Quand Dakar rencontre Ouagadougou

Au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Sénégal ou en Tunisie, la fabrique de la ville s’invente et se réinvente avec et pour les habitant·e·s, au service d’un développement urbain inclusif et solidaire. Cette dynamique, lancée par l’Agence française de développement via le programme des Pépinières urbaines, entre aujourd’hui dans une phase d’échange, de partage et de développement des synergies avec la première mission d’échanges croisés du Réseau des pépinières urbaines.

Le programme des Pépinières urbaines, financé par l’Agence française de développement (AFD), expérimente depuis 2018 de nouvelles formes de conception de l’espace public, au plus près des futur·e·s usager·e·s. Quatre dispositifs sont aujourd’hui à l’œuvre, à Ouagadougou, à Dakar, à Abidjan et dans plusieurs villes de Tunisie, où l’urbanisation galopante nécessite des interventions de proximité pensées collectivement en s’adossant à des programmes de développement urbain structurants à plus grande échelle.

Un réseau d’échanges en construction

Les pépinières urbaines, accompagnées par un programme d’animation porté par un consortium d’acteurs (composé du Gret, d’UrbaMonded’UrbaSEN et du Cabanon Vertical), participent à la construction d’un réseau international d’acteur·rice·s engagé·e·s dans des démarches de coproduction des villes, s’inscrivant ainsi dans un foisonnement d’initiatives d’urbanisme frugal et participatif (...). Lire la suite.

 

Actualité publiée sur Médiaterre Villes Durables
Consulter la source

 villes et territoires
 aménagement
 urbanisme
 transition

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     villes et territoires
     aménagement
     urbanisme
     transition