Quand les villes deviennent des pansements urbains

Rédigé par
Demain la Ville

1974 Dernière modification le 18/02/2020 - 10:25
Quand les villes deviennent des pansements urbains

Pollution, disparition de la biodiversité, artificialisation des sols… Les villes semblent concentrer l’ensemble des maux liés à l’activité humaine. Conséquence d’un siècle de forte urbanisation, elles en sont aujourd’hui à la fois les premières victimes et les premières fautives. Parallèlement, des projets de nouvelles villes ultra-écologiques germent aux quatre coins du monde qui tentent, à leur manière, de participer au bien-être environnemental et de corriger les effets néfastes provoqués par leurs voisines sur la sauvegarde de la planète. Mais alors, la ville peut être elle un pansement pour elle même et pour les autres ?

Qui de l’œuf ou la poule est arrivé en premier ? Une question à laquelle il est bien difficile de répondre, encore aujourd’hui ! C’est une question qui se pose également pour la ville : la sur-concentration de l’activité humaine dans les villes a engendré, au fil des siècles, la dégradation de l’état de planète. Mais pourtant aujourd’hui, les villes portent-elles les symptômes des maux notre société ou en sont-elles la cause ? Une chose est sûre, les crises que connaissent la plupart des villes aujourd’hui, que ce soit à propos du logement, de la perte d’attractivité, ou encore de la segmentation sociale et spatiale (...) Lire la suite

Article publié sur Demain la Ville - Bouygues Immobilier
Consulter la source

Partager :