« L'immobilier, partie prenante de la mobilité renouvelée » : contribuez aux travaux du groupe RBR-T

Le groupe prospectif du Plan Bâtiment Durable, co-présidé par Christian Cléret et Jean-Christophe Visier, « Réflexion Bâtiments Responsables et Territoires » (RBR-T) lance une nouvelle réflexion ayant pour thème « L’immobilier, partie prenante de la mobilité renouvelée ». Ce travail vise à identifier les nouvelles relations à développer entre bâtiment et mobilité, au service du développement de territoires plus responsables et plus désirables. Le groupe RBR-T publie une première version de note qui est soumise aux acteurs de la filière jusqu’au 7 mai 2021.

Le logement et la mobilité sont les postes de dépenses les plus lourds pour les ménages. Ces secteurs comptent à eux deux pour 80 % de la consommation énergétique mondiale et sont responsables de 49 % de la production de GES et 70 % de la production de CO2. Avec l’augmentation du prix du foncier, apparaissent des difficultés pour se loger près du lieu de travail, l’allongement du temps de transport et donc in fine la pollution des villes et ses impacts sur la santé.

Il apparaît une véritable convergence d’intérêts des secteurs immobilier et de la mobilité : entre nécessité d’aller vers une énergie décarbonée et d’optimiser leur consommation énergétique, et remise en cause des modèles de plus en plus impactés par les nouveaux usages, le partage et la mutualisation.

C’est pourquoi, le groupe de travail RBR- T s’est penché ces derniers mois sur le sujet pour identifier les nouvelles relations à développer entre bâtiment et mobilité afin de se défaire du pesant héritage du fonctionnalisme urbain et construire un nouvel équilibre « bâtiment-mobilité » face aux enjeux urbains. En ce sens, le groupe identifie huit pistes d’avenir présentées dans cette note :

  1. Faire le pari du moins (plutôt que du mieux ou du différent)
  2. Augmenter l’immeuble et en faire une plateforme de services
  3. Réinventer nos (très chers) parkings
  4. Penser le véhicule électrique comme un équipement du bâtiment
  5. Changer d’échelle
  6. Faire de la marche, le moyen de locomotion privilégié
  7. Promouvoir un nouveau pacte public/privé
  8. Trouver un nouvel équilibre métropoles/villes moyennes

La note est ouverte aux contributions jusqu’au 7 mai 2021

Les premiers résultats de cette réflexion sont publiés ce jour et les acteurs intéressés sont appelés à réagir d’ici le 7 mai 2021 sur ce premier texte en écrivant à l’adresse mail suivante : planbatimentdurable[a]developpement-durable.gouv.fr

Les contributions reçues seront rendues publiques.

Une version finale de la note, enrichie des contributions reçues, sera publiée à l’issue de la phase de consultation et présentée à l’occasion d’un cycle de trois colloques qui se tiendront durant la deuxième quinzaine de juin.

 

EN SAVOIR PLUS :

 

Actualité publiée sur Plan Bâtiment Durable
Consulter la source

22/04 - 07/05/2021
 mobilité
 immobilier

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 mobilité
 immobilier