Tendances internationales Green Solutions Awards 2020-21


L'édition 2020-21 des Green Solutions Awards est terminée ! Cette édition a été un véritable succès : de nombreux projets originaires de multiples pays ont été représentés, témoignant ainsi de l'ampleur des Awards. Au total, 15 quartiers (en Suisse, Russie, Chine, France et Belgique), 29 infrastructures (en Argentine, Brésil, Angleterre, Pologne, Belgique, Allemagne, France et Malaisie) et 148 bâtiments ont concouru. Grâce à ces projets, nous sommes en mesure d'établir certaines tendances internationales.
 

Infrastructures


Cette édition des Green Solutions Awards présente des infrastructures provenant de 3 continents différents : Europe, Asie et Amérique du Sud. Sans surprise, l'Europe est le continent le plus représenté avec 28 infrastructures, provenant notamment de pays d'Europe occidentale.

Les enjeux principaux de ces infrastructures sont les suivants : le recyclage des déchets, la végétalisation, l'économie circulaire et les économies d'énergie. Cela met en lumière les problématiques auxquelles sont confrontés tous les territoires et toutes les villes du monde. Grâce au caractère reproductible de la plupart des projets (Bin-a, park tank, plan lumière, etc.), ces infrastructures sont des démonstrateurs inspirants pour tous.

 

Quartiers


Lors de cette édition des Awards, 5 pays différents ont présenté des quartiers (dont 3 en Europe) : la Suisse, la Belgique, la Chine, la France et la Russie. Chaque pays propose un modèle différent de quartier durable, spécifique à sa culture et à ses problématiques locales. En Chine, le parc industriel de Suzhou combine environnement et systèmes de haute technologie. En Russie, l'objectif du quartier est de mettre en valeur le patrimoine culturel de la ville en mettant en place une zone durable. En Belgique, le projet souligne l'importance des espaces publics et de la mixité sociale dans un quartier. Enfin, GreenCity, en Suisse, suit un processus participatif fort pour encourager la coopération entre les différents acteurs du processus de décision.

Cependant, nous pouvons observer quelques points communs entre les candidats : ils ont tous de très bons résultats en matière d'efficacité énergétique, ils incluent les questions de mobilité durable dans leur projet et ils mettent un point d'honneur à développer des espaces publics attractifs et agréables.

 

Bâtiments 


Bien que le siège de Construction21 soit en France, nous avons des partenaires (“chapters”) dans de nombreux autres pays. Pour cette édition des Green Solutions Awards, des concours locaux ont ainsi été organisés dans 6 autres pays : l'Allemagne, la Chine, la Belgique, le Maroc, le Luxembourg et l'Espagne. Pour les autres pays représentés, un concours international commun a été organisé.

Lire les tendances des cas français

 

Allemagne


13 bâtiments étaient en compétition en Allemagne, dont plusieurs écoles et immeubles de bureaux. Les candidats étaient principalement des constructions neuves. L'efficacité énergétique est un thème principal dans tous ces bâtiments : ils ont de très bonnes performances, beaucoup d'entre eux ont des labels et des certifications comme Passivhaus ou DGNB et la plupart d'entre eux intègrent des énergies renouvelables dans le projet. Nous pouvons également observer une évolution dans le processus de construction des bâtiments. En effet, de nombreux candidats ont mené une réflexion approfondie sur l'aménagement intérieur des bâtiments : ils ont notamment développé une organisation flexible afin d'adapter les locaux à l'évolution des besoins. Ainsi, ils évitent une éventuelle obsolescence future des bâtiments. Par ailleurs, certains des bâtiments ont été construits via la préfabrication, de plus en plus utilisée dans le secteur.

 

Chine


Ces 4 bâtiments sont représentatifs des bâtiments durables idéaux de la Chine : basés sur la basse consommation, les énergies renouvelables et la promotion de la science et de la technologie (high-tech, IA, 5G, etc.). Ils sont équipés de systèmes intelligents et performants. Grâce à ces technologies, il est possible de collecter et d'analyser de nombreuses datas et de modéliser le bâtiment et leur environnement afin d'optimiser la consommation d'énergie.

 

Belgique


5 bâtiments belges ont participé à cette édition des Green Solutions Awards : 3 nouvelles constructions, 1 rénovation et 1 extension. Les projets sont principalement des bâtiments tertiaires. En effet, nous retrouvons 3 bâtiments de bureaux, 1 bâtiment de commerce et une maison mitoyenne. Ils s'appuient tous sur des systèmes énergétiques performants, notamment des énergies renouvelables. Chaque projet comprend du solaire photovoltaïque et la plupart d'entre eux utilisent l'énergie géothermique par le biais de pompes à chaleur. Ils sont également tous équipés d'un échangeur de chaleur double flux pour la ventilation. Ainsi, deux projets ont obtenu la certification Breeam. Un autre point commun intéressant entre les projets est l'utilisation de matériaux biosourcés, comme l’herbe, le bois ou la paille.

