'espace de bureaux Au Coeur du Bois. Bien que de taille réduite, cette "boîte en bois" invite à s'arrêter pour admirer la marqueterie en chutes de chêne, oeuvre d'art unique qui donne une teinte particulière et une valeur à ce compartiment de transition. C'est dans cet espace qu'Abibois expose ses productions et ses supports papiers, et où se cache un grand placard de stockage de documentations pour les évènements.

    Les stores acoutisques, comme évoqué précédemment, servent également de brises-soleil. 

    Le bois local est évidemment le matériau biosourcé majoritairement utilisé pour l'aménagement des bureaux Au Coeur du Bois, afin de faire jouer aux essences locales (feuillus) une partition éco-responsable du sol aux murs, du mobilier aux objets d'agrément.

    > Le peuplier : pegboard, bureaux, rangements, tables de la salle de réunion, cuisine, luminaires.
    > Le châtaignier : tablettes.
    > L'épicéa de Sikta : murs, râteliers, solivettes.
    > Le chêne : parquet, SAS.
    > Le hêtre : mobilier, tourillons.
    > Multi-essences : panneau acoustique et couloir des sens.

    La majorité du matériau bois a été gracieusement fourni par les entreprises adhérentes d'Abibois, sauf pour le peuplier.

    L'usage du bois à l'intérieur ouvre de nombreuses perspectives pour les essences locales, à la condition que la mise en oeuvre des projets convoque le savoir-faire des acteurs du territoire à même de proposer un aménagement personnalisé, à l'opposé d'une offre de série qui est économiquement efficace mais banalisée. 
    Le bois, matériau renouvelable, apporte une solution zéro déchet tout au long de la filière de transformation et est recyclable en fin de vie. La filière forêt-bois est par ailleurs une filière sèche dont les process ne consomment pas d'eau. En outre, les produits bois continuent de stocker du CO2 qui a été séquestré lors de la croissance des arbres en forêt. A titre d'exemple, Au Coeur du Bois, a emmagasiné l'équivalent de 13 tonnes de CO2 soit près de deux plus que les 8 tonnes que rejette dans l'atmosphère un habitant breton chaque année.

Bilan environnemental

    Une analyse environnementale en miroir a été réalisée avec Elodie, le logiciel ACV. Objectif : comparer l'impact écologique de la rénovation avec le bois à celui de l'agencement préexistant (moquette, plafond suspendu, rail et placo). Ce rapprochement analytique révèle que l'action de la rénovation sur les principaux indicateurs (changement climatique, consommation d'énergie primaire non renouvelable, génération de déchets non dangeureux, pollution de l'eau...) est faible, spécialement sur l'épuisement des ressources, indicateur pour lequel l'incidence négative a été réduite des deux tiers. Le préjudice de la dépose a été mesuré en termes d'acidification, de génération des déchets et de création d'ozone photochimique. Quelques produits ont également été incriminés, notamment les sanitaires, deuxième source d'impacts environnementaux (25%), ainsi que les éléments de cloisonnement et de menuiserie (16%). Enfin, la double analyse a mis en évidence une grande disparité de conséquences selon les types de revêtements de sol (90% d'effets négatifs pour la moquette, très peu pour le parquet). 
    La rénovation avec le bois a permis une réduction d'un tiers des impacts environnementaux des bureaux d'Abibois.

    Le réemploi des matériaux sur ce projet a permis d'éviter : 

    L'émission de 0,4 tonnes eqCO2

    L'utilisation de 128,17 m3 d'eau 

    La production de 0,4 tonnes de déchets 

    Le calcul de ces impacts a été réalisé sur la base de données environnementales issues de la base INIES 

Réplicabilité et Innovation

    Il a été inscrit dans le cahier des charges du projet la nécessité de faire notamment avec une partie des éléments existants pour l'aménagement des nouveaux bureaux, et donc d'inclure des lots de matériaux à rééemployer (Plafond, cloisons et menuiseries, électricité).
    Le réemploi des matériaux s'est effectué sur les deux premières étapes du chantier avec l'ouverture du plateau en pensant recyclage et en travaillant pour que la matière récupérée serve au projet ou à une ressourcerie, et en campant les points durs (eau, sanitaire, éléments techniques).
    Il n'y a pas eu de problème spécifique en termes de logistique puisque les matériaux ont été stockés sur place le temps de la déconstruction et de leur réutilisation.

