Maison en bois et réductions d’impôts

La maison en bois est devenue ces dernières années une tendance à la mode au point de représenter environ 5% des constructions neuves ces dernières années.

Malgré un coût de construction légèrement plus élevé (entre 10 et 15%), la construction d’une maison en bois présente de nombreux avantages notamment au niveau fiscalité. En plus d’être énergétiquement très profitable (la facture de chauffage baisse en général annuellement entre 20 et 30% par rapport à une maison classique en béton, surtout si l’on équipe en plus la maison avec une pompe à chaleur), on peut obtenir de nombreux avantages fiscaux pour rentabiliser la construction de sa maison durable, aux standards BBC (avis et réductions validés par le constructeur de maison en bois Confort Bois).

Notons que tous ces avantages fiscaux sont compatibles avec la nouvelle réglementation de la loi Scellier version 2012 pour l’investissement locatif réduction d’impôts de 13% pour une location sur 9 ans minimum dans la limite de 300 000 € par acquisition et par an (et par foyer cela s'entend). Notons également que l’addendum loi Scellier 2012 BBC propose également un taux de réduction d'impôts de 13% majoré pour les logements respectant le label BBC (22% pour une maison labellisée BBC-Effinergie ).

Ces maisons peuvent être également exonérées de taxe foncière pour les propriétés bâties (TFPB). Pour cela, il faut voir avec les collectivités territoriales de son lieu de résidence. L’exonération se faisant à concurrence de 50 à 100 % des établissements de coopération intercommunale dotés d’une fiscalité propre.
Le prêt à taux zéro primo-accédant peut également être majoré de 20000 euros dans le cadre d’une maison en bois car BBC.

Enfin le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt s’élève à 40% sur une durée de 7 ans pour la construction d’une maison en bois. Là encore, du fait de son statut BBC. Notons également que d’autres crédits d’impôt sont envisageables si l’on équipe sa maison en bois d’un système énergétique durable et responsable au moment de sa construction (chauffe-eau solaire, pompe à chaleur, éolienne, panneaux photovoltaïques). L’investissement est plus lourd, mais cela permet d’alléger encore la facture énergétique dans la durée. Tout ceci est donc à calculer pour voir ses coûts au plus juste.

En plus de tout ceci, il ne faut pas hésiter à se renseigner pour obtenir plus d’aides, notamment de la part de l’Anah, Agence nationale de l’habitat, qui propose très souvent de nombreuses aides, notamment pour les maisons responsables et durables et les foyers primo-accédants. Les collectivités territoriales sont également à consulter régulièrement car elles proposent très souvent de nombreuses aides, souvent méconnues.

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes