Le Cerema forme des gestionnaires d’infrastructures à la préservation de la biodiversité

Publié le Mardi 16 août 2022

Afin d’améliorer la prise en compte de la biodiversité aux divers stades des projets d’infrastructures, le groupe Infrastructures et Environnement du Cerema Méditerranée dispense des formations auprès de différents gestionnaires routiers, adaptées à leurs besoins spécifiques.


L’équipe biodiversité du groupe Infrastructures et Environnement assure différentes missions telles que l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour de nouveaux projets ou ouvrages routiers, la réalisation d’études et la rédaction de guides sur des sujets spécifiques, et également la mise en œuvre de formations à destination des gestionnaires d’infrastructures dans le but de concilier la biodiversité et l’aménagement routier.

L’équipe réalise ces missions auprès de divers gestionnaires de réseau et dans différents contextes écologiques, ce qui lui permet de disposer de nombreux retours d’expérience et connaissances variés sur cette thématique. Ainsi, elle propose lors de ces formations une panoplie de points de vigilance et de bonnes pratiques à connaître pour mieux intégrer les enjeux environnementaux dans les missions courantes d’un gestionnaire d’infrastructures.

 

L’équipe est déjà intervenue dans des formations au profit des gestionnaires suivants : 

La direction interdépartementale des routes Méditerranée (DIRMED)


En 2018, l’équipe a réalisé une mission pour la DIRMED qui consistait à développer des atlas et des outils pragmatiques, synthétiques et accessibles pour les agents des centres d’exploitation et d’intervention (CEI) sur les enjeux environnementaux, les impacts de leurs pratiques et les recommandations associées.

A la suite de la production de ces outils, des formations à leur utilisation ont été proposées avec la DIRMED. Depuis, cinq CEI ont déjà pu être sensibilisés sur les grands enjeux écologiques de leur territoire d’action, sur les impacts que peuvent induire les pratiques quotidiennes d’exploitation et d’entretien de leur réseau routier et les agents ont pu réfléchir collectivement aux bonnes pratiques à mettre en œuvre pour limiter ces impacts.

Ces formations se déroulent sur une journée, au sein d’un CEI, afin d’être au plus près des agents et de leurs problématiques. La matinée est consacrée à une présentation globale des enjeux environnementaux, de la démarche entreprise au sein de la DIRMED depuis 2018 et des outils qui en résultent. Un focus sur les résultats et l’utilisation des relevés des données de mortalité (protocole mis en place depuis 2018 en partenariat avec le MNHN) est réalisé.
 

 

L’après-midi est consacrée à la mise en œuvre de la théorie par l’étude d’un cas pratique d’intervention sur le réseau routier afin que les agents manipulent les outils mis à disposition. Une visite de terrain illustrant une problématique rencontrée par les agents dans leurs missions quotidiennes conclut la journée.

Le retour des agents sur ces journées de formation est très positif : pour beaucoup, cela a changé la vision qu’ils avaient de ces outils perçus comme complexes et contraignants à mettre en œuvre. L’étude de cas concret leur permet notamment de mieux se les approprier.

La crise sanitaire ayant freiné la mise en place de ces formations au sein des dix-huit CEI de la DIRMED, l’objectif pour 2022 est de former l’ensemble des chefs des CEI, afin qu’ils soient un relai auprès de leurs équipes sur ces questions de préservation de l’environnement et de l’utilisation des outils disponibles. Lors de ces journées, le besoin de former et de sensibiliser d’autres acteurs de la chaîne de décision a été mis en avant, notamment au niveau des districts et des services qui peuvent gérer spécifiquement la rédaction de marchés ou les ouvrages d’arts. 

En outre, ces journées ont également permis d’envisager les pistes d’amélioration de la rédaction et du ciblage des outils, notamment vis-à-vis des réelles responsabilités et activités des agents de terrain (par exemple : décision prise au sein du district, ce n’est donc pas l’agent de terrain du CEI qui peut agir sur ce volet). Ainsi, des ajustements/ modifications des outils seront nécessaires pour répondre au mieux aux besoins des agents des CEI, principal public destinataire.

 

Le Département des Pyrénées-Orientales

 

Le Département des Pyrénées-Orientales possède une faune et une flore particulièrement riches pour la France métropolitaine. Conscient de cet enjeu et de ses implications pour la bonne réalisation de ses missions, le Département des Pyrénées-Orientales a sollicité l’appui du Cerema Méditerranée dans le cadre d’un programme de formation ambitieux établi en partenariat avec l’Agence régionale de la biodiversité d’Occitanie.

Cette formation interne à destination des agents conduisant des projets d’aménagement au sein du Département vise à améliorer la qualité environnementale des projets et des chantiers d’infrastructures, notamment au profit de la biodiversité.

Dans le cadre de cette formation pluridisciplinaire portant sur les aspects écologiques, réglementaires et techniques, l’équipe biodiversité du groupe Infrastructures et Environnement a apporté son expertise et son retour d’expérience via une série d’ateliers participatifs permettant une sensibilisation aux impacts, aux bonnes pratiques et aux techniques d’ingénierie permettant de mieux prendre en compte la biodiversité à chaque étape d’un projet (conception, réalisation/chantier, exploitation/entretien).

Cette mission, réalisée fin mars 2022 dans les locaux du Département à Perpignan, a permis de former une centaine d’agents intervenant sur le patrimoine naturel, routier, portuaire et scolaire du Département.

 

Actualité publiée sur Cerema actualité
Consulter la source

 biodiversité
 formation
 aménagement
 urbanisme
 nature en ville
 biodiversité urbaine

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     biodiversité
     formation
     aménagement
     urbanisme
     nature en ville
     biodiversité urbaine