[Manifeste EnerJ-meeting Nantes 2019] L’expérimentation d’un Bâtiment Bas Carbone BBCA pour préparer la RE 2020 - La vision du bureau d'études

[Manifeste EnerJ-meeting Nantes 2019] L’expérimentation d’un Bâtiment Bas Carbone BBCA pour préparer la RE 2020 - La vision du bureau d'études

La RT 2012 n’est qu’un point de passage vers les bâtiments de type BEPOS/BEPASS. Mais la maîtrise de l’énergie n’est pas une fin en soi et le poids de l’emprunte carbone doit
être au centre de notre action pour atteindre les objectifs de la COP21. C’est tout l’enjeu de la RE 2020.

Lorsque nous avons été sollicités, fin 2017, par le cabinet Vendredi Architecture pour répondre à un programme BBCA (Bâtiment Bas Carbone) niveau excellence, nous n’avions pas beaucoup de recul sur cette démarche.

Déjà impliqués dans l’expérimentation E+C- engagée par le gouvernement, nous commencions à connaitre l’outil de calcul et les différents niveaux de performance. Le programme se compose de 20 logements collectifs pour le compte de La Nantaise d’Habitations et 8 maisons individuelles pour Coop Logis sur la commune d’Orvault (44). Malgré les contraintes du cahier des charges et les difficultés à intégrer toutes les fiches FDES/PEP, le projet sort en E3C2 sans utilisation de PV, ce qui est une véritable prouesse sur ce type d’usage.

Ces deux années de travail de conception nous ont permis de réaliser une synthèse sur les outils et méthodes à engager pour appréhender la RE 2020. Le premier critère de réussite réside dans la constitution d’une équipe et le partage des informations. Compte tenu de l’exigence de précision et de connaissance générale du bâtiment que requièrent les outils de calcul, il est quasi indispensable d’utiliser un processus collaboratif autour de la gestion de projet. Cette démarche a été largement simplifiée par l’utilisation de la maquette BIM à partir de la plateforme Bimeo (www.bimeo.fr), véritable outil de gestion de projet. Le second critère de réussite se situe dans la mise en place d’indicateurs pour piloter la robustesse de la chaine de calcul. Dès le début, nous avons imputé à chacune des lignes du calcul 2 coefficients (1. Niveau de fiabilité de la saisie – Quantitatif ou FDES / 2. Potentiel d’optimisation). Cette démarche nous permet de mesurer à chaque étape l’évolution des calculs, leur niveau de confiance et le potentiel d’optimisation. Poste par poste, lot par lot, nous pouvions suivre l’état d’avancement et la fiabilité des informations inscrites.

Le programme nommé « Only Wood » est bâti sur un mode constructif mixte (béton-bois) et les systèmes de chauffe et ECS sont 100% biomasse. Vertueux dans la conception, il le restera dans l’exploitation puisqu’il ne se chauffera qu’au bois. Quels que soient les seuils définis par la RE 2020, le changement demeure important par rapport à l’application de la RT 2012 : les projets devront être conçus de façon concertée entre l’architecte, l’économiste et les BE.

Eric Lerognon, 
Gérant, BE Fluditec 
CEO, Bimeo

Ingénieur ICAM, Eric Lerognon crée le BE Thermique et Fluides Fluditec en 2009. Certifié CEPH (Concepteur Européen Passiv Haus) en 2010, il développe son activité vers la
conception des bâtiments à faible emprunte énergétique. En 2014, ses équipes basculent vers le 100% numérique BIM. Début 2017, il engage Fluditec dans l’expérimentation E+C et adhère à l’association BBCA afin de répondre aux enjeux climatiques décrits lors de la COP21.

Téléchargez le manifeste

Manifeste à retrouver sur XPAIR
Construction21, partenaire média d'EnerJ-meeting Nantes 2019

Sources : Batiactu & Xpair organisateurs d'EnerJ-Meeting Nantes / Consulter la source

 Manifeste
 EnerJ meeting Nantes 2019
 expérimentation
 BBCA
 bas carbone
 RE2020
 bureau d'études

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 Manifeste
 EnerJ meeting Nantes 2019
 expérimentation
 BBCA
 bas carbone
 RE2020
 bureau d'études