Rénovation énergétique des copropriétés : les professionnels de l'immobilier s'engagent !

A l’occasion d’un déplacement à Saint Germain en Laye (78) pour visiter le chantier d’une copropriété en cours de rénovation énergétique, Emmanuelle WARGON, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, Jean-Marc TORROLLION, président de la FNAIM, Danielle DUBRAC, présidente de l’UNIS et Jean-Michel CAMIZON, président de Plurience ont signé un protocole d’engagement permettant d’accompagner 50 000 copropriétés dans leur rénovation énergétique d’ici trois ans.

Les copropriétés sont une cible importante et spécifique de la politique de rénovation. En France on dénombre environ 740 000 copropriétés qui comprennent plus de 9,7 millions de logements, soit près d’un tiers du parc résidentiel. Par ailleurs, la mécanique et la dynamique des travaux de rénovation en copropriétés obéissent à des problématiques très différentes du parc de maisons individuelles : information et sensibilisation des copropriétaires, règles de décisions, type et montant de travaux, etc.

Un engagement partenarial fort entre l’Etat et les organisations professionnelles

La nouvelle priorité donnée à la rénovation énergétique des copropriétés oblige les professionnels, qui sont déterminés à assumer un rôle sociétal dans la conduite d’une rénovation énergétique ambitieuse.

Les trois organisations, qui rassemblent à elle trois la quasi-totalité des syndics professionnels, s’engagent à faire voter et lancer la rénovation énergétique de 50 000 copropriétés dans les trois prochaines années.

Pour ce faire, elles poursuivront leurs actions de sensibilisation, communication et formation à l’égard de leurs membres, de manière à tendre vers un objectif de formation de la totalité des syndics de copropriété. Des actions de repérage et de ciblage des copropriétés les plus énergivores seront également encouragées pour favoriser la rénovation des immeubles les plus consommateurs d’énergie.

En écho à cette action volontariste des professionnels, le Gouvernement s’engage à créer les conditions de succès en faveur de la rénovation énergétique par la mise en place des aides adéquates et le soutien aux outils favorisant la décision de rénovation en copropriété.

Le protocole est signé pour une durée de trois avec des points d’étapes réguliers qui permettront d’ajuster les actions des pouvoirs publics et organisations professionnelles.

Actualité publiée sur Plan Bâtiment Durable
Consulter la source

 rénovation
 bâtiment
 construction

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 rénovation
 bâtiment
 construction