Le Cerema participe à la Conférence internationale UD2021 : la conception universelle mise à l’honneur

Le Cerema participe à la Conférence internationale UD2021 : la conception universelle mise à l’honneur

Le Cerema est intervenu les 9, 10 et 11 juin 2021 lors de la Conférence Universal Design. Cet évènement annuel, regroupant des professionnels et universitaires du monde entier, est le siège de riches échanges sur la conception universelle du cadre bâti, de la voirie et des transports.

La conception universelle se définit comme "la conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure du possible, sans nécessiter ni adaptation, ni conception spéciale" (selon la Convention internationale des Droits des personnes handicapées ratifiée par la France et l’Union européenne).

Lors de cette 5ème édition, organisée en ligne par l’université finlandaise Aalto, les agents du Cerema ont communiqué sur différents travaux relatifs à l’accessibilité, en premier lieu par des articles et en second lieu par des interventions en visioconférence suivies d’échanges avec les participants. Retour sur les présentations proposées.

 

ACCESSIBILITÉ DES TRAVERSÉES PIÉTONNES POUR LES PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES

Expérimentations avec des traversées tactiles menées par le Cerema et la ville de Paris

Comment faciliter les traversées pour les personnes aveugles et malvoyantes ? Comment améliorer leur sécurité et leur autonomie, lorsque les passages piétons sont complexes, longs ou en biais ? Quels dispositifs de guidage tactile sont efficaces pour ces personnes, tout en restant sécuritaires et confortables pour tous les usagers ?

Depuis 2016, le Cerema et la Ville de Paris mènent différents tests et expérimentations dans le cadre d’un partenariat, en associant experts, fabricants et associations d'usagers.

Une première série de tests a eu lieu en 2016 : 8 produits tactiles différents ont été testés sur une route fermée à la circulation. Pendant 4 jours, l'équipe projet a observé et évalué le comportement de 47 testeurs (20 personnes déficientes visuelles, des personnes en situation de handicap moteur, auditif ou mental, des piétons, des cyclistes, des motards...).

A partir d'enregistrements vidéo et audio et d'entretiens, les équipes du Cerema ont analysé le ressenti des testeurs, l'efficacité des produits et leur utilisation. En 2017, les 3 meilleurs produits ont ensuite été installés en "conditions réelles" dans un carrefour à Paris. Une expérimentation auprès d'un panel de 41 testeurs a été réalisée, ainsi que des mesures de confort des cyclistes et des indices acoustiques.

A l'issue de ces expérimentations, le produit le plus efficace a été identifié. Les résultats ont été présentés aux associations de personnes à mobilité réduite, en présence d'élus.

La Ville de Paris envisage de déployer le produit retenu sur l'ensemble du territoire ; depuis les expérimentations avec le Cerema, elle a installé ce dispositif dans divers secteurs stratégiques de la ville, notamment sur certaines grandes places comme la place de la Bastille récemment réaménagée (cf. photo).

Au-delà de la région parisienne, ces résultats ont une portée nationale. Cette problématique de guidage tactile intéresse de nombreuses collectivités locales qui sont confrontées aux mêmes besoins des usagers et doivent se conformer aux obligations réglementaires.

​INFORMATION GÉOGRAPHIQUE: LES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES POUR AMÉLIORER L’ACCESSIBILITÉ ET LA MOBILITÉ POUR TOUS

En partenariat avec Grenoble Alpes Métropole, Lorient Agglomération et Toulouse Métropole, le Cerema a travaillé à la création d’un modèle de base de données permettant de décrire l’accessibilité de la chaîne du déplacement utilisable dans les systèmes d’information géographique des collectivités territoriales.

Les objectifs de ce modèle sont :

  • Optimiser le coût de la collecte et de la mise à jour des données,
  • Permettre le développement de nouveaux services comme un GPS piéton
  • Homogénéiser les informations et leur qualité.

En 2014, le Cerema a réalisé un inventaire des outils et services digitaux, qu’ils soient pilotés par des acteurs privés ou publics, dont l’objectif était d’améliorer la mobilité des personnes handicapées et à mobilité réduite.

Chacune de ces initiatives avait donc créé son propre modèle de données résultant à une impossibilité d’interopérabilité entre les systèmes et les applications sur le long terme. Le développement d’un modèle commun est donc apparu comme une nécessité.

Le projet a été mené en trois phases :

  • La première consistait à faire converger les modèles existants des collectivités partenaires,
  • La seconde a pris la forme d’un atelier réunissant un grand nombre d’acteurs travaillant sur l’accessibilité par le numérique
  • La troisième portait sur la production du modèle de données et du catalogue d’objets correspondant.

Le modèle de base de données proposé est centré autour de la notion de cheminement et prend en compte les besoins et les difficultés des usagers à mobilité réduite, il caractérise les trois maillons de la chaîne du déplacement et leurs interfaces de façon similaire.

