Smart buildings & cities : une immense quantité de données à sécuriser

Smart buildings & cities : une immense quantité de données à sécuriser

ENTRETIEN. Réseaux intelligents, compteurs communicants, objets connectés… Toutes les technologies convergent aujourd'hui pour produire des données qui alimenteront de nouvelles offres de services. Nicolas Chalvin, directeur marketing en charge de l'IoT chez Gemalto, analyse les grands enjeux de cette évolution.

Batiactu : En tant que spécialiste de la sécurité numérique qui intervient notamment dans les télécoms, le secteur bancaire ou le monde des entreprises, comment voyez-vous l'évolution vers des villes "intelligentes" ?
Nicolas Chalvin : Les "smart cities" sont un sujet assez vaste où il faut une transversalité de la compréhension des marchés. Il y a des questions de supports physiques (devices) et de logiciels. Avec l'Internet des objets, tout se mélange maintenant, qu'il s'agisse de paiements bancaires, de connectivité ou de sécurisation des données personnelles. Mais les villes intelligentes seront mieux adaptées à la vie quotidienne du citoyen avec de nouveaux services qui apporteront confort et économies. Il y aura également une gestion optimisée des ressources, qu'il s'agisse d'énergie, d'eau ou des mobilités. Le vrai objectif sera la durabilité et la réduction de l'impact carbone. (...) Lire plus 

Smart City © Thinkstock

Article publié sur Batiactu
Consulter la source

 Smart buildings
 Smart cities
 Thinkstock
 Réseaux intelligents
 Nicolas Chalvin
 Gemalto
 IoT

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 Smart buildings
 Smart cities
 Thinkstock
 Réseaux intelligents
 Nicolas Chalvin
 Gemalto
 IoT