L’ADEME publie son rapport annuel 2021

1344 Dernière modification le 14/04/2022 - 11:51
L’ADEME publie son rapport annuel 2021

Depuis 30 ans maintenant, l’ADEME se mobilise, s’engage et agit pour la transition écologique. Sous la forme d’un magazine, l’Agence présente son rapport annuel 2021. Nous avons souhaité cette année donner la parole à nos collaborateurs, ceux qui font l’action et le rayonnement de l’Agence, ce sont donc les « Adémiennes et les Adémiens » qui racontent 52 histoires, comme les 52 semaines de l’année. Ces histoires présentent les actions de l’Agence et les bénéfices de la transition écologique pour les citoyens, les entreprises et les territoires.

« Depuis près de trente ans, l’Agence de la transition écologique, l’ADEME, joue un rôle absolument essentiel de promotion de l’innovation, de mobilisation des acteurs, de financement des projets. Le cap est clair. Il implique un changement de civilisation qui touche au cœur de notre économie, de notre société, mais aussi de nos modes de vie. Il s’agit de construire une France du mieux-produire, du mieux-construire, et de l’emploi durable dans les territoires. » Barbara Pompili, Ministre de la transition écologique.

« Ce qui est un invariant de l’histoire de l’ADEME, c’est la fiabilité de son expertise technique. Et ce qui fait sa force, c’est d’allier cette expertise à des moyens humains et financiers. Nous sommes la plus grande agence de la transition écologique de l’Union européenne ! Les défis sont multiples et parfois imprévisibles. Mais une chose à laquelle je crois, c’est la nécessité de travailler toujours plus sur l’enjeu de l’adaptation au changement climatique. » Arnaud Leroy, Président-directeur général de l’ADEME.

 

Au cœur du Plan de Relance

Avec un budget d’intervention doublé sur la période 2021-2022, l’ADEME a été un opérateur clé du plan «France Relance» en 2021 qui a été synonyme de changement d’échelle pour l’Agence dans l’impact de son action sur le terrain. Le plan de relance a permis d’insuffler de nouvelles dynamiques dans les chantiers prioritaires de la transition écologique : le développement des plastiques recyclés (histoire 1), l’objectif Zéro artificialisation nette (histoire 2), accompagner les agriculteurs avec le « bon diagnostic carbone » (histoire 6) ou encore soutenir la transition des PME (histoire 7).

Un exercice de prospective inédit

Les travaux de prospective et de recherche ont toujours constitué un marqueur de l’identité de l’Agence, mais aussi une responsabilité. Ainsi, en 2021, l’ADEME a publié ses scénarios prospectifs pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 : «Transition(s) 2050» (histoire 10). L’Agence a également une action forte de soutien à la recherche, avec le lancement de nouveaux appels à propositions en particulier sur la qualité de l’air (histoire 9).

Une mobilisation aux côtés des entreprises

TPE ou grand groupe, offreur de solutions ou industrie face au défi de la décarbonation… toutes les entreprises sont concernées par la transition écologique. C’est pourquoi l’ADEME a repensé et renforcé ses offres à destination des entreprises en 2021 avec des dispositifs inédits comme Tremplin vers les PME (histoire …) ou encore les contrats à impact, outil de financement public-privé à finalité sociale et environnementale (histoire 26). Cette année encore, l’Agence a aidé les entreprises à se décarboner (histoire 29) et encouragé la rénovation énergétique des bâtiments (histoire 30).

Un exercice de pédagogie, de sensibilisation et d’accompagnement des citoyens

Mobiliser le grand public dans la voie de la transition écologique, engager la transformation des comportements, de nos modes de vie, de consommation… l’ADEME s’est fortement engagée auprès des citoyens  : dans le sport par exemple (histoire 31) ou dans leur quotidien pour consommer de manière plus responsable (histoire 32), réparer plutôt qu’acheter, grâce à l’indice de réparabilité (histoire 33) et rénover leur logement pour faire baisser leur consommation énergétique (histoire 36).

Une année d’action face au changement climatique

Pour réduire les risques associés, atténuer le changement climatique et s’y adapter sont les deux voies indispensables auxquelles s’attelle l’Agence. Pour ce faire, elle publie des outils et recommandations à destination des territoires comme TERSOB pour développer la sobriété (histoire 38), Bat-ADAPT pour connaitre la vulnérabilité d’un bâtiment face aux aléas climatiques (histoire 39) ou encore un « Avis de l’ADEME » pour les aider à comprendre l’objectif mondial de neutralité carbone en 2050 (histoire 42).

L’ADEME, de l’intérieur

Parce que le monde change, l’ADEME change aussi. Afin d’accompagner sa mutation, faire face aux urgences et s’adapter à une société en forte évolution, l’ADEME a impulsé un important plan de transformation mettant le « client » au centre  grâce à de nouveaux outils de gestion (histoire 51), en formant les ingénieurs en intelligence collective dans les directions régionales à l’animation territoriale (histoire 47) et en renforçant sa stratégie en matière de responsabilité environnementale et sociétale (histoire 48) .

Article publié sur l'ADEME 

Consulter la source 

Partager :