VoisinMalin mise sur l’empowerment pour dynamiser les quartiers populaires grâce à leurs habitants

Interview avec Anne CHARPY, fondatrice de l’association VoisinMalin, qui remobilise les habitants des quartiers populaires dans les projets et dans la vie de leur quartier. Une manière d’insuffler un dynamisme nouveau et de créer de la valeur sociale autour de la solidarité et des compétences de chacun.

Anne CHARPY développe des projets de dynamisation des quartiers populaires depuis 25 ans. Au Chili d’abord, puis en France, dans les banlieues de Lyon, et enfin en Île-de-France, dans l’Essonne. En 2011, c’est là, à Evry, qu’elle crée l’association VoisinMalin qui est aujourd’hui présente dans plus de 18 villes, et dont le concept commence à essaimer à l’international.

Un concept qui permet aux habitants des quartiers populaires de se remobiliser autour de leurs quartiers et de leurs proches.

Demain la ville : Anne Charpy, quelle a été la genèse de VoisinMalin ?

Anne CHARPY : La genèse, c’est le constat qu’aujourd’hui, on peine à mobiliser et capter l’énergie et l’envie de contribuer des gens. En particulier dans les quartiers populaires, où l’accès aux services est souvent dégradé. Donc il faut inventer quelque chose qui parte des gens. C’est cette volonté qui est la base du projet, et qui trouve ses racines dans ce que j’ai pu voir, notamment au Chili.

Avec les Voisins Malins, on accompagne des habitants [...] Lire la suite 

 

Cet article a été publié sur Demain La Ville par Les Horizons, consultez la source

 startups et innovation
 Finance
 bâtiment
 foncier
 villes et territoires

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     startups et innovation
     Finance
     bâtiment
     foncier
     villes et territoires