[Guide] L'isolation de la toiture par l'exterieur

Rédigé par
Manon Mallein

1465 Dernière modification le 07/11/2023 - 10:03
[Guide] L'isolation de la toiture par l'exterieur

Un toit mal isolé peut occasionner de nombreuses déperditions d’énergie dans une maison. En réalisant des travaux d'isolation de la toiture par l’extérieur, vous réduirez au maximum les ponts thermiques, et vous améliorerez les performances énergétiques de votre logement.

Retour sur les caractéristiques d’un chantier d’isolation du toit par l’extérieur, ainsi que sur les prix et les différentes aides de l’État pour ces travaux.

Vivre dans une maison bien isolée permet de bénéficier d'un meilleur confort au quotidien, tout en allégeant le montant des factures de chauffage.

Avant 1974, il n'existait aucune réglementation thermique. C’est pourquoi les maisons ou appartements construits antérieurement à cette date et non rénovés sont en général très mal isolés. Notamment au niveau du toit.

Or, c’est justement par la toiture que se produit la majeure partie des déperditions thermiques. Selon l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), 25 à 30 % de ces pertes ont lieu par le toit, tandis que les murs seraient responsables de 20 à 25 % des pertes, tout comme les dispositifs de renouvellement de l’air et les fuites.

Entreprendre des travaux d’isolation de la toiture est donc une opération souvent rentable, puisqu’elle permet de faire des économies sur le long terme.

Pourquoi choisir l’isolation de la toiture par l’extérieur ?

Vous souhaitez améliorer les performances thermiques de votre habitat en engageant des travaux d’isolation du toit ? Deux solutions sont envisageables : l’isolation de la toiture par l’extérieur ou l’isolation de la toiture par l’intérieur.

Atouts et inconvénients de l’isolation par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur consiste à placer un isolant entre la charpente et la couverture de toit. Cette technique présente l’avantage de ne pas réduire le volume sous les combles. Autrement dit, il n’y a pas de perte de m3 habitables. De plus, le charme des pièces reste intact. Les poutres apparentes ou encore les beaux plafonds sont ainsi préservés.

Autre atout : il n’est pas nécessaire de vider les pièces ni d’évacuer le logement avant le démarrage des travaux. Ils peuvent donc être réalisés même si les lieux sont habités. De plus, ces chantiers ne génèrent ni poussière ni déchets à l’intérieur du domicile.

Du point de vue des performances thermiques, l’isolation du toit par l’extérieur est parmi les opérations les plus efficaces du marché. L’isolant est posé en continu sur la toiture. Ce qui permet une action optimale contre les ponts thermiques, plus efficace que l’isolation par l’intérieur.

Par ailleurs, opter pour l’isolation par l’extérieur permet de profiter d’une toiture plus saine, en supprimant les risques d’humidité et donc de condensation pouvant générer des moisissures. De plus, la mise en place d’un écran de sous-toiture protège des nuisibles tels que les rongeurs ou les insectes.

En revanche, l’opération nécessite la dépose complète de la toiture : cela consiste à enlever tout ou une partie de ce qui compose le toit. Il s’agit donc d’un chantier plus long, plus conséquent et, sans surprise, plus cher que celui impliqué par une isolation du toit par l’intérieur.

Lire la suite sur hellio.com

 

Partager :