Mix énergétique : vers une production de l’électricité plus responsable

Rédigé par

Elodie Guillard

Head of Marketing & Communication

1934 Dernière modification le 14/03/2023 - 10:42
Mix énergétique : vers une production de l’électricité plus responsable

 

Quelles sont les sources d’énergie utilisées en France pour produire de l’électricité ? Le charbon, le nucléaire, le gaz naturel sont tout autant de sources primaires faisant partie du mix énergétique français. Depuis de nombreuses années, le nucléaire occupe une part importante dans la production d’énergie.

Cependant, les objectifs du gouvernement en matière de réduction des émissions carbone ont contribué à l’expansion des énergies renouvelables et à l’abandon d’autres énergies plus polluantes.

Dans cet article, nous examinons le mix énergétique de l’électricité française et européenne. 

Le mix énergétique est un anglicisme et peut également être appelé bouquet énergétique. Cependant, lorsque nous parlons de production d’électricité, il est plus courant d’utiliser le terme mix électrique. En effet, ce dernier désigne la part des différentes sources d’énergie qui constituent la production d’électricité. Or, le mix énergétique est plus transversal et prend en compte les sources utilisées pour produire tout type d’énergie, tel que le carburant par exemple.


Pourquoi connaître le mix électrique ?

Prenons l’exemple d’une journée où la demande en énergie est à son plus haut niveau… Que faire lorsque tous les secteurs, de l’industrie au tertiaire, ont besoin d’énergie au même moment et que le réseau de production d’électricité est tendu ?

Dans cette situation, nous pouvons envisager deux options :

  1. Combiner l’énergie provenant de sources renouvelables et non renouvelables pour garantir l’approvisionnement de tous.
  2. Limiter la production d’énergie provenant uniquement des sources renouvelables, en établissant des limites et des coupures dans l’approvisionnement.

Vous ne serez pas surpris de constater que, dans une telle situation, la première option l’emporte. En effet, même si nous souhaitons être plus durables, nous ne sommes pas prêts à renoncer à l’électricité à tout moment… Il s’agit là de trouver un équilibre.

C’est ici qu’il est intéressant de connaître le mix énergétique de notre production d’électricité, et ainsi comprendre les différentes sources permettant de répondre à la demande croissante du consommateur final

Lorsque l’électricité parvient aux installations, usines, ou entreprises, il est difficile de connaître la source d’origine. En revanche, il est possible de comprendre votre mix en demandant à votre fournisseur d’énergie une ventilation des sources qu’il utilise pour savoir d’où elles proviennent.

Examinons maintenant les données relatives à la production d’électricité en France.

Mix énergétique de la production d’électricité en France

En France, notre électricité est principalement produite par les fournisseurs d’énergie historiques tels que EDF et ENGIE. 

La particularité du mix électrique français est qu’il repose principalement sur le nucléaire. En effet, le pays a fait le choix de centrer sa production sur des centrales thermiques fonctionnant grâce à l’énergie nucléaire. En produisant environ 70% de l’électricité, le nucléaire positionne le pays au 1er rang mondial avec le plus haut taux de nucléaire dans son bouquet énergétique. Notons également que le choix d’une telle stratégie de production procure une forme d’indépendance électrique en limitant son besoin d’importation. 

Une autre source d’énergie permet également d’assurer l’indépendance d’un pays : celle des énergies renouvelables. Celles-ci jouent un rôle important dans la maîtrise à long terme de la facture énergétique. En France, la production d’électricité d’origine renouvelable est en hausse et sa part dans le mix électrique français s’élevait à environ 23% en 2021. À noter qu’en 2030, le gouvernement français vise une production d’électricité issue des énergies renouvelables à hauteur de 40%

Dans le graphique ci-dessous, vous pouvez observer l’évolution de la part des sources d’énergies renouvelables et non renouvelables dans le mix énergétique de la production d’électricité en TWh :

Source RTE

Comme vous pouvez le constater, les parts d’énergies renouvelables, même si dominées par le nucléaire, sont en progression régulière depuis plusieurs années. La croissance importante de la production primaire d’énergies renouvelables depuis 2005 (+ 85 %) est principalement due à l’essor des biocarburants, des pompes à chaleur et de la filière éolienne.

Quelle différence entre énergies renouvelables et non renouvelables ?

Nous entendons souvent parler des énergies renouvelables et de leur essor dans la production et consommation nationale et mondiale. Mais, les connaissez-vous toutes ? 

Voici les grandes familles d’énergies renouvelables permettant de produire de l’électricité :

  • L’Énergie éolienne (terrestre et en mer)
  • L’Énergie solaire (photovoltaïque, thermique et thermodynamique) 
  • L’Énergie hydraulique 
  • La Biomasse

Notez que certaines de ces énergies renouvelables permettent également la production de chaleur. C’est le cas de la géothermie par exemple.

Par ailleurs, il est important de ne pas confondre énergie renouvelable et énergie propre. Il s’agit de deux termes très proches, mais qui ne sont pas interchangeables à 100 %. Les énergies renouvelables sont produites par la nature (soleil, vent, végétaux…) et sont considérées comme inépuisables. C’est le cas de l’énergie solaire ou éolienne par exemple. 

L’énergie propre, elle, est considérée comme une énergie qui ne contribue pas ou peu aux émissions de carbone (CO2), bien qu’elle ne soit pas illimitée. Par exemple, même si elle présente ses propres risques environnementaux, l’énergie nucléaire, est considérée comme propre par certains secteurs car elle n’émet pas de gaz polluants dans l’atmosphère. 

En revanche, l’énergie photovoltaïque et l’énergie éolienne sont considérées à la fois comme des énergies propres et renouvelables, malgré le CO2 rejeté le long de son cycle de vie (fabrication de panneaux, turbines).

Cliquez ICI pour en savoir plus

Partager :