La biodiversité en ville au coeur du programme du festival Building Beyond

La 5ème édition du festival Building Beyond, organisé par Léonard, la plateforme d’innovation et de prospective du groupe VINCI, aura lieu du 20 au 25 juin 2022. Cette année, le thème à l’honneur “Villes et territoires - le visible et l’invisible”, invite les participants à se pencher sur les aménités, souvent invisibles mais pourtant essentielles au bon fonctionnement de nos villes et territoires. Le festival abordera notamment la question de la biodiversité en ville, dont le déclin menace les conditions de vie des urbains.

La biodiversité : un déclin plus qu’inquiétant

Ce n’est plus à prouver, la biodiversité connaît depuis plusieurs années un déclin inquiétant dans le monde entier. D’après le ministère de la Transition écologie, « le rythme actuel de [la] disparition [des espèces] est 100 à 1 000 fois supérieur au taux naturel d’extinction. » 28% des espèces connues sont menacées et 35% des milieux humides ont disparu depuis 1970. Pour bon nombre de scientifiques, il s’agit de la 6ème extinction de masse des espèces connue par la planète. 

Le ministère identifie cinq causes majeures de cette érosion : les changements d’usage des terres et de la mer, l’exploitation directe de certains organismes, le changement climatique, la pollution des eaux, des sols et de l’air, ainsi que la propagation d’espèces exotiques envahissantes.

Selon la liste rouge des espèces menacées, en 2018, la France se situait dans les 10 pays abritant le plus grand nombre d’espèces menacées. De plus, la France métropolitaine comprend 68 % des habitats menacés à l’échelle européenne. La situation est encore plus alarmante dans les territoires ultramarins : à la Réunion par exemple, plus d’un tiers des espèces d’oiseaux sont menacées ou ont disparu. 

Ce déclin de la biodiversité a un impact particulièrement fort dans les villes, dont les habitants subissent une double perte : celle des services écosystémiques et celle de leur cadre de vie. Or, la faune et la flore sont des alliés précieux de la vie humaine.

Que faire pour limiter la disparition de la biodiversité urbaine ?

Aujourd’hui, nous assistons à une conjoncture de plusieurs dynamiques en faveur de la biodiversité en ville : une forte demande des citoyens pour plus de nature, une prise de conscience de la part des différents acteurs de la fabrique urbaine, des réglementations qui se saisissent de cet enjeu (à l’image de la loi biodiversité qui facilite la mise en place de continuités écologiques dans les PLU), etc. Nous voyons ainsi émerger de plus en plus de projets qui intègrent la biodiversité dans nos villes.

Ces initiatives permettent d’identifier les différents leviers à activer pour préserver la biodiversité urbaine :
●    Exploiter toutes les surfaces possibles, de la toiture aux façades des bâtiments, en passant par les rues, les cours d’écoles et d'immeubles, etc.
●    Faire de la place aux végétaux, par exemple en diminuant les espaces réservés aux voitures.
●    Réaménager les places et les espaces publics vers plus de verdissement et de terre pleine, et moins de minéraux.
●    Limiter ou compenser l’artificialisation des sols.
●    Et bien d’autres encore.

Les solutions existent pour végétaliser les villes et pour y assurer le maintien de la faune et de la flore. Il ne reste qu’à nous en saisir !

La biodiversité à Building Beyond 2022 

Le thème de la biodiversité bénéficie d’un événement dédié intitulé “le temps du projet, le temps de la biodiversité”, qui se déroulera le mardi 21 juin de 14h à 15h30.

Cette table ronde qui accueillera Hélène Barbé, ingénieure d'étude mesures compensatoires, Université Paris Saclay/agroParisTech, Caroline Habold, chercheuse au CNRS et à l'Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien, Papa-Samba Dramé, directeur environnement design, VINCI Construction, et Philippe Ravache, directeur de projet, VINCI Construction.

Ensemble, ils présenteront des retours d’expériences exemplaires d’interactions entre les infrastructures et les milieux, qui assurent le fonctionnement des écosystèmes sur le long terme.

S’inscrire à la table ronde : "le temps du projet, le temps de la biodiversité"

Le festival invite également les participants à se pencher sur l’enjeu de la montée des eaux et de l’impact des activités humaines sur l’océan à travers deux événements :
● L’atelier “L’océan commence en ville”, animé par Alice Vitoux qui est ingénieur de formation. Membre de Surfrider Foundation Europe et de la Fresque du Climat, qui proposera de réaliser une fresque océane ;
● La table ronde “Une menace fantôme ? Les littoraux face à la montée des niveaux marins”, qui accueillera Françoise Gaill, directrice de recherche au CNRS, spécialiste des écosystèmes profonds océaniques, Patrick Bazin, Directeur de la gestion patrimoniale, Conservatoire du littoral, Raphaël Cuvelier, VP de la Plateforme Océan & Climat, Karim Selouane, CEO de Resallience, ainsi que des startups.

S’inscrire à l’atelier fresque océane

S’inscrire à la table ronde : "Une menace fantôme ? Les littoraux face à la montée des niveaux marins"

Enfin, le festival propose une immersion sonore au cœur du vivant dans son événement “sound of science”, réalisée par l’artiste Antonin Bertin.

S’inscrire à l’immersion sonore


Informations pratiques :

Événement mixte présentiel et distanciel. 
Du 20 au 25 juin 2022.
Programmation complète et inscription

 villes et territoires
 nature en ville
 biodiversité
 aménagement
 urbanisation
 urbanisme
 végétalisation

Auteur de la page

  • Leonard / Matthieu Lerondeau

    Head of Communications & Communities, Leonard

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     villes et territoires
     nature en ville
     biodiversité
     aménagement
     urbanisation
     urbanisme
     végétalisation