Vers une meilleure gestion de l'eau en Tunisie

Plusieurs années consécutives de sécheresse ont fortement impacté la situation de stress hydrique de la Tunisie. Les faibles ressources en eau du pays et l’irrégularité de la pluviométrie aggravée par le changement climatique poussent à une meilleure gestion de l’eau par les autorités tunisiennes.

Dans le contexte de réchauffement climatique et d’augmentation de la consommation en eau dans le pays, un déficit en eau est prévu à partir de 2024 pour le Grand Tunis. La situation est encore plus alarmante pour le sud du pays où le déficit pourrait intervenir dès 2020 pour les régions du Sahel et de Sfax, ainsi que dans la région du Cap-Bon.

Ces prévisions obligent l’Etat tunisien et la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE) à continuer d’investir dans des programmes pour sécuriser l’approvisionnement en eau potable (...). Lire la suite.

 

Crédit photo : CC0 Domaine public

Article publié sur Mediaterre - Eau
Consulter la source

 villes et territoires
 canicule
 sécheresse
 eau
 collectivités

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     villes et territoires
     canicule
     sécheresse
     eau
     collectivités