Partenariat avec la Chambre des métiers et de l'artisanat pour une étude sur la mobilité des entreprises du bâtiment

La Chambre des Métiers de l'Artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude réalisée en partenariat avec le Cerema au sujet de la mobilité des entreprises artisanales du bâtiment de la région. L'objectif : mieux connaître les besoins des professionnels pour les accompagner dans l'évolution des pratiques vers une mobilité plus propre.

couverture du rapport

Pour mieux connaître les besoins et y répondre, cette étude visait à connaître les usages et habitudes des artisans du bâtiment en matière de déplacements, à travers une enquête auprès d'un échantillon de 1.979 entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le Cerema, spécialiste des enquêtes sur le déplacements et la mobilité pour lesquelles il a développé une méthodologie, a été sollicité pour réaliser l'étude et en exploiter les résultats.

Des entreprises situées dans de grandes villes, des territoires périurbains ou ruraux, et de tous les domaines du bâtiment ont été interrogées: maçons, électriciens, gros oeuvre, charpentiers, plâtriers, chauffagistes...

Cette étude soutenue par l'Ademe vise à répondre aux besoins des entreprises dans un contexte où leurs pratiques de mobilité sont amenées à évoluer: réglementation en réponse aux enjeux environnementaux, isolement des territoires, difficulté d'accès à certaines zones urbaines impactent les déplacements des 51.000 entreprises du bâtiment de la région.

Le document présente les données concernant plusieurs thématiques, ainsi que les enjeux en termes de besoins:

  • Le type et le nombre de véhicules : 1,8 en moyenne, et beaucoup n'en ont qu'un seul. Le diesel domine largement.
  • Leur financement (emprunt, autofinancement, crédit-bail, location)
  • L'âge des véhicules : 8,4 en moyenne. La question du renouvellement du parc de véhicules est également abordée. 
  • Le coût de la mobilité: l'étude montre une méconnaissance de ce coût par les entreprises et beaucoup ne le prennent pas en compte. 
  • La distance parcourue: en moyenne une entreprise artisanale parcourt 32.000 km/an, et est supérieur pour les entreprises situées dans les zones urbaines et périurbaines que pour celles des zones rurales.
  • Le rayon d'intervention : entre 15 et 50 km pour 65% des entreprises interrogées.
  • Le temps de déplacement : moins d'une heure par jour pour la moitié d'entre elles.
  • Véhicules propres: 24% des artisans déclarent envisager l'achat d'un véhicule propre, en particulier dans les grandes villes.
  • Autres solutions d'éco-mobilité: les artisans se montrent peu intéressés par les solutions alternatives.
  • Optimiser l'organisation : plus des deux-tiers des entreprises ont déjà mis en place une organisation plus efficiente de leurs chantiers.

 

Accéder à l'étude

 

Schéma avec les points clés de l'étude

 

Actualité publiée sur Cerema actualité
Consulter la source

 bâtiment
 mobilité
 écomobilité
 transition écologique

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     mobilité
     écomobilité
     transition écologique