[Retour d’expérience CUBE2020] Comment les 3 lauréats ont réalisé plus de 40% d’économies d’énergie avec #2 Département des Yvelines

[Retour d’expérience CUBE2020] Comment les 3 lauréats ont réalisé plus de 40% d’économies d’énergie avec #2 Département des Yvelines

Depuis 4 ans, le Concours CUBE 2020, le championnat de France des économies d’énergie, récompense les immeubles de bureaux ayant le plus réduit leur consommation d’énergie et leurs émissions de CO2.
Pour réduire leur consommation d’énergie, des dizaines de techniques et d’éco-gestes ont été mises en oeuvre, souvent simples, parfois très innovants : création de « green teams », réglage des températures et heures de chauffage, extinction nocturne des éclairages et des fontaines à eau, installation de ferme-portes… Résultat : 12% d’économies en moyenne.
La loi ELAN demande à toutes les entreprises de réduire leur consommation d’énergie de 40% en 10 ans, d’ici 2030 ? Les lauréats du Concours CUBE l’ont fait en 1 an. Découvrez ci-dessous le retour d'expérience du Département des Yvelines avec le Centre d'aide sociale SAS-PMI de Conflans-sainte-Honorine !

C’est la première année que les bâtiments médico-sociaux du département des Yvelines participent à CUBE 2020, à la suite du succès du concours parmi les anciens candidats yvelinois. Le SAS / PMI a atteint les 46,6% d’économies d’énergie et 46,5% de GES. C’est un centre d’aide social de 1173 m2 à Conflans-Sainte-Honorine, qui partage l’espace avec un PMI (protection maternelle infantile) et compte 25 effectifs fixes qui reçoivent entre une trentaine et une quarantaine de personnes chaque jour.

La démarche cubiste a été lancée par Hélène Leveque (Cheffe de service), suivie de près par Mathieu Marques (Chef de projet CUBE 2020 pour l’ensemble des bâtiments yvelinois dans le concours) et diffusée par Serge Wagner (secrétaire général et référent du site) et Laurent Cousseau (Responsable d’achat d’énergie).
 
Le bâtiment était une ancienne usine et a vécu une réhabilitation jusqu’en 2011, quand les équipes du SAS / PMI y ont déménagé. Depuis, plusieurs mesures d’efficacité énergétique ont été mises en place. Des compteurs de présence ont été installés pour éviter une surconsommation, qui n’ont d’abord pas produit l’effet escompté. L’équipe avait remarqué que souvent quand elle partait la nuit, le bâtiment ressemblait toujours à un « sapin de Noël, tant il y avait des lumières allumées, alors qu’il n’y avait plus personne dedans ! ».
 
Le référent énergie a commencé à envoyer deux techniciens de manière aléatoire, deux fois par an sur chaque site, pour vérifier le paramétrage de l'éclairage et du chauffage des bâtiments. La centrale de traitement d'air (double flux) a également été revue pour réduire l’utilisation (pendant la nuit). Avant le concours, ces systèmes pouvaient rester allumés 24h / 7, sans arrêt la nuit ou les weekends. La participation au concours a permis de remettre un élan et de renforcer les efforts d’efficacité déjà en place.
 
En matière d’actions de sensibilisation, des réunions et sessions de réflexions ont eu lieu avec toutes les équipes et le chef de projet CUBE 2020. Les équipes, très motivées, se sont investies dès le début du concours pour réfléchir aux économies possibles sur leur lieu de travail, comme celles que l’on pouvait appliquer chez soi. En effet, la direction affirme qu’il a été quasiment « naturel » que tous s’investissent dans le concours grâce aux sujets sociaux que le centre traite, permettant un éveil et une sensibilité particulière aux sujets de sobriété énergétique* et d’économies en général. De même, les factures énergétiques du centre étant, d’une manière ou autre, nourries par les impôts des yvelinois, un sentiment d’impact direct existait et encourageait les troupes.
*Programme SLIM pour les économies d'énergie qui aide ceux qui notifient avoir reçu des factures trop élevées, en envoyant quelqu’un sur place d’abord pour vérifier qu’il n’y ait pas un problème de performance ou de surconsommation.
 
« Le but de la démarche : recréer un dialogue avec les usagers, en travaillant sur les économies tout en améliorant leur confort », explique Mathieu Marques, chef de projet CUBE 2020.
 
Les usagers sont intervenus pour demander des télécommandes permettant d’éteindre les lumières (lancées par les capteurs) quand il n’y avait plus besoin. L’équipe a toujours sa télécommande sur elle pour surveiller qu’il n’y ait pas de lumières non-nécessaires allumées. De même, dans les salles des réunions et les couloirs, une ampoule sur deux a été enlevée démontrant que les pièces étaient allumées suffisamment, sans gâcher de l’énergie ou impacter le confort. Une idée pour aller plus loin l’année prochaine : intégrer un thermostat, afin de mieux suivre et ajuster la température des pièces.
 
La communication et l’animation des événements en interne sont des points à renforcer. La communication aidera à valoriser encore plus les équipes dédiées (et très solidaires) qui ont su transformer leurs habitudes au travail afin de remporter un cube d’argent.
 
« Cube a permis d’aborder le sujet d’efficacité énergétique avec les différentes équipes, et surtout d’ouvrir la voie à d’autres sujets de l’environnement / du développement durable, comme le tri, l’eau, entre autres », explique Hélène Leveque.
 
Avec 9 hôpitaux sociaux inscrits au concours cette année, ainsi que 28 écoles et centres scolaires, l’équipe CUBE des Yvelines a constaté : dès qu’elle reçoit une alerte de performance ou autre d’un bâti, elle profite pour vérifier que le même n’existe pas ailleurs dans le parc. Un atout cubiste pour ceux qui participent avec plusieurs bâtiments !
 
 IFPEB
 CUBE2020
 économies d'énergie
 performance
 chauffage
 lumière
 Département des Yvelines
 concours
 REX CUBE2020

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 IFPEB
 CUBE2020
 économies d'énergie
 performance
 chauffage
 lumière
 Département des Yvelines
 concours
 REX CUBE2020