Zoom sur le volet énergie des SRADDET

Les schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) permettront-ils d’atteindre la neutralité carbone en 2050 ?

Rien n’est moins sûr, estime l’association négaWatt !  Cette dernière mène actuellement une étude approfondie du volet énergie de ces documents de planification. « Les objectifs quantifiés par les Régions à moyenne échéance sont alignés sur ceux de la Stratégie nationale bas carbone en 2030, observe Adrien Jacob, chargé d’étude à l’association négaWatt et responsable de cette enquête. Mais la somme des schémas ne permet pas  a priori d’atteindre les objectifs nationaux en 2050. »

Les SRADDET sont parfois basés sur des calculs trop simplifiés. « Il ne suffit pas d’additionner toutes les productions planifiées d’énergie renouvelable au regard de la consommation finale prévue en 2050 pour se dire autosuffisant », poursuit Adrien Jacob. Le risque d’un déséquilibre dans les vecteurs, avec un excédent global d’électricité, et un déficit de gaz est réel. Dans certaines régions, un scénario prospectif précis a parfois été réalisé, pondère le chercheur. Celui-ci permet de mieux traiter ce point.

Mix énergétique

Ces divergences de méthode, et le manque de cadre de travail commun, sont parmi les constats principaux de cette étude au long cours. Ses résultats seront transmis au ministère de la Transition écologique, avec un complément d’analyse sur les GES non énergétiques, et diffusés à l’automne 2021. « Un tour de table national s’impose au sein d’une instance de dialogue inter-régionale pour coordonner les contributions de chacun sur le long terme! », estime Adrien Jacob. Et sans faire l’impasse sur les énergies fossiles ou nucléaires.

EN SAVOIR +

 

Photo by Karsten Würth on Unsplash

Actualité publiée sur CLER - Actualités
Consulter la source

 villes et territoires
 énergie
 neutralité carbone

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     villes et territoires
     énergie
     neutralité carbone