Loi Climat : des aménageurs fonciers inquiets d'une « crise immobilière majeure »

Les aménageurs fonciers réunis au sein de l'Unam ont tiré mardi la sonnette d'alarme sur une « crise immobilière majeure » avec une flambée des prix et des blocages administratifs si le projet de loi Climat et Résilience était adopté en l'état.

En matière de construction, « le texte prévoit de freiner drastiquement l'ouverture à l'urbanisation tout en privilégiant la mobilisation des logements vacants et le recyclage des friches pour répondre aux besoins en logements », indique l'Unam (Union des aménageurs) dans un communiqué.

« Guidée par une ambition de sobriété foncière, cette trajectoire sous-tend la nécessité de densifier les villes et élève la lutte contre l'artificialisation au rang d'objectif général du droit de l'urbanisme », ajoute l'Unam qui regroupe sur tout le territoire 300 entreprises, majoritairement privées. L'organisation critique des « modalités de mise en œuvre » du projet de loi « qui, faute de pragmatisme, fragiliseront les territoires et donneront lieu à une crise immobilière majeure. »

Le projet de loi Climat et Résilience, issu des propositions [...] Lire la suite

 

Actualité publiée sur Business Immo (Green)
Consulter la source

 réglementation
 politiques publiques
 villes et territoires
 foncier

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 réglementation
 politiques publiques
 villes et territoires
 foncier