L'outil ARBOCLIMAT

7690 Dernière modification le 23/12/2019 - 09:35
L'outil ARBOCLIMAT

La végétation et plus généralement la nature en ville, sont souvent vus comme des aspects ornementaux, voir des désagréments. Ils rendent pourtant des services très significatifs pour les milieux urbains. Ceux-ci ne sont souvent constatés que lors de leur disparition, une fois qu’il est trop tard. Il faut donc renverser la perspective et maximiser dès aujourd’hui leur valeur au service des villes, pour les préserver, et surtout les développer. Arboclimat peut remplir ce rôle.

Cet article fait partie d'un dossier thématique
Retrouvez tous les articles du dossier ilots de chaleur

L’arbre et plus généralement la nature en ville, sont de formidables outils de lutte contre les ilots de chaleur urbains et d’adaptation aux changements climatiques.

Pour la lutte contre les ilots de chaleur urbains, les arbres offrent deux atouts spectaculaires, bien que souvent oubliés :

  • Ils offrent de l’ombre et limitent ainsi de près de 80% le rayonnement solaire
  • Ils évapotranspirent et climatisent ainsi naturellement la ville car l’évaporation d’un litre d’eau permet de refroidir de 2 degrés, 1000m3 d’air.

On indique souvent qu’un arbre mature représente l’équivalent de 5 climatiseurs. 

 

Concernant l’adaptation aux changements climatiques, en sus des ilots de chaleur urbains, se trouve la gestion des eaux pluviales, et notamment d’orages, épisodes violents qu’un milieu imperméable rend délicat à gérer. La nature en ville joue alors un rôle tampon : elle retarde le déversement de l’eau dans les réseaux urbains, en absorbe une partie, et favorise l’infiltration à la parcelle. On parle alors de ville éponge. Cette eau peut ensuite être disponible lors des périodes de chaleur pour favoriser un rafraîchissement urbain par évaporation.

Arboclimat a été conçu dans le cadre d’une mission pour l’ADEME et la Région des Hauts de France, et son développement a été poursuivi et est toujours en cours.

Arboclimat propose de valoriser les services éco systémiques des arbres via 6 indicateurs de :

  • Stockage de carbone
  • Impact sur les îlots de chaleur urbains
  • Résilience au changement climatique
  • Intérêt pour la biodiversité
  • Lutte contre la pollution atmosphérique
  • Potentiel non allergisant

Il calcule également le stock de carbone des arbres actuels, à maturité, et valorise leur potentiel en fin de vie (bois de construction, bois énergie).

Il permet ainsi de valoriser l’arbre au service du milieu urbain d’une manière générale, mais également de valoriser les atouts de certaines essences. Il ne s’agit toutefois pas d’implanter une seule essence d’arbre sur le territoire, mais bien de faire de la pédagogie afin de mettre en place des politiques ambitieuses au regard des atouts de la nature en ville dans un contexte de changements climatiques.

 

La ville de New York a calculé que pour 1$ investit dans un arbre, celui-ci rend plus de 5$ de services à la ville

L’outil est diffusé via des formations.

Dossier Ilots de chaleur
Retrouvez tous les articles du Dossier Ilots de chaleur
en cliquant ici.
Partager :