La transition énergétique, du local au national

Rédigé par
CLER La rédaction

Rédaction

968 Dernière modification le 09/03/2023 - 11:17
La transition énergétique, du local au national

Co-directrice de l’ASDER, Delphine Mugnier co-préside également le CLER-Réseau pour la transition énergétique depuis juin 2022. Une double casquette au service de la transition énergétique à l’échelle locale et nationale. Rencontre.

Quels sont les projets de l’ASDER ?

Delphine Mugnier : L’ASDER rassemble deux pôles d’activités, un service local de l’énergie qui regroupe les missions d’information, de conseil et d’accompagnement de projets à destination des particuliers, des entreprises et des collectivités locales en Savoie et Haute-Savoie, et le second, l’école du bâtiment durable. Ce second pôle, au rayonnement national, dispense un panel de formations pour accompagner la montée en compétence des acteurs de la filière énergie et bâtiment. Une équipe de 49 salariés engagés œuvre au quotidien pour assurer l’ensemble de ces activités. Parmi nos projets en cours, nous structurons actuellement une offre de service d’accompagnement très complète à destination des communes, en partenariat avec le syndicat de l’énergie de la Savoie. Nous développons également de nouveaux parcours de  formation pour répondre aux besoins croissants de recrutement de personnes qualifiées des acteurs locaux.

Pourquoi avoir rejoint la co-présidence du CLER-Réseau pour la transition énergétique ?

D.M. : L’ASDER fait partie des membres fondateurs du CLER – Réseau pour la transition énergétique et nous avons toujours participé à la vie de ce réseau. Solidarité, partage, engagement et professionnalisme : nous nous retrouvons autour de valeurs communes fortes. Après avoir siégé au conseil d’administration, j’ai décidé de présenter ma candidature comme co-présidente aux côtés de Julien Robillard et Jean-Pierre Goudard. Nous sommes tous les trois des acteurs de terrain aux expériences complémentaires. 

La diversité des acteurs de notre réseau est une force et une richesse pour impulser et structurer l’engagement de la société : collectivités locales, entreprises, citoyens, à tous les échelons. La prise de conscience n’est pas encore suffisante et le chemin à parcourir est encore long, nous devons agir ensemble !

Que souhaites tu impulser au sein du réseau ?

D.M : Je suis mobilisée dans différents groupes de travail, notamment autour du sujet de la pérennisation du service public de la rénovation de l’habitat animé par les espaces conseils France Rénov.

En raison du contexte énergétique, il y a urgence à renforcer le rôle incontournable qu’assure notre réseau sur les sujets à fort enjeu que sont la rénovation énergétique, le développement des énergies renouvelables et la sobriété. Il faut des politiques ambitieuses au niveau national mais nous devons également être présents sur le terrain pour accompagner les professionnels et les collectivités dans l’atteinte des objectifs.

 

Actualité publiée sur CLER - Actualités
Consulter la source

Partager :