Redistribuer aux habitants les bénéfices générés par les éoliennes

Rédigé par

CLER La rédaction

Rédaction

543 Dernière modification le 04/10/2023 - 11:23
Redistribuer aux habitants les bénéfices générés par les éoliennes

À Montdidier, quatre éoliennes sont gérées grâce à une régie locale d’électricité. Les bénéfices générés sont redistribués aux habitants de diverses manières.


À Montdidier (Hauts-de-France), les 6 300 habitants profitent d’un cinéma aux tarifs avantageux (5 euros maximum) avec des sorties nationales qui n’arrivent pas plusieurs semaines après les grandes villes ! Les parents ne déboursent qu’entre 1 et 2,80 euros pour les repas de leurs enfants à la cantine. Comment ? Le cinéma et la cantine sont municipalisés. Pourquoi ? Il suffit de lever la tête. Grâce aux quatre éoliennes implantées sur la commune depuis 2011. 

Les éoliennes profitent à tous !
Ce parc est l’un des seuls publics de France. Si la commune picarde a pu réaliser ce projet, c’est parce qu’elle possède encore une régie locale d’électricité. Elle agit en tant que producteur, distributeur et fournisseur d’électricité. 55 % des besoins de la ville (tertiaire et hôpital inclus) sont aujourd’hui couverts par la production des éoliennes. « À l’époque, nous avons décidé de développer un parc public et non citoyen, pour lequel tous les habitants n’auraient pas forcément pu entrer au capital faute de moyens financiers. L’idée était, et est toujours, que cela profite à tous », raconte Catherine Quignon, maire de la ville. Les retombées économiques sont redistribuées sous forme de chèques, que les familles peuvent utiliser dans les commerces locaux  : 75 euros par foyer fiscal (peut-être 100 euros l’an prochain), et 20 euros supplémentaires pour les plus de 60 ans, pour se rendre dans un restaurant de Montdidier.  Les habitants sont aussi aidés pour l’installation d’une pompe à chaleur – en plus des aides de l’État –, pour l’achat d’un vélo électrique…

Créer une boucle vertueuse
« Les 150 000 euros annuels de bénéfices générés par les éoliennes, ainsi que l’imposition forfaitaire des entreprises de réseaux, sont réinjectés directement pour les citoyens », résume la maire. « À l’époque, on n’a rencontré aucune opposition, parce que les citoyens ont vite vu les avantages qu’ils allaient en tirer. Quand on n’associe pas l’utilisateur, il devient opposant. Chez nous, c’est un bénéficiaire. Aujourd’hui, notre région arrive à saturation des éoliennes. Les habitants des communes alentour en ont assez. C’est logique, ils ne voient pas ce que cela leur rapporte… »

La régie de Montdidier distribue aussi l’électricité produite par plus de 1 000 panneaux photovoltaïques et, sous peu, de l’énergie générée par le solaire thermique. « Nous sommes là, en tant qu’élus, pour servir les gens, pour améliorer leur quotidien, pas pour que l’on se souvienne de notre nom ! Il faut que les maires soient audacieux », conclut la maire, enthousiaste. Objectif de Montdidier d’ici la fin du mandat, 2026 : que 100 % des besoins électriques soient couverts par les énergies renouvelables.


Consulter la source

Partager :