Ce travail a été la première étape du développement d’un standard d’exchange sur les données d'accessibilité. Il montre le chemin vers la création de nouveaux services pour les collectivités (diagnostic, planification et suivi des travaux…) et offrira à terme des services homogénéisés et adaptés aux besoins de tous les usagers.

 

COMMENT AMÉLIORER L’ACCESSIBILITÉ URBAINE POUR LES PERSONNES SOURDES ET MALENTENDANTES ?

Parmi les déficiences sensorielles, la déficience auditive et les difficultés qu’elle engendre sont peu connues des décideurs et des concepteurs de la ville, entrainant des incohérences dans la chaîne du déplacement. Et pourtant, on évalue à plus de 16% la part de français touchés par une forme de déficience auditive, représentant presque 10 millions de français. Sur cette population, 9 personnes sur 10 sont malentendantes. Avec le vieillissement de la population, les difficultés d’auditions impacteront un nombre accru de personne.

Un travail bibliographique a permis d’identifier les difficultés causées par une déficience auditive. Elles peuvent prendre la forme de difficulté de compréhension des messages audio d’alerte, de communication et d’orientation et un inconfort auditif ressenti par certaines personnes déficientes auditives dans des lieux clos.

Des solutions existent et peuvent être facilement mise en œuvre. Premièrement, une aide sonore peut être proposées en fonction du contexte : dupliquer les sources d’information sonore et visuelle. Dans les ERP ou les transports, les agents en contact avec le public doivent être spécifiquement formés, et une attention particulière doit être apportée à la qualité acoustique et visuelle des environnements intérieurs. Les signaux d’alerte et les contrôles d’accès doivent adaptés leurs types d’informations pour s’assurer que tous les usagers puissent les comprendre. Un effort doit également être fait pour rendre l’espace public le plus lisible et le plus sécurisé possible, notamment pour les espaces partagés présentant plusieurs types d’usages.

Ces dispositions sont bénéfiques pour les personnes sourdes et malentendantes mais, elles le sont également pour tous les usagers, en particulier, les personnes âgées, les touristes, les personnes sur leur téléphone ou écoutant de la musique, de même que pour ceux se trouvant dans des environnements bruyants ou face à un véhicule silencieux.

LA RÉGLEMENTATION EN ACCESSIBILITÉ : LEVIER DE CONCEPTION DE VILLES ADAPTÉES AUX PERSONNES ÂGÉES ?

L'OMS prévoit qu'entre 2015 et 2050, le pourcentage de personnes âgées de 60 ans et plus dans le monde va presque doubler, passant de 12 à 22 %. Bien que l'espérance de vie sans handicap soit en augmentation, la diminution des capacités physiques, cognitives et perceptives vont souvent de pair avec le vieillissement.

Une analyse comparative entre, d’une part, les exigences induites par la réglementation française en matière d'accessibilité, et d’autre part les principaux besoins des personnes âgées, met en évidence un certain nombre de points de convergence.

Les exigences réglementaires portant sur les caractéristiques dimensionnelles des cheminements piétons et la qualité des revêtements de surface facilitent les déplacements des personnes âgées et les sécurisent. Les exigences concernant la qualité de l'éclairage, la prise en compte des contrastes visuels et tactiles et la signalisation des passages piétons permettent aux personnes âgées de se repérer et de se déplacer plus facilement. De même, les exigences en matière d'accessibilité de la signalétique sont fondamentales pour permettre à tous de se repérer dans l’espace.

La prise en compte de l'accessibilité, que ce soit dans les espaces publics, le cadre bâti ou les transports, est un facteur clé pour permettre et faciliter la mobilité des seniors et donc, plus largement, pour qu’ils restent autonomes et continuent à participer à la vie sociale.

Cependant, des actions supplémentaires sont nécessaires pour adapter les villes aux usagers âgés. En particulier, leur difficulté à marcher sur de longues distances ou à rester debout pendant de longues périodes rend la mise en place d’assises indispensable (banc avec accoudoirs, fauteuil, etc.).

La mise en place de mesures complémentaires dans le cadre de la conception des carrefours et des traversées piétonnes est également un point particulièrement important pour réduire les accidents des piétons âgés. Enfin, l'entretien des espaces extérieurs est également un facteur décisif en matière de sécurité et de confort de déplacement, tout comme la présence d'installations sanitaires.

 

POUR ALLER PLUS LOIN:

​​Les résumés des articles et supports de présentations sont disponibles ci-dessous.

La 6ème édition de la Conférence Universal Design est prévue à Brescia en Italie les 7, 8 et 9 septembre 2022. Rendez-vous sur le site de l’évènement.

 

Photo by Jose Antonio Gallego Vázquez on Unsplash

Actualité publiée sur Cerema actualité
Consulter la source

 villes et territoires
 aménagement
 conception universelle

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     villes et territoires
     aménagement
     conception universelle