Vient de paraître : le Baromètre du marché de l'énergie par Grenoble Ecole de Management

Vient de paraître : le Baromètre du marché de l'énergie par Grenoble Ecole de Management

Lancé par Grenoble Ecole de Management (GEM), le Baromètre du marché de l'énergie vise à observer, par un suivi régulier, les grandes tendances et les principaux défis du secteur énergétique en France.

GEM mène cette nouvelle initiative en collaboration avec le ZEW (Centre pour la Recherche Economique Européenne), qui réalise un baromètre similaire en Allemagne depuis 2003 .

Le Baromètre du marché de l'énergie est une étude semestrielle menée auprès d'environ 200 experts français du marché de l'énergie issus de l'industrie, de la recherche ou de l'administration publique. Il est demandé à ces experts d'évaluer l'évolution à court, moyen et long terme des marchés de l'énergie à l'échelle nationale et internationale.

Cette édition Hiver 2017-2018 du Baromètre des marchés de l’énergie de Grenoble Ecole de Management analyse l’opinion d’experts français du secteur de l’énergie sur les défis de la mobilité électrique (e-mobilité). Les experts ont également été interrogés sur les priorités de la politique énergétique française pour les cinq prochaines années.

Les principaux résultats

  • La plupart des experts pensent que l'augmentation de la e-mobilité va nécessiter des investissements majeurs dans le réseau de distribution.
  • Les plus importantes barrières au développement de la mobilité électrique sont les prix d'achats élevés des véhicules et une faible autonomie des batteries
  • La faible densité de stations de recharge et le manque de standardisation sont aussi reconnues comme des barrières importantes.
  • Deux-tiers des experts pensent que les voitures essences et diesel seront interdites dans certaines villes dans les 20-25 prochaines années
  • Les trois priorités pour la politique énergétique française restent, à l'instar des baromètres précédents : l'efficacité énergétique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la décentralisation.
  • La part des experts qui mettent en priorité l'efficacité énergétique est passée de 61% en 2014 à 74% en 2016 et à 80% aujourd'hui.

Article publié sur Mediaterre habitat
Consulter la source

 Baromètre
 énergie
 Grenoble école de management
 GEM
 ZEW
 Centre pour la Recherche Economique Européenne
 e-mobilité

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Baromètre
     énergie
     Grenoble école de management
     GEM
     ZEW
     Centre pour la Recherche Economique Européenne
     e-mobilité