Collège 400 de Païamboué

  • Type de projet : Construction Neuve
  • Type de bâtiment : Ecole, collège, lycée ou université
  • Année de construction : 2015
  • Année de livraison : 2016
  • Zone climatique : [Aw] Tropical humide avec hiver sec.
  • Surface nette : 3 470 m2
  • Coût de construction : 15 500 000 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 400 Elève/étudiant
  • Coût/m² : 4 467 €/m2
  • Coût/Elève/étudiant : 38 750 €/Elève/étudiant


Modéré par : Sylvain Bosquet

Etudes de cas similaires

Collège Montaigne à Lormont

La re-construction du collège Michel de Montaigne est un des éléments forts du Grand Projet de Ville des Hauts de Garonne. Il est labellisé « Ambition Réussite » et dispose à ce titre de moyens renforcés pour accompagner les enfants (...)

Groupe Scolaire Sainte Thérèse - Saint Joseph La Salle

Première école en France labellisée Minergie P, label suisse exigeant, le Groupe Scolaire Saint Thérèse est composé de 13 classes (3 maternelles et 10 élémentaires, extensibles à 4 et 11), d'un sas d’entrée, d'un accueil périscolaire (...)

Lycée Colbert de Lorient - Bâtiments B et C

​Bâtiments d'enseignement datant de 1959, rénovés thermiquement par la mise en œuvre d'une isolation extérieure en caissons préfabriqués à ossature bois. L'isolation, le pare-pluie, les menuiseries et une partie du bardage sont montés (...)


  • Publié le 01 juillet 16
    par Adrien BOUJU|France
    Vue 6658 fois


  • Concours

    Green Building Solutions Awards 2016

    Energie & Climats Chauds
    Coup de Coeur des Internautes


    Le contexte local : territoire insulaire de l'océan pacifique, climat de type tropical, isolement du site par rapport à la capitale Nouméa (contrainte dans l'acheminement de matériaux et de leur coût). A partir de ce constat, le projet présente les points forts suivants :​- utilisation de matériaux écologiques et innovants localement : béton de terre banché (utilisation de terre extraite "sur place", affranchissement de la filière béton traditionnelle, caractéristiques thermiques notoires) et ossatures bois (murs et résilles brises soleil),- réflexion poussée sur l'isolation des bâtiments et la ventilation naturelle par rapport au climat (réduction maximale de la présence des climatiseur et donc de la consommation électrique), - respect maximal de la topographie naturelle du terrain en forme de talweg, notamment pour une gestion des eaux pluviales efficiente et une orientation optimale par rapport au vents dominants : construction des bâtiments sur les deux points eaux du terrain en forme de cuvette et conservation en l'état du talweg central, végétalisé à l'origine. Minimisation des déblais/remblais.

    Localisation

    Koné, Province Nord , 98860 Nouvelle-Calédonie France

    Données techniques