Le montage de marché adapté pour un projet de performance énergétique

Rédigé par

ALTEREA Ingénierie

Ingénieriste de l'énergie

1176 Dernière modification le 07/05/2021 - 09:30
Le montage de marché adapté pour un projet de performance énergétique

Il existe plusieurs façons de mettre en œuvre un projet de construction ou de rénovation énergétiquement ambitieux. Dans cet article, nous allons notamment comparer la solution en MGP (Marché Global de Performance) et celle en marchés séparés. C’est parti !

LE FORMAT MGP

Même si d’autres solutions existent, le MGP conception-réalisation exploitation maintenance ou réalisation exploitation maintenance, est le véhicule juridique privilégié pour la mise en œuvre des Contrats de Performance Energétique.

Pourquoi ? Une des particularités du MGP est qu’il est le seul vecteur qui permet un engagement sur des performances réelles par l’unification des compétences (conception, réalisation, exploitation/maintenance) et des responsabilités au sein d’un groupement d’entreprises, contrairement à la solution en marchés séparés où chaque acteur (concepteur, entreprise de travaux, exploitant) intervient sur le projet de manière indépendante.

Dans le cadre des MGP, le fonctionnement en groupement permet de faire porter l’entière responsabilité de la performance énergétique aux titulaires du marché. Les membres du groupement doivent travailler main dans la main pour atteindre l’objectif de performance énergétique défini dans le contrat. En effet, si ce dernier n’est pas atteint, les pénalités sont alors appliquées à l’ensemble des acteurs.

Ce fonctionnement en groupement est aussi un levier d’optimisation organisationnelle avec une meilleure coordination et communication entre toutes les parties prenantes pour les phases de conception, réalisation et exploitation/maintenance. Cette organisation est bénéfique pour le respect des enjeux de coûts, qualité et délais.

Pour en savoir plus, consultez la source

Article rédigé par ALTEREA 

Partager :