"Les Mureaux" déploie une démarche environnementale exemplaire, du bâtiment à la ville

Rédigé par
Michel Carrière

4645 Dernière modification le 17/10/2018 - 09:50

L’histoire débute ainsi : il était une fois, en 2001, bien avant les discussions du Grenelle de l’environnement, un Maire qui décida avec son équipe nouvellement élue de reconstruire la mairie, dont les services étaient éclatés sur 21 sites. Ensemble, ils voulaient réaliser une opération innovante, économe et vertueuse. En 2002, la ville est lauréate de l’appel à projets ADEME-CSTB pour la certification HQE des bâtiments tertiaires. Elle n’a dès lors plus quitté cette démarche continue de qualité. La mairie, puis le pôle Molière, le Parc Molière et bientôt le pôle Leo Lagrange : ces projets concrétisent son engagement.

Une démarche qualité multicritère

La certification HQE intègre toutes les problématiques auxquelles nous sommes confrontés. De plus, elle permet d’ouvrir le cercle des sachants aux usagers, qu’ils soient techniciens ou citoyens, et cela construit un système de management d’opération créatif et transverse. Dans une approche systémique, les cibles de cette certification balaient les objectifs environnementaux et sanitaires, économiques et de développement durable. S’il est une cible qui doit être entre toutes l’une des plus performantes, c’est bien l’intégration et la relation du bâtiment dans l’environnement immédiat, car de la réussite de la proposition architecturale naît l’émotion, le plaisir partagé et l’acceptation des citoyens.

On voit qu’il n’est pas besoin d’ériger une sorte d’œuvre iconique mais plutôt, au-delà de l’image, de donner à penser que le meilleur est ouvert à tous, y compris dans les quartiers de renouvellement urbain. Ainsi de nos réflexions a émergé la notion de pôle multifonctionnel et thématique pour favoriser les rencontres, les fréquentations, qu’elles soient intergénérationnelles ou multi culturelles. Cette notion de pôle a l’avantage d’articuler la grande échelle de la ville à la notion de quartier.

Le vaisseau amiral : la mairie

Le Pôle administratif, autrement dit la mairie, est le vaisseau amiral emblématique de la place du développement durable au cœur du projet politique : c’est la 1ère certification française HQE tertiaire. Le suivi de toutes les consommations est effectif depuis l’inauguration en 2005. La consommation d’énergie primaire s’élevait alors à 107,4 kWh/m2 alors qu’elle est, à ce jour, de 98,75 kWh/m2 − toutes consommations comprises, malgré une augmentation du personnel. Même si le pilotage n’est pas facile en période de froid, le plancher chauffant/rafraîchissant induit, grâce au free cooling, un confort d’été remarquable. La récupération de l’eau pluviale pour les WC est du tiers des besoins !

Au cœur de l’éco-quartier : bâtiments éducatifs exemplaires  

Le Pôle éducatif, dit Molière, est bâti à la place de l’ancienne tour Molière sur une parcelle de 9309 m2 dans une pente à quasi 10%. Certifié HQE bâtiments tertiaires en 2014 à la livraison, c’est un ensemble de 7 bâtiments. Il se compose de 2 écoles qui obtiendront le label BEPOS Effinergie après deux ans de mise en service, et de 5 bâtiments passifs dont une crèche et le restaurant scolaire. Raccordé au réseau urbain de la chaufferie biomasse, il est agrémenté d’un parasol de quasi 400 m2 de panneaux photovoltaïques. Construit au centre de l’Eco quartier de 70 hectares, il est orienté à l’ouest, avec pour terrasse le Parc Molière (labellisé HQE aménagement en 2017). Par son exposition Est/Sud/Ouest et sa surface de vitrages importante, la crèche bénéfice d’un apport en lumière – et donc en chaleur aussi - significatif. Ce peut être un point faible de surchauffe, surtout lors des épisodes caniculaires. Aussi une batterie rafraîchissante a été ajoutée pour refroidir l’air des dortoirs, et des films ont été posés sur les vitres, qui permettent de réverbérer les rayons vers l’extérieur et de gagner à eux-seuls jusqu’à 3 ou 4 degrés environ.

Gestion durable de l’eau à l’échelle quartier

S’il y a une particularité remarquable, entre autres, de l’Eco quartier Molière (labellisé phase 3 en décembre 2014 et phase 4 en décembre 2017), c’est assurément la gestion de l’eau. Elle concrétise la volonté de la ville de lutter contre le changement climatique de toutes les façons possibles, que ce soit dans l’aménagement urbain ou dans la construction. La suppression de 11 kms de réseaux enterrés, la création de 3 kms de noues, le développement de toitures végétalisées, la résurgence du Ru d’Orgeval sur plus de 400 m avec une politique ambitieuse de plantation d’arbres et végétaux : tout cela crée aujourd’hui les conditions d’îlot de fraîcheur et favorisent la biodiversité. La labellisation HQE du Parc Molière accompagnant sa création fût un intense travail créatif et de plaisir !

Nouveau projet environnemental : le pôle sportif 

À venir : le Pôle éducatif sportif Léo Lagrange, qui vise toujours l’exemplarité environnementale (certification HQE Bâtiments tertiaires avec un classement « EXCELLENT », atteinte du niveau 1 du Label Biosourcé, bien entendu positionnement au sein du label E+C-). Ce projet intègre, dans sa programmation, les objectifs maintenant classiques pour la Ville : mutualisation, modularité et ouverture à tous les publics sur de larges plages horaires (des salles de formation s’ouvrent pour se transformer en centre de loisir, en lieu de retransmission pour les clubs sportifs ; des cours d’écoles deviennent des squares publics en dehors du temps scolaire, etc.).

A notre manière, nous essayons une autre façon de vivre ensemble : des bâtiments à l’espace public, ce ne sont que des écosystèmes à réinventer.

Article signé Michel Carrière, adjoint au développement durable, ville des Mureaux.

En savoir plus :

Dossier Certification
Retrouvez tous les articles du Dossier Certification
en cliquant ici.

Etude de cas Les Ardennes
Vous aimeriez en apprendre davantage sur ce bâtiment exemplaire ?
Consultez l'étude de cas associée à cet article.
Partager :