Tendances Green Solutions Awards 2020-21 : les bâtiments

L’impression globale que nous laisse cette nouvelle édition des Green Solutions Awards en catégorie bâtiment est une montée en compétences des acteurs sur les thèmes du durable. En découlent des projets mieux renseignés au niveau de la qualité, mais aussi de la quantité des informations. Même si nous sommes en contact avec les acteurs les plus sensibilisés, il est opportun de féliciter le secteur pour sa prise de conscience des enjeux ! Ayant parfois tendance à faire la fine bouche, finissons sur un bémol : certaines thématiques, telles que la santé et le confort, restent aujourd’hui encore un peu secondaires. Gageons qu’elles ne le seront plus lors de la prochaine édition :) .

 

Une participation massive pour constituer une base de données unique

Sur un plan comptable, 71 bâtiments ont participé dans les quatre catégories, répartis sur l’ensemble du territoire : 

  • 5 projets concourent dans la catégorie Energie & Climats chauds, 
  • 29 projets pour Energie & Climats Tempérés, 
  • 23 pour Bas Carbone,
  • 14 pour Santé & Confort. 

26 projets sont des rénovations, un constat qui colle à une réalité nationale un peu “poussive” ! Néanmoins, la qualité de ces projets s’avère intéressante, avec des réponses pour massifier la rénovation sur des typologies très différentes de bâtiments.

L’ensemble des participants aux Green Solutions Awards rejoignent notre base de données de plus 1 000 études de cas.

Quelques exemples de projets rénovation parmi les candidats aux Green Solutions Awards : 

 

Innovation ponctuelle vs. projets ambitieux et réplicables... 

Cette édition nous amène aussi à un constat extrêmement encourageant : celui des coûts économiques. D’aucuns plus militants que nous le répètent, faire de la RE2020 et même au-delà n’est pas forcément plus cher. 

Si on s’y intéresse, la question des moyens est ainsi assez centrale dans cette “promotion”, avec une constante : l’émergence de la sobriété et de la frugalité non pas comme des fins en soi, mais des leviers très intéressants pour coller aux réalités économiques locales (et donc répliquer à grande échelle), que ce soit sur l’aspect construction/rénovation, mais aussi d’entretien durant le cycle de vie. Soulignons d’ailleurs une certaine inégalité entre territoires, certains pouvant clairement se “faire plaisir” (même sur des équipements publics, sans que le surinvestissement n’apporte de révolution), quand d’autres font “avec ce qu’il y a”. Au-delà de l’aspect polémique, cette assertion doit aussi être vue pour ce qu’elle contient de positif : de la contrainte sortent de petits bijoux en termes de réplicabilité et d’optimisation carbone !

Enfin, notons une réalité certainement contextuelle et transitoire en cette période de bascule réglementaire. Les entreprises mobilisées sur les gros et très gros projets (en neuf, en rénovation le constat est différent) sont en mesure de créer des démonstrateurs intéressants, mais peinent parfois encore à être compétitives sur les coûts quand il s’agit de proposer des projets ambitieux sur les aspects durabilité et réplicabilité.

Quelques exemples de projets “sobres” parmi les candidats aux Green Solutions Awards :

Deux exemples de projets "démonstrateurs" de tailles différentes parmi les candidats aux Green Solutions Awards :

 

Bioclimatisme, santé et confort des usagers

Continuons en mettant un bémol à notre bémol sur la santé et le confort des usagers ! Les projets affichant une conception bioclimatique se généralisent peu à peu. En ce sens, performance énergétique et confort se rejoignent, limitant ainsi la surenchère de systèmes embarqués.

Par ailleurs, de nombreux projets comportent des espaces végétalisés : potagers ou jardins partagés, toitures végétalisées ou autres... La plupart du temps, l’objectif est de créer un îlot de fraîcheur, d’apporter de la biodiversité et de créer du lien social dans des zones urbaines. La récupération et le stockage des eaux de pluie sont aussi des éléments qui sont revenus régulièrement parmi nos candidats. 

Quelques exemples de projets bioclimatiques parmi les candidats aux Green Solutions Awards : 

 

L’intégration des énergies renouvelables

Les débats des ces dernières années sur le mix énergétique semble avoir porté leurs fruits. Les énergies renouvelables se généralisent et, surtout, se diversifient. Le photovoltaïque, notamment en autoconsommation, gagne du terrain et les pompes à chaleur ou le bois énergie se développent sur des types de bâtiments où on ne les installait pas auparavant. Petite remarque, le solaire thermique présenté comme une solution renouvelable très bas carbone, reste souvent le “choix du pauvre” et peine à s’imposer dans des systèmes hybrides.

Quelques exemples de bâtiments avec des ENR candidats aux Green Solutions Awards : 

 

Le choix de matériaux bas carbone

Côté matériaux, le biosourcé est clairement surreprésenté cette année, tout comme le soutien affiché aux filières locales de production. Le corollaire de tout cela est aussi la présence massive du bois qu’il soit structurel ou non. L’intérêt de l’ensemble des candidatures employant les biosourcés est d’illustrer la versatilité de ces matériaux et leur capacité à s’intégrer dans des démarches multi-matériaux. Un signal fort qui démontre que leur mise en oeuvre et la montée en charge des filières ne sont pas des freins rédhibitoires aux ambitions affichées par l’Etat.

S’il fallait choisir quelques mots-clés bas carbone sur les matériaux nous citerions : la paille, le chanvre, l’ouate de cellulose, le béton bas carbone ou encore la terre crue.

Côté démarche globale bas carbone, E+C- étant passé par là, les ACV (ou embryons) sont de plus en plus fréquentes quelle que soit la taille des projets. La réflexion reste néanmoins souvent limitée à la structure et l’isolation du bâtiment.

 Enfin, le hors-site semble également surreprésenté dans les projets participants. Différents types d’opérations y ont recours pour des usages et des envergures très variées.

Quelques exemples de candidats aux Green Solutions Awards : 

 

Concours organisé avec le soutien de

Crédits photo : EPICURIA - Luc BOEGLY

 bâtiment
 Green Solutions Awards
 #GreenSolutions Awards
 Green Solutions Awards 202021
 Tendances GSA 2021

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     Green Solutions Awards
     #GreenSolutions Awards
     Green Solutions Awards 202021
     Tendances GSA 2021