Ubéton : l’application web qui valorise les reliquats de béton

Organisé par le Technopôle Domolandes, le Grand prix de l'innovation construction durable et cadre de vie récompense chaque année des projets de création et de développement d’entreprises innovantes en matière d’éco-construction, d’habitat, de cadre de vie et d’aménagement.
Alors que l’appel à projets de l’édition 2022 est lancé jusqu’au 31 mars, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir les 10 finalistes sélectionnés par le Jury de Sélection lors de la dernière édition.

Cette semaine, nous sommes partis à la rencontre de Olivier Billa, CEO et fondateur de la startup Ubeton, créée en juillet 2021 et implantée à Nogaro en Occitanie. La société Ubeton est une plateforme (web-application) de mise en relation qui permet de valoriser les invendus de béton frais.
 

Pouvez-vous présenter les grandes lignes de votre projet d’innovation ? A qui s’adresse-t-il ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’environ 2 millions de mètres cubes de béton par an deviennent des déchets le jour même de leur fabrication. Je me suis notamment rendu compte de cette aberration lorsque j’occupais un poste de manager au sein d’une agence de transport dans le BTP. Quotidiennement, je voyais de nombreux camions contenant encore du béton frais revenir à la centrale, pour le jeter.

Ce sont ainsi l’équivalent en béton de 1 000 camions-toupies qui retournent aux dépôts chaque jour. C’est pourquoi j’ai voulu mettre en place une solution permettant de connecter les centrales à béton et les consommateurs de béton frais, afin de réduire autant que possible les restes inutilisés de béton. Il s’agit donc de mettre en alignement mes convictions personnelles et environnementales avec ce que j’ai vu lors de mes diverses expériences professionnelles.

L’objectif de l’innovation d’Ubeton est d’optimiser et de valoriser le béton restant dans les fins de cuve de toupies en retour de chantier, c’est-à-dire les reliquats de livraison. Ainsi, nous proposons de revendre à moindres coûts ces invendus.

Notre plateforme – une marketplace en ligne – s’adresse particulièrement aux artisans ayant des besoins ponctuels en béton. Des particuliers qui construisent eux-mêmes leur maison, ou qui réalisent eux-mêmes des travaux, nous sollicitent également. Enfin, de l’autre côté de la chaîne, nous nous adressons bien évidemment aux centrales à béton.


 

Pouvez-vous détailler comment fonctionne votre marketplace, notamment son procédé algorithmique ?

Les artisans et auto-constructeurs vont d’abord renseigner plusieurs critères répondants à leurs besoins sur notre marketplace en ligne. Ils vont ainsi préciser la localisation de leur chantier, le type de béton voulu, le volume ou encore le type de camion nécessaire pour la livraison. De même, les centrales à béton vont communiquer plusieurs informations relativement similaires sur la plateforme Ubeton, telles que la localisation et les volumes de béton frais restant dans les camions en temps réel, le type de béton, le modèle de leurs camions, etc.

Une fois ces informations indiquées, notre algorithme réalise en temps réel un matching entre la demande et l’offre. Si la concordance et l’adéquation entre ce qui est demandé et offert sont primordiales, la proximité entre le chantier et le camion contenant des reliquats de livraison est systématiquement privilégiée. Une fonction de ranking est également proposée aux utilisateurs de notre plateforme. Celle-ci vise à fournir plusieurs propositions de béton frais aux demandeurs, du plus analogue au plus dissemblable.

Lorsque le matching est réalisé, les utilisateurs de notre application web reçoivent une notification par mail ou sms. Pour chaque demande correspondant à une offre, les usagers verront un minuteur indiquer le temps restant avant que les reliquats de béton ne puissent plus être réservés. Il ne reste plus qu’aux artisans et particuliers à se faire livrer le béton frais.

Quel est le coût de votre plateforme pour les utilisateurs ?

Grâce à notre application web, nous proposons aux artisans et auto-constructeurs un béton frais dont les prix sont de 40% à 70% inférieurs aux tarifs habituels. Les demandeurs de béton peuvent donc obtenir ce matériau à environ 60 euros le mètre cube.
 

