Retour sur la première édition des INGÉS OSENT avec Damien Racle, Président de Cinov Ingénierie

Retour sur la première édition des INGÉS OSENT avec Damien Racle, Président de Cinov Ingénierie

 

Mercredi 19 octobre 2022 avait lieu la première édition des INGÉS OSENT à la Maison des Polytechniciens à Paris, pour échanger et débattre sur le rôle de l’ingénierie dans la transition énergétique et la décarbonation en France. Nous revenons sur l’événement avec Damien Racle, Président de la structure organisatrice, Cinov Ingénierie. 

 

Le secteur de l’ingénierie a tout son rôle à jouer pour construire un monde bas carbone. C’est en partant de ce constat que la journée de rencontres et de débat LES INGÉS OSENT a été organisée à Paris le 19 octobre dernier. « À travers cet événement, nous voulons encourager l’ensemble des acteurs, nos partenaires et les décideurs politiques, à passer à l’action, en rappelant le rôle clé de l’ingénierie dans cette course contre la montre », rappelle ainsi Damien Racle. 


Au programme notamment, une intervention de la députée de l’Isère Marjolaine-Meynier Millefert en matinée, rappelant les ambitions actuelles et à venir de la France en matière de transition écologique. L’après-midi a été consacré à plusieurs tables rondes, sur des sujets tels que les outils à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs de décarbonation du pays, ou encore les stratégies de mobilisation des différents acteurs à adopter. 

 

C21 : Êtes-vous satisfait de cette première édition ? 


Damien Racle : Nous n’avons eu que des retours extrêmement positifs à la fin de l’événement, avec un véritable engouement de la part des participants. Nous en sommes très heureux, et cela légitime l’organisation d’une seconde édition l’année prochaine. Nous souhaitons désormais ouvrir encore davantage l’événement, en conviant des écoles et des étudiants notamment. 


Pouvez-vous nous donner un temps fort de cette journée ? 


L’intervention de Charles Pépin [philosophe et écrivain, ndlr] sur le thème de l'audace était un véritable pari, il y a toujours des risques que les connexions ne se créent pas, et elles se sont créées. Il s’est passé quelque chose entre lui et la salle, toute l’assemblée a plébiscité cette conférence. Je retiens ce moment par rapport au risque que nous avons pris, qui s’est révélé payant. 


Quel message souhaitez-vous faire passer à la suite de l'événement ? 


L’ingénierie est au cœur du processus de décarbonation. Par essence, nous portons des méthodes et des outils qui permettent de mettre en œuvre cette démarche. Pour autant, nous ne sommes pas seuls sur nos projets et nous travaillons en collaboration avec de nombreux acteurs. Nous sommes ouverts sur notre écosystème, et c’était aussi l’ADN de cette journée. Seuls, nous ne sommes rien, chacun a un rôle pour construire un monde bas carbone. 

 

Propos recueillis par Amandine Martinet pour Construction21

 événement
 ingénierie
 événement
 conférence
 décarbonation
 agenda
 bas carbone

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     événement
     ingénierie
     événement
     conférence
     décarbonation
     agenda
     bas carbone