[Manifeste EnerJ-meeting Nantes 2019] Imaginons les bâtiments de 2050

840 Dernière modification le 04/12/2019 - 09:24
[Manifeste EnerJ-meeting Nantes 2019] Imaginons les bâtiments de 2050

« L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare » Maurice Blondel - Prévoir ce que seront nos bâtiments demain est un exercice hors de notre portée mais imaginer
ensemble des futurs possibles est une des méthodes pour nous permettre d’agir plus intelligemment aujourd’hui pour construire ensemble ce que sera notre avenir. 

Ceci nécessite de sortir des approches spécialisées pour essayer de construire des scénarios contrastés permettant d’imaginer comment le croisement entre les évolutions démographiques, les changements de modes de vie, les enjeux économiques et les possibilités techniques pourraient construire 2050.

L’analyse des données passées, présentes et des prospectives thématiques qui se développent font monter des questions nouvelles. Citons-en quelques-unes :

  • Les français seront sans doute plus nombreux mais surtout nettement plus âgés. Quels impacts cela aura-t-il sur les besoins de logements, d’écoles, de bureaux, de nouveaux lieux de vie… et sur leur localisation sur le territoire ?
  • La croissance continue de la surface par personne des 30 dernières années continuera-t-elle à être un des moteurs de l’activité immobilière au moment où le coût du foncier  rend l’accès aux métropoles difficile à certains et où l’étalement urbain pose des problèmes  environnementaux ? Le numérique permettra-t-il vraiment de mieux gérer la rareté du foncier  et de faire plus avec moins ?
  • Comment s’hybrideront les trois moteurs du changement technique que sont le développement du numérique, l’industrialisation de la construction et de la rénovation et le développement d’une économie réellement circulaire ?

Les démarches prospectives peuvent nous aider à éclairer les tendances qui se font jour et à imaginer leurs interactions possibles. Leur scénarisation peut nous permettre de penser ensemble des futurs possibles.

EnerJ-meeting sera l’occasion de partager une première analyse sur ces tendances, prélude à un travail sur l’établissement collectif de scénarios à l’horizon 2050.

Jean-Christophe Visier, Directeur de la prospective, CSTB

Jean-Christophe Visier a dirigé pendant 15 ans les équipes énergie et environnement du CSTB. Il a contribué à l’émergence des bâtiments basse consommation, à énergie positive, puis bas carbone et à leurs transcriptions dans les labels et réglementations. En 2019, il a décidé d’élargir son champ de réflexion et est aujourd’hui le directeur de la prospective du CSTB.

Téléchargez le manifeste

Manifeste à retrouver sur XPAIR
Construction21, partenaire média d'EnerJ-meeting Nantes 2019

Sources : Batiactu & Xpair organisateurs d'EnerJ-Meeting Nantes / Consulter la source

Partager :