Collège 400 de Païamboué

  • Type de projet : Construction Neuve
  • Type de bâtiment : Ecole, collège, lycée ou université
  • Année de construction : 2015
  • Année de livraison : 2016
  • Zone climatique : [Aw] Tropical humide avec hiver sec.
  • Surface nette : 3 470 m2
  • Coût de construction : 15 500 000 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 400 Elève/étudiant
  • Coût/m² : 4 467 €/m2
  • Coût/Elève/étudiant : 38 750 €/Elève/étudiant


Modéré par : Sylvain Bosquet

Etudes de cas similaires

Lycée Vaclav Havel à Bègles - 1er lycée à énergie positive de France

Lycée polyvalent de 1500 élèves avec gymnase, résidence lycéenne, logements de fonction. Ce lycée de type Kyoto est un établissement scolaire qui fonctionne presque uniquement avec des énergies renouvelables et propres. La démarche (...)

École Claude Monet à Bougival

​Construit en 1960, la obsolescence et les consommations importantes d'énergies qui caractérisaient le groupe scolaire Claude Monet de Bougival ont été le point de départ pour un projet de réhabilitation complet et fait de cet équipem (...)

Groupe Scolaire Sainte Thérèse - Saint Joseph La Salle

Première école en France labellisée Minergie P, label suisse exigeant, le Groupe Scolaire Saint Thérèse est composé de 13 classes (3 maternelles et 10 élémentaires, extensibles à 4 et 11), d'un sas d’entrée, d'un accueil périscolaire (...)


  • Publié le 01 juillet 16
    par Adrien BOUJU|France
    Vue 7806 fois


  • Concours

    Green Building Solutions Awards 2016

    Energie & Climats Chauds
    Coup de Coeur des Internautes


    Le contexte local : territoire insulaire de l'océan pacifique, climat de type tropical, isolement du site par rapport à la capitale Nouméa (contrainte dans l'acheminement de matériaux et de leur coût). A partir de ce constat, le projet présente les points forts suivants :​- utilisation de matériaux écologiques et innovants localement : béton de terre banché (utilisation de terre extraite "sur place", affranchissement de la filière béton traditionnelle, caractéristiques thermiques notoires) et ossatures bois (murs et résilles brises soleil),- réflexion poussée sur l'isolation des bâtiments et la ventilation naturelle par rapport au climat (réduction maximale de la présence des climatiseur et donc de la consommation électrique), - respect maximal de la topographie naturelle du terrain en forme de talweg, notamment pour une gestion des eaux pluviales efficiente et une orientation optimale par rapport au vents dominants : construction des bâtiments sur les deux points eaux du terrain en forme de cuvette et conservation en l'état du talweg central, végétalisé à l'origine. Minimisation des déblais/remblais.

    Localisation

    Koné, Province Nord , 98860 Nouvelle-Calédonie France

    Données techniques