Lutte contre l’artificialisation des sols : l’UNAM propose un permis d’aménager bioclimatique

Dans le cadre du projet de loi Climat et résilience, sur le volet lutte contre l’artificialisation des sols, l’UNAM propose de renforcer les fondamentaux du permis d’aménager par un volet bioclimatique et d’ouvrir la voie d’une réforme en profondeur des autorisations d’urbanisme.

En effet, l’UNAM estime que le texte demeure dépourvu de « volet opérationnel » et qu’il n’aborde pas la question de « l’accompagnement des élus en matière d’aménagement et celle des pratiques professionnelles en termes d’ingénierie et de réalisation opérationnelle ». « Dans un courrier adressé à la ministre de la Transition Écologique, Barbara Pompili, l’UNAM et ses 300 entreprises adhérentes ont déploré l’absence d’outil pratique pour un urbanisme résilient à l’échelle des collectivités », confie François Rieussec, président de l’UNAM (...). Lire la suite.

 

Crédits photo : Piqsels.

Actualité publiée sur Business Immo (Green)
Consulter la source

 villes et territoires
 bioclimatisme
 aménagement
 artificialisation des sols

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 villes et territoires
 bioclimatisme
 aménagement
 artificialisation des sols