L'autoconsommation solaire, plus rentable avec un système domotique

Rédigé par
David Ascher

GÉRANT

1426 Dernière modification le 27/08/2018 - 11:09
L'autoconsommation solaire, plus rentable avec un système domotique

L'autoconsommation solaire grimpe en France. Les raccordements ont augmenté de 50% en 2017. Mais la production électrique est variable, il faut donc la faire coïncider avec la consommation de façon optimale. Reportage vidéo.

Selon Grégory Lamotte, fondateur de Comwatt, l'énergie solaire est aujourd'hui la moins chère du monde : "Le prix a été divisé par dix en dix ans. Avant, il n'y avait pas de rentabilité d'autoconsommer, il fallait tout revendre à un tarif bonifié. Maintenant, cette énergie, il vaut mieux la garder pour soi parce qu'on arrive à produire à 10 centimes d'euro le kilowattheure, alors que quand on l'achète au réseau national, c'est 16 centimes."

Problème : la production solaire varie en fonction de l'ensoleillement. Si cela peut convenir à une activité diurne comme les supermarchés, ce n'est pas forcément le cas pour les particuliers qui partent toute la journée sur leur lieu de travail. Et c'est là qu'intervient le système domotique, une programmation numérique qui va permettre de faire fonctionner les appareils électriques en l'absence de ses occupants. En fonction de la production des panneaux solaires, le cerveau du système va lancer un, deux, trois appareils électriques particulièrement énergivores comme le lave vaisselle, lave linge, chauffe-eau, le spa… [voir reportage video]. L'idée est de valoriser le plus possible l'énergie produite par les panneaux solaires (...) Lire plus

Article publié sur Rédaction Actu-Environnement
Consulter la source

Partager :