Les menuiseries : Quels sont les enjeux environnementaux pour les fabricants ?

Rédigé par
Gabrielle Andrews - BIM&CO

Content Marketing Manager

4220 Dernière modification le 02/11/2022 - 10:00
Les menuiseries : Quels sont les enjeux environnementaux pour les fabricants ?

Aujourd’hui la question des impacts environnementaux se pose plus que jamais dans le monde, y compris en France, douzième pays ayant émis le plus de CO2 globalement entre 1850 et 2021, soit 35,5 milliards de tonnes de CO2.

Pour lutter en faveur du développement durable, tous sont concernés, mais surtout dans le monde de la construction. En France, le secteur du bâtiment est responsable de près de  3 tonnes de carbone. Cela représente 25% de l’impact de “L’Hexagone”.

Pour répondre à cet enjeu de taille, c’est en 2020 que la France a passé d’une réglementation thermique à une réglementation environnementale : il s’agit de la RE2020.

Cette nouvelle réglementation, mise en vigueur le 1er janvier 2022, a pour vocation d’améliorer la performance énergétique et de réduire la consommation des bâtiments neufs. 

Alors, quels sont les objectifs de cette RE2020 ? Quelles solutions mettre en place lorsque l’on est fabricant, et plus particulièrement en menuiseries ? Découvrons-le dans cet article, avec pour illustration l’approche adoptée par Actibaie pour répondre à ces enjeux.

Les objectifs de la RE2020

Dans ce but de réduction de l’impact environnemental, quels sont les objectifs des acteurs du bâtiment, pour respecter cette réglementation ?

Le premier objectif de la RE2020 est la réduction de l’impact carbone qu’ont les bâtiments neufs sur l’environnement.  

La RE2020 introduit la notion de «performance environnementale». Cela propose de nouveaux indicateurs pour évaluer les impacts environnementaux du bâtiment, durant l’intégralité de son cycle de vie. Le «confort d’été» dans les logements est également introduit. L’objectif est de s’assurer que les habitants de logements neufs supportent bien les conditions climatiques futures.

Ces notions visent une amélioration de la conception bioclimatique des bâtiments. Sans oublier le renforcement de la performance de l’enveloppement du bâtiment.

Une fois cet impact carbone réduit pour les bâtiments neufs, l’objectif suivant est de continuer d’améliorer cette performance énergétique et la baisse des consommations. 

Fabricants en menuiserie : les solutions concrètes

Pour atteindre ces objectifs et réaliser des menuiseries de qualité, quelles sont les solutions concrètes que les fabricants en menuiserie peuvent mettre en place?

Optimiser la durée de vie des matériaux

Le cas des fenêtres

Les fenêtres jouent un rôle important dans l’amélioration de la performance énergétique d’un bâtiment. « Le changement de fenêtres permet à lui seul de réduire les besoins de chauffage jusqu’à 27% », d’après une étude menée par Pouget Consultants

D’après la FDES, Fiche Déclaration Environnementale et Sanitaire, leur durée de vie est de 30 ans, qu’il s’agisse de fenêtres en aluminium, PVC ou bois. Une solution pour les fabricants en menuiserie est ainsi d’optimiser cette durée de vie des matériaux. Par exemple les fenêtres, en les fabriquant avec des composants qui soient remplaçables, tels que des joints, vitrage. 

Soigner la pose des menuiseries et mise en place de protections extérieurs 

Utiliser des matériaux remplaçables n’est pas suffisant pour assurer une qualité et une performance énergétique aux menuiseries. Il s’agit également de soigner leur pose, notamment leurs liaisons vis à vis des parois verticales.

Sinon, cela créera des ponts thermiques ou encore des défauts d’étanchéité, créant des pertes de chaleur dans une pièce. Pour pallier ce problème, le fabricant peut par exemple passer par des membranes ou des adhésifs spécifiques pour frein vapeur. Si les liaisons permettent d’éviter d’avoir trop froid, les protections extérieures telles que les bandeaux latéraux ou avancées de toiture, permettent de limiter une surchauffe. 

L’utilisation de matériaux biosourcés

De nouveaux matériaux devront voir le jour pour s’adapter à la demande environnementale. C’est l’avis de Vladimir LUZHBIN-ASSEEV, Responsable Technique du Groupement Actibaie. Actibaie est un syndicat membre de la Fédération Française du Bâtiment et un groupement professionnel des portes, portails volets et stores. 

D’après Vladimir LUZHBIN-ASSEEV, la RE2020, via les exigences carbones, va favoriser l’émergence des matériaux biosourcés : “Ce ne sont pas vraiment des nouveaux matériaux mais plutôt des “anciens nouveaux matériaux”. Tout ce qui est bois, argile, chanvre va beaucoup se développer dans les années à venir. 

Pour la menuiserie d’une manière générale, on verra beaucoup de produits mixtes, par exemple bois/aluminium pour les fenêtres ou bois/acier. Pour le secteur de la fermeture on a déjà beaucoup de volets en bois. Mais, on pourrait peut-être revoir des volets roulants en bois. Ce sont des choses qui ont disparu depuis un certain nombre d’années et qui pourraient peut-être refaire surface.

Le passage au BIM, solution pour réduire son impact environnemental

Le BIM, Building Information Modeling, permet de coordonner la planification des coûts, la conception, la construction et la production dans un projet de construction. Ayant les données de leurs produits digitalisées avant de passer à leur fabrication, cette méthodologie permet aux fabricants de créer des éléments précis, et donc d’éviter les erreurs. Ainsi, la quantité de déchets est réduite, évitant les commandes de produits exagérés.

Le BIM permet d’autre part aux fabricants en menuiserie d’obtenir une spécification de leurs produits. Si les équipes de conception d’un bâtiment en BIM connaissent les données et la géométrie des produits d’un fabricant, ils auront plus tendance à choisir les produits de ce fabricant dans ce projet BIM.

BIM&CO, de par sa plateforme bimandco.com, permet aux fabricants en menuiserie de réduire leur impact environnemental.

C’est le cas des fabricants en menuiserie adhérents de Actibaie : “BIM&CO nous permet de mettre en avant nos produits auprès des prescripteurs, de les rendre visibles. Les bureaux d’études qui utilisent le BIM pour leurs projets peuvent ainsi trouver facilement le produit idéal de fenêtres par exemple.

Pour nos adhérents, cela leur permet de personnaliser les objets génériques que l’on a créé pour mettre leur logo et les paramètres techniques qu’il faut.

Consulter la source

Partager :