    L'équipe Atelier MOS/La Tricoterie a pris en compte la liste des produits déconstruits dans le dessin final de l'aménagement. Les entreprises de mise en oeuvre, quant à elles, ont été accompagnées afin qu'elles prennent en charge ces produits. Une étape rendue complexe car les professionnels du secteur sont peu ou pas connectés avec les acteurs du réemploi qui eux-mêmes sont encore insuffisamment organisés et structurés. Abibois a été l'intermédiaire entre les acteurs, et a toujours été présent pour gérer l'évolution du chantier (en lien avec les architectes).

    A partir du mois d'avril 2018, le processus de déconstruction a débuté avec la coopérative Elan Batisseur jusqu'à début mai où les travaux ont commencé. Les différents corps de métiers se sont succédés jusqu'en août 2018. Les équipes ont travaillé de manière complémentaire de sorte à ce que le chantier se poursuive de façon continue et que l'intégration des produits de réemploi se fasse naturellement. La maîtrise d'oeuvre Atelier MOS/La Tricoterie et la coopérative Elan Batisseur (qui regroupe plusieurs métiers), ainsi que les autres acteurs du projet ont travaillé main dans la main jusqu'à fin août 2018 pour finaliser l'aménagement des bureaux.

    Oui : tout le matériel électrique a été réinstallé dans les locaux notamment dans le local serveur (situé dans la salle de réunion) et dans les bureaux de façon générale pour les interrupteurs et prises électriques. Les signalétiques lumineuses ont aussi été posées ainsi que l'élément vitré.

     DescriptifRéemploi
    Plafond3 signalétiques lumineuses de sortieRéemployé
    Cloisons et menuiseries1 élément vitré de 97x108,5Réemployé
    Electricité1 Baie de brassageRéemployé
     1 Compteur électriqueRéemployé
     Câbles électriquesRéemployé
     1 ensemble de 58 prises et 14 interrupteursRéemployé en partie

     

     DescriptifRéemploi
    PlafondCadre métallique du plafond suspenduDonné
     160m² de dalles de plafond 60x60Donné
     34 blocs luminaires carrés - 4 tubes néon 60x60Donné
    Sol160m² en lames PVCDonné
    Cloisons et menuiseries1 porte vitrée de 82,5x203,5Donné
     4 réhausses vitrées de 80x39,5Donné
     3 éléments vitrés de 90x112Donné
     2 éléments vitrés de 190x103Donné
     6 placards à double voletDonné
     10 portes pleines en 82, 1 porte pleine en 72 et 1 porte pleine coulissante en 62Donné
     Cloisons plâtreDIB
     Rails métalliques des cloisonsFilière valorisation
    Sanitaires1 bloc WC et 1 évierDIB
     1 mitigeurDonné
     1 chauffe-eauDonné
    Electricité5 descentes électriquesDonné

Bilan économique

  • 1 000
  • 1 %
  • 1 000

Economie sociale et solidaire

    Abibois a travaillé avec les élèves de Bac Pro Technicien Menuisier Agenceur du Lycée Frédéric Ozanam à Cesson-Sévigné pour la fabrication des tables en peuplier et du mur acoutisque.

    Nous avons également travaillé avec la coopérative Elan Bâtisseur qui rassemble 60 professionnels avec le statut d'entrepreneurs salariés, et engagée dans l'économie sociale et solidaire.

Catégories du concours

Bâtiments Tertiaires / prix de la rénovation

Bâtiments Tertiaires / prix de la rénovation

Trophées Bâtiments Circulaires

 bois
 réemploi
 économie circulaire
 aménagement
 Trophées Bâtiments Circulaires

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Trophées Bâtiments Circulaires