Quels sont vos concurrents et comment vous démarquez-vous d’eux ?

Concernant les reliquats de béton, quelques chauffeurs livrent des fonds de toupie. Cependant, notre processus de contrôle permet d’assurer la qualité du béton livré sur chantier.

En outre, les centrales à béton proposent leur matériau à la demande. Toutefois, ce sont bien souvent des volumes importants, contrairement à ce que nous proposons chez Ubeton.
Notre application web est particulièrement adaptée aux petits volumes de bétonnage qui auraient nécessité d’utiliser une bétonnière. Notre solution est à la fois responsable et économique tout en étant moins contraignante et moins chronophage. Il n’est en effet plus utile d’approvisionner ses matériaux et de s’épuiser avec la bétonnière.
 

Quelles sont vos stratégies de développement ?

Notre première préoccupation est d’améliorer l’algorithme de notre application web ainsi que les fonctionnalités, après quoi nous allons élargir la zone géographique de nos partenariats.

A termes, après quelques modifications, nous pourrions réutiliser cet algorithme pour de nouvelles marketplace en ligne centrées sur d’autres matériaux présentant des critères relativement semblables.
 

Quelles sont vos sources de financement ?

Ubeton est l’un des lauréats du concours FrenchTech Tremplin Incubation 2022 qui permet de bénéficier du soutien de la BPI.

Parallèlement, je cherche actuellement de nouvelles sources de financement dans le but d’accélérer la croissance d’Ubeton, que ce soit pour le marketing, la communication, le recrutement, mais aussi le développement technique.
 

Que vous a apporté le suivi du Technopôle Domolandes ? Que vous a apporté votre statut de finaliste du Grand prix de l'innovation construction durable et cadre de vie ?

Notre participation au concours Domolandes nous a apporté plus de visibilité, particulièrement au moment de la remise des prix. Cela nous a également permis de rencontrer un public professionnel représentant globalement l’écosystème de la construction durable, dont d’autres startups de la Contech. Nous échangeons encore à ce jour avec les représentants de certaines sociétés qui étaient sur place, mais aussi avec les organisateurs du concours. Dans cette même optique, nous serons également présents au salon NordBat à Lille.
 

Propos recueillis par Alexandre Job – Construction21, La rédaction


Implanté dans les Landes à l’initiative du Conseil Départemental et de la Communauté de Commune Maremne Adour Côte Sud, le Technopôle DOMOLANDES favorise l’innovation et accompagne les entreprises vers le numérique, la construction durable et la solidarité.

Domolandes rassemble un écosystème d’acteurs publics et d’entreprises privées autour d’un centre de ressources et de développement propice à la performance des entreprises. Il stimule la transition numérique auprès des acteurs de la construction et encourage la lutte contre la précarité énergétique pour l’Habitat de demain.

Pôle d'excellence, Domolandes organise chaque année, depuis 2012, le Grand Prix de l’Innovation Construction Durable & Cadre de Vie qui identifie et récompense les projets les plus innovants de la filière Bâtiment sur le plan national. Ce concours a généré aujourd’hui plus de 1 000 manifestations d’intérêt, 500 dossiers étudiés, 76 start-up retenues pour le Grand Jury, composé des Présidents et Directeurs Généraux des grands acteurs du Bâtiment et d’experts de l’innovation et de la création d’entreprises, et 20 lauréats récompensés.

Pour candidater, il vous suffit de vous inscrire sur le site de Domolandes et de compléter le formulaire du Concours. 

Découvrez l'article C21 sur les lauréats

Découvrez l'article C21 sur les nominés


Toutes les interviews des lauréats de l'édition 2021 du Grand Prix de l’Innovation Construction durable et Cadre de vie sont à retrouver dans notre série Parole de startup


 

 Parole de startup
 Grand Prix de l'Innovation Domolandes 2021
 concours
 startups et innovation
 matériaux et solutions
 recyclage
 économie circulaire

Auteur de la page

  • David Portugais

    Responsable Marketing

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Parole de startup
     Grand Prix de l'Innovation Domolandes 2021
     concours
     startups et innovation
     matériaux et solutions
     recyclage
     économie circulaire