Retour sur les Assises européennes de la transition énergétique

Retour sur les Assises européennes de la transition énergétique

Les assises de la transition énergétique se sont tenus du 22 au 24 janvier à Dunkerque. Réunissant des acteurs locaux (élus, techniciens, entreprises, citoyens, chercheurs, etc.), ces assises ont été l’occasion de réfléchir au rôle clé des territoires, comme espaces d’actions, d’innovation et de solidarité. Ce fut également l’occasion pour le Cerema de participer à différents ateliers, contribuant ainsi à un partage d’expériences et de mise en œuvre de solutions concrètes en matière de transition énergétique.

Très impliqué dans les questions d'adaptation au changement climatique et de transition écologique, le Cerema était présent aux Assises de la transition énergétique.

L'occasion de présenter différents projets sur lesquels travaillent les spécialistes du Cerema: la création d'un centre de ressources sur l'adaptation au changement climatique à destination de l'ensemble des acteurs des territoires, les méthodes pour évaluer le potentiel des énergies renouvelables, le développement des réseaux de chaleur, et la problématique des îlots de chaleur urbains. 

3500 personnes, représentants des pouvoirs publics, des mondes économiques, académiques et de la société civile étaient présente à ce rendez-vous, organisé par la Communauté urbaine de Dunkerque en partenariat avec l’ADEME.

 

Centre de ressources sur l'adaptation au changement climatique

Jardin flottant à ParisJardin flottant à Paris - Gérard Crossay - TERRA

Un premier atelier auquel participait Philippe Jary du Cerema, portait sur le centre de ressources adaptation au changement climatique, une contribution importante à la mise en œuvre des orientations du Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC).

Projet porté par le Cerema, le centre de ressources a vocation non seulement à mettre à disposition les ressources nécessaires pour mettre en œuvre les actions d’adaptation des territoires, mais également à développer et faciliter les échanges d’expériences, et mettre en lumière les initiatives territoriales. Destiné en priorité aux collectivités, aux acteurs des territoires et aux acteurs de l’adaptation, cet outil se veut ouvert au partage, inclusif, participatif et en relation avec les réalisations en matière d’adaptation.

Réunissant une vingtaine de personnes (collectivités, observatoires, bureau d’études, organisme public), cet atelier fut précisément l’occasion d’échanger avec les différents participants sur leurs besoins en matière de ressources, ainsi que les fonctionnalités leur paraissant les plus pertinentes, notamment en matière d’échanges et de retour d’expériences. Les échanges furent particulièrement féconds, permettant de réfléchir collectivement aux ressources pouvant inciter à l’action, aux dispositifs permettant de mieux se connaître sur le champ de l’adaptation, aux publics-cibles, etc.

 

Evaluation du potentiel d'énergie renouvelable

Un deuxième atelier, plus technique, avait pour objet l’évaluation du potentiel énergie renouvelable (EnR). Exercice fondamental pour déterminer le niveau de production d’EnR de son territoire et localiser les zones favorables à l’implantation d’installations de productions d’EnR, cet atelier fut l’occasion de fournir des éléments méthodologiques sur la manière de conduire au mieux une telle démarche.

Réunissant une cinquantaine de personnes, cet atelier faisait suite à la plaquette produite par le club STEP (Synergies pour la Transition Énergétique par la Planification), réseau d’acteurs engagés dans la transition énergétique (AMORCE, ATMO France, le Cerema, Energy Cities, FLAME, la FNAU, la FNCAUE, le réseau RARE et le SDES). Les interventions et les questions des participants furent particulièrement riches, abordant notamment des questions autour de l’articulation des documents de planification, les enjeux d’une telle démarche, ou bien encore la prise en compte de l’adaptation.

 

Des outils pour les projets de réseaux de chaleur

Le pôle énergie du Cerema Ouest participait aussi aux Assises de la transition énergétique 2019 : Valérie Potier est intervenue lors d'un atelier organisé par l'Ademe, intitulé : "Des outils opérationnels pour lancer des projets de réseaux de chaleur : Saisissez les opportunités ! ", aux côtés des acteurs nationaux réseaux de chaleur (AMORCE, SNCU, Cerema).

La présentation portait sur l'intégration des réseaux de chaleur dans les documents de planification et d'urbanisme. L'objectif est de mettre en évidence les articulations entre les documents de planification énergétique et les documents d'urbanisme, en insistant sur le rôle central du diagnostic territorial. A l'appui d'exemples, des pistes de réflexions à mener localement sont proposées pour élaborer une stratégie territoriale favorable aux réseaux de chaleur.

 

Le site web Réseaux de chaleur

Page d'accueil du site Réseaux de chaleurLe Pôle Réseaux de Chaleur du Cerema a mis en place un site web qui propose toutes les ressources nécessaires pour élaborer et mettre en oeuvre un projet de réseau de chaleur: fiches thématiques, guides, formations, cartographies, données statistiques, actualités du secteur sont disponibles.

 

Prise en compte des îlots de chaleur urbains

Ecoquartier à MontpellierEcoquartier - Arnaud Bouissou - TERRA

Julien Bouyer, chercheur au Cerema, est intervenu en tant qu'expert du sujet aux côtés de Lille métropole. Cette intervention a eu lieu dans le cadre de l'atelier "Coups de chaud sur la ville, quelles solutions pour les acteurs et usagers de l’urbain ?".

Les assises étant essentiellement consacrées à la transition énergétique, cette intervention visait à sensibiliser le public aux enjeux et problématiques climatiques, en particulier dans un contexte urbain.

L'angle d'attaque était donc un focus sur le phénomène d'îlot de chaleur urbain (ICU), avec un panorama rapide des connaissances et de travaux menés par divers acteurs pour le caractériser et s'y adapter.

Ponctué d'échanges et de sondages interactifs - via l'outil web Wooclap - avec un public où les collectivités étaient majoritairement représentées, l'atelier reposait sur quatre interventions :

  • une présentation du phénomène d'ICU et des enjeux associés (Guillaume Perrin, FNCCR) ;
  • la présentation de méthodes et outils de diagnostic, dont ceux proposés dans le projet DIACLIMAP (Julien Bouyer, Cerema),
  • deux retour d’expériences d’études en territoire, sur la Métropole Européenne de Lille (Guy Chautard, ADULM) où un diagnostic a été mené pour identifier les quartiers exposés, et sur la commune de Villeurabnne (Justine Brossier, TRIBU) pour laquelle un plan d'action a été dressé et déployé.

Article publié sur Cerema Actualités
Consulter la source

 Adaptation au changement climatique
 Planification énergétique des territoires
 Energies marines renouvelables
 Energies terrestres renouvelables
 Réseaux de chaleur

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Adaptation au changement climatique
     Planification énergétique des territoires
     Energies marines renouvelables
     Energies terrestres renouvelables
     Réseaux de chaleur