Industrie cimentière : la reprise et un Green Deal

  • par Le Moniteur
  • /
  • 2017-02-01 09:49:08
  • /
  • France
  • /
  • 1043
Industrie cimentière : la reprise et un Green Deal

Le marché français du ciment a amorcé en 2016 une légère reprise d’environ 1,5% qui devrait se poursuivre en 2017 grâce à la construction de logements. Le Syndicat français de l’industrie cimentière (Sfic) a profité de l’annonce de ces résultats positifs lors de ses journées annuelles pour présenter son projet d’engagement pour la croissance verte qui prévoit notamment une augmentation de 45% en 2020 par rapport à 2015, de la quantité de bois issu des chantiers de démolition utilisé comme combustible dans les fours à ciment.

Selon les estimations du Sfic, la consommation de ciment devrait s’établir en 2016 à 17,4 millions de tonnes, représentant une augmentation de 200.000 tonnes par rapport à 2015, « soit à peu près 1,5% d’augmentation », s’est félicité, mardi 31 janvier, Raoul de Parisot, président du Syndicat français de l’industrie cimentière (Sfic).

L’augmentation de la consommation de ciment en 2016 a été tirée par le logement, qui a été « relativement dynamique », a noté le président du Sfic: « les mises en chantier ont suivi l’augmentation des demandes de permis qu’on avait vu en 2015 ». En revanche, « l’activité de travaux publics et l’activité rénovation ont été un peu décevantes’, a-t-il ajouté.

Pour 2017, les cimentiers français sont « plus optimistes ». La fédération mise sur un marché en croissance de 1,5%, ce qui devrait porter la consommation « autour de 17,6 millions de tonnes », a précisé Raoul de Parisot.

Lire la suite sur le Moniteur.fr

© Lafarge-Holcim - Vue sur le clapet du four de la cimenterie Lafarge à Saint-Vigor d’Ymonville, près du Havre

Article publié sur Le Moniteur
Consulter la source

 ciments
 bétons
 croissance verte
 Sfic
 green deal

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     ciments
     bétons
     croissance verte
     Sfic
     green deal