Réseau d’échange de chaleur et de froid de Paris-Saclay : Veolia reprend l’exploitation !

Rédigé par
D2Grids Project

1940 Dernière modification le 24/02/2023 - 12:00
Réseau d’échange de chaleur et de froid de Paris-Saclay : Veolia reprend l’exploitation !

Le réseau urbain de chaleur et de froid de Paris-Saclay est l'un des cinq sites pilotes du projet européen D2Grids, qui a pour but de promouvoir la 5e génération de chaleur et de froid en Europe. C’est le premier réseau d’échange de chaleur et de froid d'envergure urbaine sur une boucle tempérée en France.

En 2015, l’Etablissement public d’aménagement (EPA) de Paris-Saclay et le groupe IDEX avaient signé un contrat d’une durée de sept ans, et les premiers raccordements au réseau des bâtiments du campus ont commencé en 2016. IDEX a pu apporter à l’EPA ses compétences dans les domaines techniques et financiers, en coordination avec les établissements scientifiques et entreprises raccordées au projet. En 2022, ce contrat a touché à sa fin, et l’entreprise Veolia a alors été désigné pour reprendre l'exploitation du réseau de chaleur et de froid de 5ème génération du campus urbain de Paris-Saclay, à partir de janvier 2023.

Unique en Europe, cette installation permet de développer un mix énergétique ambitieux alliant notamment géothermie profonde, chaleur fatale issue du supercalculateur du CNRS, ou encore la récupération de chaleur issue du réseau de froid. Grace à toutes ces ressources locales, le réseau est piloté de manière automatique, 24h/24h et 365 jours par an.
Dans le cadre de leur association, L'EPA Paris-Saclay est chargé de la maîtrise d'ouvrage et le financement du réseau, et Veolia apporte maintenant ses compétences techniques et humaine pour garantir la continuité du service et le niveau de performance attendu, et assure par ailleurs l'exploitation commerciale du réseau.

Aussi, Veolia accompagnera le développement du réseau d'échange de chaleur et de froid par le renforcement des infrastructures de production, et permettra également l'optimisation et la diversification de son mix énergétique. L'objectif est de doubler la puissance du réseau d'ici 2028, soit plus de 100 GWh/an de chaleur et 20 GWh/an de froid vendu, ce qui correspond à la consommation moyenne de 10 000 foyers chaque année. Le doublement de la fourniture de chaleur se fera tout en assurant un taux d'énergie renouvelable et de récupération supérieur à 50%, permettant la production d'une chaleur majoritairement décarbonée.

Philippe Van de Maele, directeur général de l’EPA Paris-Saclay, a souligné l'importance de l'échange d'énergie sur le campus urbain et l'objectif d'utiliser une énergie majoritairement locale et renouvelable. En tant qu'infrastructure urbaine d'échanges d'énergie, le réseau de Paris-Saclay permet aux bâtiments qui y sont raccordés de devenir tour à tour producteurs et consommateurs de chaleur et de froid.

Les soutiens financiers de l'ADEME au titre du fonds chaleur et d'Interreg NWE dans le cadre du projet D2Grids confirment l'importance de ce projet dans la transition énergétique. La collaboration entre Veolia et l'EPA Paris-Saclay illustre la capacité des entreprises et des organismes publics à travailler ensemble pour atteindre des objectifs ambitieux de décarbonation et de développement durable.

Découvrez le communiqué de presse !


Consulter notre site web

paul.capgras[a]construction21.fr

 

Partager :