Radar – Notre sélection de business innovants #53

La start-up américaine Cottage lève 15M$ pour démocratiser la construction de logements d'appoint. Le norvégien Modulize lève 1,9M€ en amorçage pour sa solution logicielle dédiée à la construction préfabriquée. La start-up aixoise Lign.o veut décarboner la construction avec des composants pré-fabriqués utilisant du bois et isolants biosourcés.

La start-up américaine Cottage lève 15M$ pour démocratiser la construction de logements d’appoint

Le concept de la start-up californienne Cottage est simple : proposer aux particuliers une solution facile pour installer une dépendance dans leurs jardins, ce que les américains appellent des ADU (pour “Accessory Dwelling Unit”). Cottage ne gère ni la conception ni l’installation de ces logements, et n’est pas non plus un vendeur de logements préfabriqués : c’est une place de marché qui met en relation les propriétaires avec des constructeurs, complétée par des outils pour simplifier le processus de conception, faciliter la personnalisation des unités et suivre les démarches d’autorisation.

Avec ce concept, Cottage vient de lever 15 millions de dollars en Série A auprès du fonds de capital risque Fifth Wall, spécialisée dans la proptech. 1Sharpe VenturesDivcoWest et les investisseurs historiques de l’entreprise Susa Ventures et Base10 Partners ont également participé à ce financement, qui porte le total des fonds levés par la société à un peu plus de 20 millions de dollars.

La start-up compte profiter des changements législatifs en cours à travers les Etats-Unis, destinés à faciliter la construction de logements d’appoint, afin de lutter contre la pénurie immobilière. Cottage est déjà bien implantée dans les régions de San Francisco et Los Angeles, où elle a déjà permis de réaliser des centaines de projets depuis sa création en 2019. Grâce à cette levée de fonds, elle compte élargir rapidement son activité à San Diego, puis dans cinq ou six autres marchés en 2023. L’entreprise prévoit en outre d’augmenter son effectif de 30 à 50 ou 60 personnes d’ici la fin de l’année.

Comme le souligne Techcrunch, Cottage est loin d’être la seule start-up américaine sur ce créneau : en juillet 2021, Abodu levait 20 millions de dollars avec son concept de “guichet unique” pour les ADU préfabriqués tandis que Mighty Building levait le même mois 22 millions de dollars pour sa solution d’impression 3D dédiée aux micro-logements. Quant à Villa, qui propose des “backyard homes” clé en main, elle a levé 15 millions de dollars en août 2021. Plus récemment, le projet de Kiro Action a été distingué par un “innovation award” lors du festival SXSW : cette start-up propose des structures préfabriquées pour des usages variés, du bureau d’appoint à la salle de yoga, en passant par du logement de secours en situation de crise.

Le norvégien Modulize lève 1,9M€ en amorçage pour sa solution logicielle dédiée à la construction préfabriquée

La construction préfabriquée suscite aussi l’intérêt en Europe : en Norvège, Modulize vient de lever 1,9 millions d’euros pour son tour d’amorçage. Y ont participé le fonds danois “early-stage” Kompas, le fonds proptech britannique Pi Labs, le promoteur immobilier norvégien Møller Eiendom, la société de capital-risque norvégienne Investinor et le fonds d’amorçage Antler.

Fondée à Oslo en 2020, Modulize s’est donné pour objectif de rendre le secteur de la construction plus durable, en donnant aux fabricants hors site et à leurs clients les moyens d’automatiser l’analyse, le calcul et la conception des bâtiments préfabriqués. Cette optimisation de la conception permet de réduire les déchets, de limiter les émissions de CO2 et d’éviter les retards sur les chantiers. Sa solution permet aux constructeurs de gérer et d’optimiser la conception, la planification, l’approvisionnement et la livraison optimisés des constructions hors site, depuis une plateforme unique.

La levée de fonds aidera l’entreprise à développer son produit et à s’étendre dans de nouveaux marchés européens.

 

La start-up aixoise Lign.o veut décarboner la construction avec des composants pré-fabriqués utilisant du bois et isolants biosourcés

Basée dans le Pays d’Aix, la start-up Lign.o (“bois” en latin) a développé un système de construction modulaire 2D pour les bâtiments, reposant sur des ossatures bois bio-sourcés préfabriquées en usine avant d’être assemblées sur site. Lign.O utilise également un système d’ingénierie numérique qui traduit les dessins en instructions de fabrication et d’assemblage sur site.

En utilisant le bois, Lign.o contribue à réduire l’empreinte carbone des bâtiments. Mais à cela s’ajoutent en plus les notions d’éco-conception et d’approvisionnement local, qui réduisent encore son impact. En effet, le système Lign.o utilise des composants structurels en bois issus de forêts de proximité et des isolants et matériaux biosourcés et responsables.

L’entreprise se spécialise dans la préfabrication de composants pour les bâtiments en bois, mais pas uniquement : ses éléments de murs, de planchers et de cloisons peuvent s’intégrer dans tous les types de construction, y compris en rénovation. Petits bâtiments d’habitat collectif, bâtiments tertiaires, mais aussi programmes de rénovation des façades,… les usages potentiels de ces éléments préfabriqués sont nombreux.

Et aussi :

La start-up israélienne Ception lance un outil de suivi des engins de chantier en temps réel — NoCamels et IsraelValley

Waste Marketplace lève 2M€ — Construction Cayola

La start-up nantaise Sharemat crée des avatars des matériels de Kiloutou — Construction Cayola

La start-up TagEnergy, spécialiste du renouvelable, lève 450 millions d’euros — Le Figaro

La start-up montpelliéraine Kloovis lance une plate-forme pour la vente de fins de stocks dans la construction — Le Moniteur

Tandem PV lève 6M$ pour construire une nouvelle génération de panneau solaires — Renewables Now

Starfleet Innotech et la start-up Luyten veulent construire 500 logements imprimés en 3D aux Philippines — Globe Newswire

 

Actualité publiée sur Leonard - Vinci. Consulter la source

 bâtiment
 startups et innovation
 matériaux et solutions
 biosourcés
 énergie
 logement
 numérique

Auteur de la page

  • Leonard / Matthieu Lerondeau

    Head of Communications & Communities, Leonard

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     startups et innovation
     matériaux et solutions
     biosourcés
     énergie
     logement
     numérique