Le MOOC BIM de l’Untec entre sur la plateforme MOOC Bâtiment Durable

Parmi la nouvelle vague de MOOC Bâtiment Durable lancée cet automne, l’UNTEC propose son MOOC « Prescrire et estimer à l’heure du BIM ». Sylvain Teissier, Vice-Président R&D et formation continue retrace le chemin parcouru.

Pourquoi créer un MOOC dédié au BIM ?

Sylvain Teissier : Depuis plus de 5 ans, désormais, l’Union Nationale des Economistes de la Construction a créé et dispensé un certain nombre de formations sur le BIM à destination des économistes. Plusieurs centaines de professionnels ont été formés sur toutes les notions de la maquette numérique : les principes de base, les process collaboratifs intrinsèque à cet outil, etc… Mais au bout de ces 5 ans, il nous est apparu opportun de toucher une cible plus large. Les économistes ont une place particulière dans le BIM dès la phase de conception.

Certains d’entre nous avaient déjà suivi des MOOC et il nous a semblé que ce medium convenait parfaitement à nos objectifs de diffusion plus large pour un outil lui aussi éminemment digital.

Vous avez créé votre MOOC au printemps hors de la plateforme MOOC Bâtiment Durable, pourquoi l’intégrer à la deuxième vague ?

S.T. : Nous étions en effet en avance sur la plateforme MOOC, lancée par l’ADEME et le Plan Bâtiment Durable. Pour nos premières sessions, nous avions travaillé avec la plateforme 360 Learning. En parallèle, nous avons participé au comité de pilotage MOOC Bâtiment Durable. Il est très vite apparu évident que la 3ème session de notre formation devait être hébergée sur la plateforme MOOC Bâtiment Durable. D’une certaine manière, notre MOOC revient à la maison.

Le BIM est un sujet très vaste, sous quel angle le traitez-vous ?

S.T. : Notre formation parle d’abord des missions de prescriptions et estimations dans un contexte BIM, comment intégrer ce processus collaboratif dans les missions de l’économiste de la construction. Pour nous, l’enjeu est de rassurer les professionnels face à l’arrivée du BIM dans leurs missions. Voici 5 ans que le BIM a commencé à faire son chemin dans les esprits. Je crois que la profession est prête à s’y engager plus massivement.

A quel public s’adresse ce MOOC ?

S.T. : Nous avons voulu l’ouvrir au maximum. En plus des économistes de la construction, nous accueillons les Maîtres d’ouvrage, les maîtres d’œuvre, les entreprises, les industriels et tous ceux qui s’intéressent à la prescription dans le bâtiment à travers la maquette numérique.

Comment la formation se décline-t-elle ?

S.T. : Le MOOC comporte 6 modules, dispensés sur 6 semaines. Le MOOC restera ouvert un peu plus longtemps pour que les stagiaires puissent consulter les vidéos à loisir.  Les cours débutent le 11 octobre jusque début décembre.

Quel bilan tirez-vous de vos premières sessions de MOOC ?

S.T. : Les deux premières sessions avaient attiré respectivement 3000 et 2000 inscriptions, pour 1000 et 600 formations terminées. Nous sommes très contents de cette affluence et de la diversité des publics, avec notamment beaucoup d’étudiants. A la suite de ce MOOC, nous avons été contactés par des professeurs pour utiliser notre formation comme compléments à leurs cours.

Inscrivez-vous dès maintenant

Tout sur les MOOC de la deuxième vague:

Communauté MOOC Bâtiment Durable
Intéressé(e) ? Rejoignez notre communauté consacrée aux MOOC Bâtiment Durable.
 MOOC
 Untec
 prescription
 économiste
 MOOC Bâtiment Durable

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     MOOC
     Untec
     prescription
     économiste
     MOOC Bâtiment Durable