[Manifeste EnerJ-meeting Nantes 2019] La rénovation énergétique d’un parc de 25 000 logements sociaux

Succès de la première édition d'EnerJ-meeting en région ! L'événement, rassemblant 600 prescripteurs-décideurs, maîtres d'ouvrage et maîtres d'oeuvre, s'est passé à Nantes le 10 octobre. Plus de 30 conférenciers référents et plus de 35 industriels exposants et start-up porteurs de solutions innovantes, ont contribué à cette journée d’échange d’informations, de décryptage de réglementations, et de retours d’expérience, pour concevoir et rénover dès à présent « le bâtiment 2020 Ready 2050 ». Le fruit de ce meeting régional est riche de savoirs et d’expériences, c’est pourquoi il a été mis en forme dans un document de référence appelé « Manifeste » regroupant la synthèse des interventions de tous les conférenciers. Découvrez le témoignage de Marc Patay, Directeur général Nantes Métropole Habitat !

Nantes Métropole Habitat met en œuvre un plan d’action massif de rénovation de son parc d’ici 2026. Cet investissement concerne les bâtiments mais également les équipements (chaufferies, réseaux, etc.) en recherchant des solutions innovantes et pérennes.

En matière énergétique, Nantes Métropole Habitat, gestionnaire de 25 000 logements sociaux, agit simultanément sur 3 leviers : les bâtiments, les équipements et les comportements. L’objectif : consommer moins, consommer mieux et maîtriser les charges des locataires.

Avec un parc très diversifié, dense et majoritairement construit dans les années 70, NMH rénove en continu au rythme de 500 logements par an, auquel il faut ajouter les dépenses de maintenance d’équipements techniques, ce qui représente un investissement annuel de 50 M d’euros. C’est un effort considérable dans un contexte économique difficile pour les organismes HLM pénalisés par la baisse de leurs ressources locatives. Néanmoins, nous sommes engagés dans la démarche EnergieSprong, portée par l’Union Sociale pour l’Habitat, dont l’objectif est de massifier la rénovation par des solutions industrialisées.

En complément des actions d’isolation des logements et de l’installation d’équipements performants dans les parties communes, NMH développe une politique d’innovation destinée à trouver des alternatives aux énergies fossiles et à mieux réguler les consommations. Il faut rappeler que 70% du parc de NMH est déjà desservi par les réseaux de chaleur nantais dont le mix énergétique comporte une forte part d’énergie renouvelable.

Après avoir testé avec succès la chaudière numérique qui fournit de l’eau chaude sanitaire en récupérant la chaleur des data center, NMH souhaite valoriser le potentiel solaire de ses toitures par diverses installations. Nous démarrons avec la Ville de Nantes un premier projet d’autoconsommation collective d’électricité photovoltaïque sur un quartier d’habitat social. Ce type d’initiative, qui pourrait à terme contribuer significativement à décarboner l’énergie pour les bâtiments, doit pouvoir évoluer vers une simplification juridique et une clarification fiscale.

Autre opération innovante en toiture : le projet Symbiose qui consiste en l’installation d’une serre chauffante sur le toit d’un immeuble existant pour en extraire de la chaleur utilisée au réchauffement de l’eau chaude sanitaire du bâtiment. Ce projet offre également un espace pour un jardin suspendu destiné aux locataires avec un projet d’agriculture urbaine.Projet Symbiose

La question énergétique est indissociable de la question sociale et de notre politique de maîtrise des charges des locataires. Les charges de chauffage de 70% de notre parc sont mutualisées (les locataires payent leur facture en fonction de la surface de leur logement et non de leur consommation réelle). C’est un héritage de l’histoire des grands ensembles aujourd’hui rediscuté pour favoriser les comportements vertueux sur la consommation énergétique bien que ce système de mutualisation des charges permette une solidarité entre les locataires et limite la précarité énergétique.

Marc Patay est directeur général de Nantes Métropole Habitat, bailleur social public de la métropole nantaise, gestionnaire de 25 000 logements. Formé à l'urbanisme et à l'architecture à Grenoble et à Lyon, il s’investit depuis plus de 20 ans dans la cause d’un logement social au service à la fois des habitants et des territoires. Après un parcours dans la région Lyonnaise, il a pris la direction générale de NMH en 2017.

Téléchargez le manifeste

Manifeste à retrouver sur XPAIR
Construction21, partenaire média d'EnerJ-meeting Nantes 2019

Sources : Batiactu & Xpair organisateurs d'EnerJ-Meeting NantesConsulter la source

EnerJ-meeting Nantes 2019
Cet article vous a intéressé(e) ? Découvrez tous les contenus liés à cet événement
 Manifeste
 EnerJ meeting Nantes 2019
 Marc Patay
 Nantes
 rénovation
 chaufferie
 logement
 énergie

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 Manifeste
 EnerJ meeting Nantes 2019
 Marc Patay
 Nantes
 rénovation
 chaufferie
 logement
 énergie