Tendances Green Solutions Awards 2019 #8 - Nature en Ville

Dans l'édition 2019 des Green Solutions Awards - Districts, 17 études de cas participent, avec des projets venant du monde entier. Des pays comme la France, la Belgique, la Colombie, la Russie, le Brésil, la Chine, l'Argentine, l'Autriche et la Malaisie. Même si la nature et la ville n'ont pas toujours été des concepts qui se côtoyaient, cela a changé de nos jours. Ramener la nature dans les villes est un moyen d'améliorer le confort thermique des habitants, mais, au-delà, c'est aussi un moyen de préserver la faune et la flore locale. Un autre élément qui est ramené dans le scénario urbain est l'eau, qui, dans le passé, était repoussée par une imperméabilisation massive du sol. En outre, les déchets sont un problème qui a toujours été présent en milieu urbain, et c'est encore un défi à relever.

8.1. Nature en ville et biodiversité

En Malaisie, un quartier s'est engagé à intégrer une ville intelligente avec une forte présence d'espaces verts. Forest City a mis en place des murs verts dans chaque bâtiment et les zones humides qui favorisent le développement de micro-écosystèmes, avec une réserve d'herbes marines,  couvrent une superficie de 31 000 mètres carrés.

Consultez l'étude de cas 

Dans un environnement différent, mais aussi dans le but de préserver la biodiversité, Skolkovo Innovation Center en Russie se préoccupe de l'intégration des éléments naturels du site urbain. L'aménagement paysager réduit au minimum les besoins en irrigation et en produits chimiques et repose sur des plantes tolérantes au climat qui peuvent survivre grâce aux quantités naturelles de précipitations. Le quartier a également le souci de promouvoir une faune et une flore diversifiées avec la plantation d'arbustes et de haies buissonnantes, la création de toits verts et de nichoirs. Il est prouvé que les sources de lumière nocturne sont responsables de la mort directe ou indirecte de nombreuses espèces (insectes, oiseaux...). Pour éviter cela, des mesures spécifiques ont été mises en place : limitation de l'éclairage après 23h et utilisation d'ampoules sodium basse température à l'extérieur.

Consultez l'étude de cas 

Dans le cadre de la rénovation urbaine de l'éco-quartier de Volonne, les plantes existantes ont été maintenues. Il s'inscrivait également dans le cadre du projet de création d'espaces verts partagés, comprenant un jardin pédagogique, un verger collectif, des jardins familiaux et un espace pour enfants.

Consultez l'étude de cas 

8.2.Gestion de l'eau

Le district chinois de Guangzhou Nansha Lingshan Island Area a mis en œuvre un plan de conservation de l'eau avec des mesures complètes pour améliorer l'efficacité de l'utilisation de l'eau, ainsi que la sensibilisation à la conservation de l'eau. La région a créé une zone de démonstration de gestion de l'approvisionnement en eau qui est devenue un modèle pour une gestion intelligente de l'eau dans la ville.

Consultez l'étude de cas 

La gestion de l'eau a fait l'objet d'une attention particulière depuis l'esquisse du projet de reconfiguration de l'îlot Fontainas. Le système innovant est réalisé grâce à la conception soignée de la topographie du parc et à la mise en place d'une série de vallées et de bassins peu profonds collectant l'eau de tous les toits et des zones environnantes. Le projet est un rejet d'eau de pluie quasi nul grâce à l'infiltration naturelle et au retardement du ruissellement de l'eau de pluie.  

Consultez l'étude de cas 

8.3. Économie circulaire et matériaux locaux

L'un des axes-clés de l’Écoquartier Hibiscus est l'utilisation de matériaux et de savoir-faire locaux. En Guyane, en raison de l'éloignement géographique du département et de l'étroitesse du marché local, la production nationale de produits industriels et artisanaux est limitée. Certaines des solutions appliquées dans le cadre du projet consistaient à utiliser du bois local, du béton fabriqué sur place et de l'asphalte produit avec un granulat local (granit gris). Le traitement du sol a été appliqué pour limiter l'utilisation de produits chimiques importés dans la construction des routes.

Consultez l'étude de cas 

 

Réalisé dans la ville de Bogotá, le Master Plan of Sports and Recreational Equipment a construit 100 terrains de sport synthétiques avec des pneus recyclés. Au total, 440 000 pneus ont été utilisés dans le cadre du projet pour contribuer à nettoyer la ville.

Consultez l'étude de cas 

 

 nature en ville
 biodiversité
 gestion de déchets
 bio sourcé
 tendances GSA2019
 tendances
 Green Solutions Awards 2019
 #GreenSolutions Awards
 GSA 2019rds
 #Green Solutions

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     nature en ville
     biodiversité
     gestion de déchets
     bio sourcé
     tendances GSA2019
     tendances
     Green Solutions Awards 2019
     #GreenSolutions Awards
     GSA 2019rds
     #Green Solutions