Tour supermontparnasse

  • Type de projet : Renovation
  • Type de bâtiment : Logement collectif > 50m
  • Année de construction : 1968
  • Année de livraison : 2015
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche
  • Surface nette : 15 000 m2
  • Coût de construction : 5 000 000 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 270 Logement(s)
  • Coût/m² : 333 €/m2
  • Coût/Logement(s) : 18 519 €/Logement(s)


Modéré par : Alice Dupuy

Etudes de cas similaires

Clair de Terre, Decines-Charpieu (69)

Située à Decines-Charpieu, une commune de 25 000 habitants de la deuxième couronne de l'agglomération lyonnaise, l'opération Clair de Terre est une résidence de logements, dont l'architecture bien pensée répond à plusieurs contraintes (...)

Résidence Maréchal Leclerc : Rénovation de 25 logements au facteur 4

Rénovation d'un bâtiment de logements datant des années 50, en R+4, sans chauffage structuré==> isolation par l'extérieure, triple vitrage, VMC double en flux et création d'un chauffage collectif et eau chaude solaire SUB Award 20 (...)

Immeuble du square Phaeton à Lyon

SUB Award 2013 : le plus de ce bâtiment pour "la ville du futur" Jalon de l'un des carrefours majeurs de l'agglomération lyonnaise, l'immeuble de 48 logements aidés se singularise par une architecture raffinée valorisante pour les (...)


Témoignages


Commentaires


  • Publié le 09 juillet 15
    par francois PELEGRIN|France
    Vue 8073 fois
  • Proposé par :




  • Concours

    Trophées CoachCopro

    Prix du public


    Il s'agit de la rénovation thermique d'un immeuble de grande hauteur, construit dans les années 60.
    Cette rénovation de part les performances obtenues, la technicité et le contexte (copropriété de 270 logements en milieu occupé) est citée en exemple par la ville de Paris et l'APC.

    Architecture PELEGRIN a saisi la maquette numérique de l'existant puis l'a enrichi tout au long du projet avec les solutions techniques décidées entre équipe de maîtres d’œuvre et la maîtrise d'ouvrage.
    Le BIM a été un outil de communication et d'aide à la décision en direction des 270 copropriétaires. Il a permis des "décisions rapides" alors que le temps d'une copropriété est horriblement long et la multiplicité des statuts (propriétaires occupants ou bailleurs)(retraités, primo-accédants etc.) ne facilite pas les choses. Lors des présentations en AG chaque occupant pouvait appréhender le projet globalement et visualiser les conséquences dans son propre appartement. Sans cet outil, la décision de voter les travaux aurait demandé une ou plusieurs années supplémentaires.
    Toute l'équipe de conception (architectes, thermicien, BET etc.) a utilisé la même maquette numérique.
    Pour les entreprises, le BIM a permis de faciliter le chantier en site occupé : Repérage des fenêtres (tels choix, tels coloris, tels ouvrants) mais aussi coordonnées de l'occupant pour faciliter les interventions et assurer un chantier avec le moins de nuisances possible.

    Label/certification


    Localisation

    15 rue Georges Pitard , 75015 Paris France

    Données techniques