La filière éolienne offshore peut se remettre au travail

La filière éolienne offshore peut se remettre au travail

ÉNERGIES MARINES. En déplacement dans le Finistère avec le ministre de la Transition écologique, Emmanuel Macron a fait des annonces concernant les six futurs parcs éoliens en mer. Suite à une renégociation, l'État a obtenu une diminution de coûts globale de 15 milliards d'euros sur 20 ans.

Soulagement dans la filière des énergies renouvelables et chez les élus locaux : le président de la République a annoncé, ce mercredi 20 juin 2018, que le développement des six parcs éoliens en mer attribués en 2012 et 2014, ne serait pas remis en cause. A l'issue d'un "dialogue responsable" avec les industriels, le gouvernement assure que les coûts seront réduits de -40 %, "ce qui permettra une économie d'environ 15 milliards d'euros de dépense publique de soutien à ces projets, pour la même quantité d'électricité produite". Les tarifs passeront ainsi de 200 € à 150 €/MWh environ. (...) Lire plus 

Haliade-X © General Electric Renewable Energy

Article publié sur Batiactu
Consulter la source

 éolienne offshore
 ÉNERGIES MARINES
 Finistère
 Transition écologique
 énergies renouvelables

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 éolienne offshore
 ÉNERGIES MARINES
 Finistère
 Transition écologique
 énergies renouvelables