Le secteur du bâtiment encore trop pollueur selon l'ONU

Le secteur du bâtiment encore trop pollueur selon l'ONU

CLIMAT. Depuis Katowice en Pologne, où se tient la COP 24, l'ONU Environnement a appelé à "prendre des mesures radicales afin de permettre au secteur mondial du bâtiment et de la construction de réduire son empreinte carbone".

Alors que le secteur du bâtiment et de la construction est, avec les transports, l'un des plus mauvais élèves en matière de réduction d'empreinte carbone, l'ONU Environnement estime pourtant qu'il "détient un énorme potentiel inexploité de réduction des émissions". Le bureau onusien s'appuie sur un récent rapport rédigé avec l'Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction et l'Agence internationale de l'énergie. 
Encore trop pollueur et énergivore, le secteur du bâtiment dégage à lui seul "39% des émissions totales de CO² liées à l'énergie" et consomme "36% de l'énergie finale""Il est essentiel que notre travail lié au secteur des bâtiments et de la construction change radicalement au cours des deux prochaines années", juge Joyce Msuya, directrice exécutive par intérim de l'ONU Environnement (...) Lire plus  
Grue de chantier © Mediaco 

Article publié sur Batiactu
Consulter la source

 ONU
 bâtiment
 pollution
 COP24
 Katowice
 climat
 énergie
 CO2
 Accords de Paris

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 ONU
 bâtiment
 pollution
 COP24
 Katowice
 climat
 énergie
 CO2
 Accords de Paris