 

Maroc


Les cinq projets marocains représentent une grande diversité de types de bâtiments : piscine, hôpital, logements collectifs et non collectifs, etc. La majorité sont des constructions neuves, nous avons également une rénovation patrimoniale. Tous les projets ont accordé une grande attention à la santé et au confort des habitants et ont mis en place des systèmes efficaces de gestion des déchets et de l'eau. Enfin, la plupart d'entre eux intègrent des énergies renouvelables comme la géothermie et le photovoltaïque. Quatre de ces bâtiments sont certifiés HQE.


Luxembourg


Pour cette édition, il y avait 3 candidats luxembourgeois : une maison, une école et un immeuble de bureaux. Ce sont tous des constructions neuves. Les 3 projets ont mis en œuvre des principes de flexibilité afin d'améliorer la durée de vie des bâtiments : ils sont basés sur la construction modulaire ou la préfabrication. 2 projets sont certifiés DGNB (Modular School Strassen et Schroeder 2020).

 

Espagne


Les candidats espagnols ont été nombreux lors de cette édition. Au total, 12 bâtiments ont concouru, principalement des constructions neuves, comme dans les autres pays (10 constructions neuves et 2 rénovations). Différents types de bâtiments sont représentés : des immeubles de bureaux (3), des maisons individuelles (4), des logements collectifs (4) ainsi qu’un gymnase. Ils ont principalement postulé pour les catégories Santé & Confort, Énergie & Climats Tempérés. Certains d'entre eux ont également concouru pour la catégorie "Bas carbone". Tous les projets ont une efficacité énergétique très élevée, beaucoup d'entre eux sont construits selon un processus bioclimatique et incluent des énergies renouvelables telles que la géothermie (pompe à chaleur), le solaire thermique ou le solaire photovoltaïque. 

De plus, les bâtiments présentent un haut niveau de santé et de confort pour les habitants (qualité de l'air intérieur, confort thermique, acoustique, etc.). Toutes ces qualités sont mises en évidence par les labels et certifications qu'ils ont obtenus : 7 d'entre eux sont certifiés Passivhaus, un Leed et un Breeam.

 

International


Parmi les autres projets qui ne sont pas dans les pays cités précédemment, nous retrouvons 30 bâtiments de 15 pays : 1 en Inde, 2 aux USA, 2 en Italie, 1 aux Pays-Bas, 3 au Canada, 5 en Angleterre, 1 dans les Emirats Arabes Unis, 2 au Bénin, 1 au Sri Lanka, 5 en Autriche, 1 en Moldavie, 3 en Suisse, 1 en Turquie, 1 en Slovénie et 1 en Australie. Là encore, le nombre de nouvelles constructions est supérieur à celui des rénovations (21 nouvelles constructions pour 9 rénovations). De nombreux types de bâtiments ont postulé aux Awards. La moitié d’entre eux sont des maisons individuelles, mais nous trouvons aussi 3 logements collectifs, 2 écoles, 2 immeubles de bureaux, 1 bâtiment commercial, 1 maison en terre cuite, 1 musée, 1 château, 1 hôtel, 1 bibliothèque et même 1 maison pour girafes dans un zoo. La plupart d’entre eux ont concouru pour les prix “Bas Carbone” et “Energie & Climats Tempérés". Beaucoup de ces bâtiments ont reçu de bons labels et certifications (13 PassivHaus, 1 DGNB, 1 Leed et 3 Minergie). 

 

En conclusion : tendances pour tous les candidats 


Cette édition internationale des Green Solutions Awards a été particulièrement riche et inspirante. Les projets présentent tous une excellente performance énergétique. Ils utilisent également une grande diversité d'énergies renouvelables, de la géothermie (avec pompe à chaleur) au solaire photovoltaïque et au solaire thermique. Grâce à ces propriétés, beaucoup d'entre eux atteignent les normes PassivHaus, une certification élevée. 

Une grande partie des projets candidats ont une conception bioclimatique avec protection solaire, ce qui est essentiel pour atténuer l'impact du changement climatique sur la température des bâtiments. Ils proposent également des solutions et des modèles inspirants pour améliorer la santé et le confort des habitants à moindre coût (qualité de l'air intérieur, confort thermique, confort acoustique, etc.)

Enfin, nous pouvons observer une augmentation de l'utilisation de matériaux biosourcés parmi les candidats. Bois, paille, cellulose, argile, etc. : une grande diversité de matériaux a été utilisée dans les projets. Cela montre qu'il est possible de construire ou de rénover avec ce type de produits. 


 

 bâtiment
 énergie
 Green Solutions Awards
 #GreenSolutions Awards
 Green Solutions Awards 202021
 Tendances GSA 2021
 construction
 rénovation
 villes et territoires
 infrastructures

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     énergie
     Green Solutions Awards
     ~reenSolutions Awards
     Green Solutions Awards 202021
     Tendances GSA 2021
     construction
     rénovation
     villes et territoires
     infrastructures